Sept minutes au paradis- Les duchesses- tome 10- Eloisa James

Critique roman: Sept minutes au paradis- Les duchesses- tome 10 de Eloisa James

Sept Minutes au paradis s’avère être une romance historique délicieuse. Elle porte les traces de la saga les Duchesses. La magie d’Eloisa James opère une fois de plus sur le coeur et sur l’âme.

☙Synopsis:☙

Les dames de qualité ne travaillent pas. Pourtant Eugenia Snowe gère la meilleure agence de placement de Londres depuis la mort de son époux, et elle refuse de se remarier pour ne pas perdre sa liberté. En revanche, pourquoi ne pas prendre un amant, comme le lui suggère une amie ? Cette perspective se concrétise le jour où Edward Reeve franchit le seuil de son bureau, en quête d’une gouvernante aux aptitudes exceptionnelles. Dès que ses yeux se posent sur Eugenia, c’est elle qu’il veut, pas une autre. Et cet homme despotique n’est pas du genre à tolérer un refus…

☙Mon avis:☙
Eugenia, l’héroïne de ce roman, n’est autre que la fille de Lord Strange (qui épouse Harriet dans le tome 3 des « Duchesses »).
Vous voyez le tableau? Ca promet des étincelles. Et elles seront au rendez-vous. L’héroïne marque le tournant d’une histoire. C’est comme une passation de pouvoir mais avec moultes sentiments à la clé. Elle réserve son lot d’émotions. Car son pendant masculin n’est pas n’importe qui.

Edward Reeve, le héros, s’avère être le fils illégitime de Damon Reeve (héros du Tome 1 des duchesses) et de Lisette (la femme que le Duc De Villiers a failli épouser dans le tome 6, elle n’a pas toute sa tête). Comme si ça ne suffisait pas, il est aussi l’ex fiancé malheureux de Mia (Emilia l’héroïne du tome 8). Les routes se croisent et les destins s’entremêlent. Le monde est petit.

Deux êtres biens nés qui se retrouvent lier par un concours de circonstances. Ward accueille chez lui ses demie-soeur et demi-frère. Il les a adopté à la mort de Lady Lisette. Tous les deux sont perturbés par le décès de leur parent. Ils regorgent tous deux de mille facéties, de ce je ne sais quoi d’attendrissant et de craquants. Ils font craquer toutes les dames chargées de s’occuper d’eux. Afin de subvenir à leur éducation, le héros décide d’engager les services d’une gouvernante par le biais de l’agence Snowe. Agence dirigée par Eugénia, cette dernière veuve, apparaît comme une lueur d’espoir aux yeux de Reeve. Rapidement, ils nouent une correspondance, un peu décalé, par rapport à leur condition.

Ward tombe sous le charme de la belle Eugénia. Il la pousse à venir gérer la garde de ses enfants. Pour lui, elle n’est pas de la bonne société, car les dames ne travaillent pas. Le secret demeure sur la naissance de l’héroïne. Ses attraits l’enflamment davantage quand elle vient s’installer sous son toit. Les étincelles crépitent. Les sens prennent feu. Leur alchimie se touche du doigt. C’est beau et remarquablement décrit comme souvent chez Eloisa James. L’auteure a le don d’offrir des romances sublimes à ses lecteurs.

La séduction de Sept minutes au paradis repose sur plusieurs points: ses personnages principaux, les secondaires, les mots, la sensualité, les détails, l’humour et le peps. J’ai soupiré. J’ai ri. J’ai été émue. J’ai été emportée. J’ai savouré chaque minutes plongées dans le roman. Chaque héros tente de résister puis succombe pour le plus grand bonheur des lecteurs. Eugénia est étonnante, elle n’hésite pas à mener sa barque comme elle l’entend. Pour l’époque, elle dénote, mais vu sa famille, ça se comprend.

Le style d’Eloisa James entraîne une fois de plus dans une aventure plaisante. Les héros sont attachants. Et quel plaisir de retrouver les anciens héros de la saga comme le Duc de Villiers qui n’a rien perdu de sa superbe, comme lady X, tous ont conservé cette saveur particulière. C’est comme signer pour des retrouvailles avec des vieux amis, le souvenir et les sourires s’installent. Le cocon est là. Tout est magnifiquement mis en scène. Brillant et intense. Une petite madeleine se dessine. La nouvelle génération des Duchesses prend son envol. Mais elle ne laisse pas l’ancienne sur la touche. Loin de là.

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Les Duchesses
titre vo: Seven minutes in Heaven.
Les Duchesses, tome 1 : La débutante (Desperate Duchesses)

(Avis Lecture) Les Duchesses, Tome 1 : La débutante d’Eloisa James

Les Duchesses, tome 2 : Le couple idéal (An Affair Before Christmas)

(Avis Lecture) Les Duchesses, Tome 2: Le Couple Idéal de Eloisa James

Les Duchesses, tome 3 : Lady Harriet (Duchess by Night)

[Avis Livre] Les Duchesses, Tome 3 : Lady Harriet de Eloisa James

Les Duchesses, tome 4 : Lady Isidore (When the Duke Returns)

[Avis Livre] Les Duchesses, tome 4 : Lady Isidore de Eloisa James

Les Duchesses, tome 5 : Jemma de Beaumont (This Duchess of Mine)

(Avis Livre) Les duchesses, Tome 5 : Jemma de Beaumont de Eloisa James

Les Duchesses, tome 6 : Le duc de Villiers (A Duke of her own)

(Avis Lecture) Les duchesses – Tome 6 – Le duc de Villiers de Eloisa James

Les Duchesses, tome 7 : Trois semaines avec Lady X (Three weeks with Lady X)

[Avis Lecture] Les duchesses, Tome 7 : Trois semaines avec Lady X par Eloisa James

Les Duchesses, tome 8 : Quatre nuits avec le duc (Four night with the duke)

Les duchesses, tome 9 : Ma duchesse américaine (My american duchess)

[Avis] ☙ Les Duchesses, tome 9: Ma duchesse américaine ☙ par Eloisa James

Auteure: Eloisa James
405 pages
Editeur : J’ai Lu
Collection Aventures et passions
Date de parution: 6 décembre 2017
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *