VertiG de Laureline Eliot

Tweet Critique: L’inversion des rôles proposée par Laureline Eliot m’intrigait. Elle renversait la position. Le goujat, froid, séducteur était une femme. La douceur était un homme. Sur le papier, l’accroche me séduisait. Ai-je succombé à VertiG? Réponse après le résumé. Synopsis: Saura-t-elle lâcher prise ? Pour Ava, la gentillesse est une faiblesse. Déterminée et inflexible, […]