The Shakespeare Sisters, tome 4 : La fantaisie du printemps- Carrie Elks

Critique roman: The Shakespeare Sisters, tome 4 : La fantaisie du printemps de Carrie Elks

La saga Shakespeare Sisters de Carrie Elks se termine avec l’histoire de l’aînée de la fratrie. Lucy porte le monde sur ses épaules. Elle m’intriguait depuis le début de la découverte des quatre soeurs. Son histoire arrive enfin. Direction l’Ecosse pour faire plus amples connaissances avec une avocate acharnée, la rencontre a-t-elle été à la hauteur? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

RENCONTREZ LES SŒURS SHAKESPEARE 
QUATRE SŒRS, QUATRE HISTOIRES, QUATRE MANIÈRES DE TROUVER LE GRAND AMOUR… 

Perdre le contrôle n’a jamais été aussi divin…

Brillante avocate et aînée de quatre soeurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu’à ce qu’elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH.

Lachlan fait appel à Lucy, parce qu’il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son héritage : le domaine et le titre de Laird de Glencarraig. Ces terres renferment les rares souvenirs heureux de son enfance et il n’est pas question qu’il y renonce sans se battre. Dans ce moment crucial, la dernière chose dont il ait besoin, c’est d’une distraction. Or, dès qu’il aperçoit Lucy, il pressent que les complications ne tarderont pas à arriver.

Même avec la meilleure volonté du monde, Lucy finit par enfreindre ses règles de vie, quelque peu rigides mais prudemment construites, pour Lachlan. Entre deux avions pour l’Écosse, Paris et New York, elle ne peut s’empêcher de se demander si, malgré tout, certaines rencontres ne valent pas la peine de se mettre en danger et de tout risquer.

 » Frais, drôle, intelligent et authentique.  » – New York Times
Par l’auteure des best-sellers Fix You et Love in London.

Chaque roman de la série  » The Shakespeare Sisters  » peut se lire indépendamment des autres titres.

Mon avis:

Lucy Shakespeare voit son univers mis sans dessus dessous avec la rencontre de Lachlan Macleish. La rigide et stricte héroïne se métamorphose. Elle se laisse aller à succomber à la tentation. Pour une fois, la jeune femme décide de penser à elle. Depuis le décès de sa mère, l’avocate avait pris tout le monde sous son aile. Elle avait endossé un rôle difficile à tenir, de substitution, de pilier familial, s’oubliant en route.

La carapace forgée au fil des années va se craqueler face au charme de Lachlan. Carrie Elks a le don de créer des personnages attachants, brillants et envoûtants. Lucy n’échappe pas à la règle. Elle est intelligente, tenace, forte, loyale, généreuse. J’ai adoré sa personnalité. J’ai adoré la voir tomber l’armure pour être heureuse.

Lachlan réussit au fil des échanges à percer les failles. Il élimine couche après couche, lentement (peut-être trop par moment). Mais j’imagine difficilement le poids sur les épaules et la puissance de caractère qu’il faut avoir quand vous perdez votre mère à 15 ans et prenez vos trois soeurs sous votre aile, ainsi que votre père pour éviter que le navire coule. Les larmes coulent sans le vouloir. Le héros ne fonce pas dans le tas. Il séduit pas à pas. Je l’ai aimé pour cette raison. Même si d’autres ont bien fait pencher la balance de son côté. Charmeur, travailleur, gentil… et j’en passe.

La romance se place donc doucement. Sans foncer, elle se déploie. Sans monter dans un TGC, l’histoire d’amour pose ses pions. Carrie Elks dessine un lien amoureux dans un paysage somptueux. Elle distille des émotions avec brio. L’auteure n’oublie pas les autres soeurs en route, et agrémente même le scénario de nouveaux venus. Le plaisir s’intensifie. Les héros évoluent ensemble, côte à côte. Ils sont touchants et attachants.


En bref,
The Shakespeare Sisters, La fantaisie du printemps de Carrie Elks cloture à merveille une saga toute mignonne, remplie de références théâtrales ou cinématographiques. L’évasion est à portée de main. Le dépaysement est garanti. Les émotions papillonnent. La romance est délicieusement sucrée. Une lecture parfaite pour l’été se présente avec une grosse pincée de sourires. Je referme ce tome sur un bel au revoir.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: Carrie ElksSaga: The Shakespeare sisters
Titre original : The Shakespeare Sisters, book 4 : Absent in the Spring (2018)
tome 1: Les promesses de l’été 
tome 2 : A la grâce de l’automne 
tome 3 : La magie de l’hiver 
Traduit par Sylvie Del cotto
396 pages
Sortie : 13 Juin 2019 
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: Oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *