(Avis Livre) Les duchesses, Tome 5 : Jemma de Beaumont de Eloisa James

Le Tome 5 se penche enfin sur le couple Jemma et Elijah. Eloisa James consacre du temps à ce duo qui se retrouve en filigrane de toute la saga Les Duchesses. Les Beaumont sont le fil rouge et leur romance se dévoile pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Synopsis:
À peine mariée, Jemma de Beaumont s’est querellée avec son époux Elijah et est partie vivre à Paris, tandis qu’il demeurait à Londres. Huit années se sont écoulées et il leur faut se rendre à l’évidence : le duché a besoin d’un héritier. Jemma rentre donc en Angleterre, prête à accomplir son devoir conjugal. À vingt-huit ans, c’est une vraie femme du monde qui a tous les hommes à ses pieds. Elle ne s’est pourtant donnée à aucun et se retrouve aujourd’hui face à un défi de taille : éveiller l’ardeur de son mari qui se montre étrangement distant et ne se passionne que pour les débats politiques. En bonne joueuse d’échecs, Jemma va devoir élaborer une stratégie de séduction imparable. Mais l’adversaire est coriace. La partie s’engage…

Jemma-de-Beaumont-Eloisa James

Mon avis:
Jemma de Beaumont permet de découvrir plus amplement les deux personnages que sont Jemma et son mari Elijah. L’auteure avait semé des indices, des notes sur leur relation, leur caractère. Ici, tout s’installe d’une manière plus approfondie. Les non-dits, les secrets, les regrets, les peines et les bonheurs sont mis à nus. Jemma l’héroïne se libère de son rôle de séductrice, un seul être l’intéresse véritablement, sous ses allures de femme fatale, exubérante se cache un cœur blessé. La jeune femme est amoureuse de son époux. Assez mal vu à son époque, comme sa réaction de fuir quand elle surprend ce dernier avec sa maîtresse. Avoir une relation extra conjugale est monnaie courante, voir même conseillé aux yeux de ses pairs de la noblesse.

Jemma apparaît ici plus fragile, moins sûre d’elle, plus craintive de voir l’amour de sa vie partir. Souhaitant donner une nouvelle chance à leur union, lui offrir une descendance, elle met au point une cour assidue. Elle inverse les rôles jusqu’au bout, à notre pétillante héroïne de séduire son homme. Le jeu est habillement mené comme une partie d’échecs. La stratégie est de faire tomber les remparts. Les craintes de ne pas l’attirer, de ne pas toucher son cœur rendent attachant au possible notre Lady.

Elijah face à sa femme est d’une désarmante maladresse, il est perdu. Les chapitres en racontent davantage sur lui, ses choix, ses idées. Le pourquoi du comment de ses entrevues physiques avec sa maîtresse Sarah. Un autre visage du Duc est dépeint. Son enfance explique pourquoi il a autant de difficultés à éprouver et exprimer ses sentiments. Le déclic s’avère lent, mais prometteur. Le jeu de la séduction qui s’instaure entre les deux parties de notre couple Beaumont est savoureux à découvrir. Peut-être un poil longuet par moments. J’ai moins accroché étrangement qu’aux autres tomes. Pourtant, le plaisir de retrouver de Villiers, de le voir dans de plus longs échanges est présent. Eloisa James a un style fluide, accrocheur, seulement, j’ai perdu une petite étincelle, et je n’arrive pas à vraiment savoir pourquoi…

Jemma et Elijah réapprennent par petites attentions à se connaître. Ils se ré apprivoisent. Ils se cherchent. Ils tombent de nouveau amoureux. Ils s’enflamment. Leur cour est douce, drôle, amusante, mignonne et délicieusement décalée. Etonnante dans un sens, hors des conventions. Les deux héros montrent des facettes intéressantes, leur potentiel se charge d’un poids sensuel pour atteindre son apogée dans des moments où la température chauffe littéralement tous les pores de la peau. Certaines scènes font avoir chaud, très chaud, comme les thermes.

Le côté famille, amis et amours qui se soutient peu importe les circonstances, qui lie les héros entre eux, efface les douleurs passées et ouvre un bel avenir offre un visage bienveillant très agréable. Comme un doudou tendre, sympathique à souhait, une bande de joyeux personnages avec des qualités et des défauts mettant du baume au cœur. Le tome 5 est moins un plaisir, mais il ouvre de très jolis chemins.

Ma note:
7,5/10

Informations:
Série : Les duchesses
Volume : 5 /7
Editions: J’ai Lu Pour Elle
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Régence, Romance historique
Date de parution : 04/11/2015
Nombre de pages : 384
Prix: 7,40 euros en version papier, 5,49 euros en version numérique.

Vous pouvez acheter le livre sur le site des éditions J’ai lu pour elle par ICI
N’hésitez pas à suivre toute leur actualité sur la page Facebook qui leur est consacrée ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *