The Shakespeare sisters – tome 1 Les promesses de l’été- Carrie Elks

Critique roman: The Shakespeare sisters, tome 1, Les promesses de l’été de Carrie Elks

The Shakespeare Sisters m’a permis de découvrir le style de Carrie Elks. Je ne connaissais pas du tout cette auteure. Le résumé et l’idée de suivre quatre soeurs me séduisait. Mon cerveau a pensé aux Quatre filles du Docteur March, allait savoir pourquoi… J’étais curieuse de lire le destin du quatuor. Je me suis lancée en suivant Cesca. La demoiselle ouvre le bal avec Sam. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Dans le cadre idyllique d’une villa au bord du lac de Côme, Cesca, la benjamine de la fratrie aura à 
affronter le temps d’un été, son ennemi juré ! 
L’été risque d’être brûlant.

Cesca Shakespeare peine à garder son job, son appartement, et végète à Londres, six années après que sa pièce de théâtre, promise à un grand succès, a été subitement déprogrammée.

Elle pense avoir touché le fond lorsque son parrain lui offre de passer l’été dans le cadre idyllique d’une villa en Italie, pour l’inciter à se remettre à écrire. À contrecoeur, elle accepte et découvre, trop tard, que la maison appartient à son ennemi juré, Sam Carlton, le responsable de sa chute.

Sam Carlton, l’idole hollywoodienne, voit son nom traîné dans la boue par la presse à scandale et n’a plus qu’une idée en tête : se cacher. De sa famille, de ses fans… et, plus que tout, de l’homme qu’il est devenu. Il se réfugie pour la période estivale, dans la maison familiale inoccupée, au bord de lac de Côme. Sauf qu’à son arrivée, la résidence n’est pas aussi vide qu’il l’espérait..

Au cours de cet été torride, Cesca et Sam doivent affronter leur passé. Leur amitié, d’abord hésitante, évolue rapidement vers une vive attirance, puis bascule dans une aventure brûlante. S’agit-il d’une idylle aussi courte qu’un été, ou leur amour sera-t-il assez fort pour résister à toutes les tempêtes ?

Mon avis:

 
Les promesses de l’été permettent de rencontrer Cesca Shakespeare. L’héroïne se remet difficilement de l’échec de sa pièce. Elle se fait renvoyer d’un bar à chats. La rencontre est d’entrée de jeu pétillante. Le personnage est posée avec un peps qui donne le sourire.

Devenue la reine des petits boulots, la jeune femme de vingt quatre ans se cherche. Elle est arrivée à un point de rupture. Son parrain Hugh, lui propose de partir en Italie pour s’occuper d’une villa. Quelle chance inespérée. L’occasion de renouer avec le succès et l’inspiration se dessinerait-elle à l’horizon?

Seulement, une fois sur place, rien ne se déroule comme prévue. Cesca m’a séduite, imparfaite. J’ai appris à l’aimer au fil des pages. J’ai adoré ses répliques, sa manière de réagir face à Sam.

Sam Carlton  a 21 ans. Acteur, il a du tout quitter suite à un scandale. A travers lui, l’envers du décor des stars est dévoilé. J’ai adoré le connaître davantage. C’est le fils des propriétaires de la villa Le refuge devient vite une cohabitation. La surprise promet des étincelles. Le destin s’amuse. Et le lecteur en profite. J’ai souri souvent. J’ai été entraînée dans une comédie romantique dynamique, plaisante et savoureuse. Le ton m’a fait du bien au moral.

Carrie Elks pose son récit à la troisième personne ce qui risque d’en dérouter quelques uns. Pour ma part, j’ai juste eu parfois du mal à bien cerner de qui nous parlions. Rien d’insurmontable. Le charme agit. Il est même accentué par cette impression d’être immergée dans le théâtre et le milieu des acteurs avec les citations de Shakespeare qui ouvrent chacun des chapitres. Ils offrent une petite vision de l’ambiance. C’est frais et acidulé tout en embarquant dans une romance qui prend son temps. Elle grimpe crescendo. La tension, les désirs et l’alchimie crépitent dans un ballet sympathique.

Le duo improbable formé par Cesca et Sam a su me conquérir. La communication entre eux n’est pas leur fort. Leur amitié laisse place doucement à des sentiments plus forts. Leurs liens se tissent, ouvrent des opportunités. Les secrets pèsent dans la balance. Comme le milieu où chacun évolue. Pourtant, une flamme brille.

L’auteure n’abandonne pas les autres personnages pour autant. Les échanges vidéos avec les soeurs ont attisé ma curiosité. Carrie Elks a un style plein de dynamique, entraînant. J’ai été captivée par la relation qui se noue au fil des chapitres, sans foncer tête baissée entre Cesca et Sam.

En bref, Les promesses de l’été s’avèrent une belle surprise. J’ai apprécié de glisser dans une romance digne d’une comédie romantique. Les mots sont agréables. Cesca et Sam donnent vie à un couple touchant. Les protagonistes attachants avec en tête les soeurs Shakespeare. L’histoire se referme avec l’envie d’en apprendre plus sur le reste du quatuor. J’ai hâte de les rencontrer. Une lecture agréable vous attend. Une petite bulle parfaite pour se détendre sans de gros drames avec des sourires à la clé. Foncez!

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: Carrie Elks
Saga: The Shakespeare Sisters
Tome 1 titre vo: Summers’ Lease
Tome 2
Tome 3
Tome 4
Editions Hugo & cie
Collection New romance
330 pages
Date de parution 14 Mars 2019
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *