(Avis Lecture) Les Duchesses, Tome 2: Le Couple Idéal de Eloisa James

J’avais refermé le premier tome des Duchesses sur un petit point de curiosité. La Débutante, n’avait pas répondu à toutes mes attentes. Je me demandais quelles surprises me réserveraient le second opus : Le couple idéal. Le charme a été un cran au-dessus. J’ai largement préféré les héros de titre. Le récit se place dans la continuité des événements du début de la saga.

Synopsis:

Le mariage de Poppy avec le duc de Fletcher s’annonçait comme idyllique. Hélas, quatre ans plus tard Poppy dépérit, ignorée par son bel époux. Élevée dans la pruderie par son dragon de mère, elle s’est efforcée de remplir son devoir conjugal, mais le duc, lassé de sa passivité, a déserté le lit conjugal et envisage de prendre une maîtresse. Comment le retenir ? Elle n’a rien d’une séductrice ! Devra-t-elle alors, la mort dans l’âme, quitter celui qu’elle aime pourtant de tout son coeur ? Par chance, Poppy a de bonnes amies. Et elle va comprendre que, pour devenir une amante et s’abandonner à la sensualité, il lui faut d’abord prendre en mains son destin de femme…

Le-couple-ideal-Eloisa James

Mon avis:
Le Duc de Villiers est en mauvaise posture. Gryffyn l’a battu en duel. Si vous n’avez pas lu la Débutante, vous risquez de vous sentir perdue un petit peu par instant, rien d’insurmontable, ni de dramatique. Ici, point de célibataire, le couple phare est déjà uni. Il s’agit de Perdita (là mon esprit a vu un Dalmatien…) surnommée Poppy et le Duc de Fletcher (Fletch). Les deux époux se sont mariés il y a quatre ans de cela. L’amour semblait briller de mille feux au début. Le problème est que l’héroïne possède une mère qui a une très forte influence sur elle. La jeune femme n’arrive pas à sortir de sa carapace prude, réservée et banni le plaisir des rapports sexuels. Pour elle, c’est un sombre devoir à assumer. Les deux partis souffrent de leurs relations. Leur mariage s’étiole.
Je suis tombée sous le charme de ses deux héros : Poppy loin d’être idiote, se révèle juste naïve, dévouée à sa mère. Elle cache un secret sur leur relation qui a fini par achever tout le mépris et le désamour que j’avais pour ce personnage. Fletcher est fou amoureux de sa femme. Il a tout tenté pour lui apporter le bonheur, aussi bien hors que dans un lit. Au fil des chapitres, nous apprenons à les connaître tous les deux, avec leurs caractères, leurs qualités et défauts. Sous ses airs malheureux, le héros refuse d’être infidèle. Tout le monde le pousse à avoir une maîtresse, à lever son abstinence, il n’y arrive pas. Son cœur est à son épouse. Sa ravissante et tendre Poppy. Dès le début, l’affection se devine et prend aux tripes.
De Villiers confirme mon attirance. Ce Duc me séduit de plus en plus. Ici, il se dévoile sous un autre jour. Et attise un peu plus la curiosité. Son côté de crapule assumé me plait. Et les retrouvailles avec les Beaumonts promettent un très beau récit les concernant. Jemma est lumineuse. Elle apporte cette bouffée d’air à l’héroïne dont elle avait besoin. Elle lui ouvre des perspectives étonnantes. Tous les protagonistes gagnent à être connus. Même le vilain séducteur de service réussit à marquer les esprits.

La romance est tout en douceur. Poppy et Fletcher ne succombent pas de suite. La route se déguste, se savoure. En chemin, nous nous prélassons, admirons les parties d’échecs de autres héros de la saga. Le petit bonheur s’installe. Les sourires fusent. La passion aussi dans une mesure plus discrète. Les pièces se mettent en place pour réserver leur lot de surprises. Je n’ai pas vu ma lecture passée. J’ai passé un très bon moment en compagnie de Poppy, Fletcher, De Villiers, Jemma, Elijah…
Eloisa James fait naître un arc-en-ciel d’émotions. Vivement le troisième tome.

Ma note:

8/10

Informations:
Auteure: Eloisa James
Traductrice : Catherine Berthet
Série : Les duchesses
Tome: 2/7
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Romance historique
Date de parution : 01/07/2015
Prix: 7,40 euros en version papier, 5,99 euros en version numérique

Vous pouvez vous procurer le livre sur le site des éditions J’ai lu pour elle. ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *