The Shakespeare sisters, tome 3 : La magie de l’hiver- Carrie Elks

Critique roman: The Shakespeare sisters, tome 3 : La magie de l’hiver de Carrie Elks

Les soeurs Shakespeare possèdent toutes des atouts. Chacune a un je ne sais quoi qui les rend irrésistible. Mais je crois que j’ai rencontré celle qui est la plus sensationnelle de toute la fratrie avec ce tome. La magie de l’hiver plonge dans la période de Noël. Nous partons à la rencontre de Kitty et de son ours. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l’éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n’est pas la carrière qu’elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d’embauche la paralysent, c’est sa dernière chance d’impressionner un personnage influent d’Hollywood. Si elle s’occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C’est sans compter sur Adam, l’irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n’est pas vraiment le coup de foudre.
Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n’est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu’il traverse depuis un an. Tout ce qu’il veut, c’est s’isoler dans son chalet, à l’écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son coeur…
A la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n’est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n’est-il pas semé d’embûches ?

Mon avis:

Carrie Elks signe avec La magie de l’hiver mon tome favori. J’ai complètement craqué Kitty l’étudiante en cinéma. Les références me font toujours autant sourire. Une en particulière a fait mouche en plein coeur. Ceux qui me connaissent ont du la comprendre. Je l’ai eu quotidien.

Ce troisième opus réserve de belles émotions. J’ai adoré partir en Virginie Occidentale. J’ai fondu pour Jonas. J’ai apprécié la période des fêtes de Noël et la magie du moment. J’ai eu l’impression de plonger dans un des longs métrages que j’aime tant entre comédie romantique et comédie familiale. Il se dégage un truc doux, tendre, passionné et chaud. Un petit cocon de bonheur se dessine au fil des pages avec des pointes d’humour, de sensualité…

Kitty accepte pour tenter de décrocher un stage auprès du producteur Everett Klein, un poste de jeune fille au pair pour s’occuper de son fils Jonas. Rien ne sera aussi simple que le papier semblait le laisser penser. Ce qui devait être un simple baby-sitting devient une affaire plus complexe.

Kitty Shakespeare est LUMINEUSE. ADORABLE. Elle adore le cinéma et ça se voit. J’ai littéralement craqué pour son personnage. Du haut de ses 22 ans, elle possède un côté mignon, un peu naïf, un peu innocent comme si le monde n’avait pas toutes ses facettes sombres. C’est un arc-en-ciel après l’orage Kitty. J’ai aimé sa manière de voir le bon en chacun de ceux qui l’entoure. Elle m’a fasciné. Et j’ai compris pourquoi Adam succombe.

via GIPHY


Cesca et Juliet sont plaisantes. Elles m’ont conquises mais Kitty a un je ne sais quoi de pétillant, de frais qui emporte tout. C’est un tourbillon de tendresse et d’amour. Elle est parfaite pour Adam Klein.

Adam Klein est renfermé, assez froid en apparence. Exilé loin de tout le monde, il tente de se remettre de son année horrible. Scénariste de documentaire à hauts risques de renommé, il est devenu lugubre. Toute la famille Klein est dans le cinéma. C’est l’idéal pour notre Kitty. Sauf que cet ours n’était pas au programme.

Adam est mystérieux, fascinant. J’ai un faible pour les héros dans son genre, solitaire, l’ombre de lui-même, tenace, protecteur et aimant. Un lien compliqué s’est tissé avec son frère Everett. L’arrivée de Kitty le met au pied du mur. Elle le bouscule, le chamboule. La jeune femme apporte de la lumière dans ses ténèbres. Elle séduit tous les Klein. La relation avec Jonas est juste trop adorable. C’est magique.

La romance qui se dessine entre Kitty et Adam est teintée de magie de Noël. Douce. Chaude. Elle souffle un petit vent de bonheur. L’air de rien, elle aborde des sujets plus graves, plus profonds. Et le gros plus à mes yeux est l’univers du cinéma en toile de fond. Je suis faible. J’ai adoré. Carrie Elks parvient à créer une ambiance parfaite pour l’amour dans tous ses états.

En bref, La magie de l’hiver emporte dans un océan de douceur des fêtes de fin d’année. Elle permet de rencontrer la famille Klein superbe et imparfaite. Kitty et Adam sont attachants, forts, brillants. Ce roman est une bouffée de tendresse, de bienveillance. C’est une petite pépite à relire en décembre pour garder le sourire. Je suis curieuse de lire la romance de la dernière soeur Shakespeare Lucy.

via GIPHY

Ma note:

9+/10

Informations:

Saga The Shakespeare Sisters
Auteure: Carrie Elks
tome 1 les promesses de l’été
tome 2 la grâce de l’automne
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 9 mai 2019
Collection : New romance
Disponible en numérique: oui
Prix: 17 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *