Mount, tome 1 : Le roi sans pitié- Meghan March

Critique roman: Mount, tome 1 : Le roi sans pitié de Meghan March

Le roi sans pitié est le premier tome d’une trilogie. Meghan March fait grimper la température. J’ai commencé ma lecture avec la crainte de ne pas du tout apprécier. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. L’introduction dans l’univers de Mount a su éveiller mon intérêt au fil des pages. Tout roi a besoin d’une reine à sa hauteur. Keira sera-t-elle la souveraine qui le soumettra? L’air de rien, le pouvoir n’est pas uniquement dans les mains du plus grand homme de la Nouvelle Orléans. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Vous ne connaissez pas mon nom, mais je contrôle tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas. Mon pouvoir n’a pas de limites et mes envies sont toujours satisfaites.

Elle ne sait pas qu’elle a attiré mon attention. Elle aurait dû être plus prudente. Elle va m’appartenir. Il est temps de récupérer ce qu’on me doit. Keira Kilgore, vous êtes maintenant la propriété de Lachlan Mount.

La combinaison de l’action, du suspense et des relations torrides des protagonistes fait de ce live une lecture divertissante et captivante !

Mon avis:

Le dirigeant le plus puissant de la Nouvelle Orléans se dévoile sous une apparence froide, implacable, féroce, impitoyable, exigeante et sûre de lui. Rien ne lui résiste. Lachlan Mount sait ce qu’il désire. Et ce qu’il veut c’est Keira. Peu importe les routes à suivre pour y parvenir, tout est bon pour obtenir LA femme qui le trouble.

Bonjour, le héros sexy en diable, digne de Lucifer, possessif, un anti-gentil au possible. Il parvient à attiser les flammes de l’enfer sur des notes de pêchés.

Le roi sans pitié pose les bases de la relation avec sa reine. Le tome se pare de nuances sombres, intrigantes, torrides et sensuelles. Le pacte est clair dès le départ, le sexe sera le centre des liens qui unissent Keira et Mount. Le plongée sera non dénouée de frissons sulfureux et capiteux. Les ondes érotiques se posent sous un fond digne d’une atmosphère très mafieuse.

Meghan March met en contact deux personnalités explosives.
 
Keira Kilgore a hérité de la distillerie familiale« Seven Sinners », elle produit le meilleur Whisky de la Nouvelle Orléans. Le reprise des rennes de l’entreprise n’est pas sans heurts. Les événements sont complexes. La situation s’est dégradée avec la mort de son mari Brett. (une ordure finie, et je pense que les surprises à son propos n’ont pas fini d’être révélée). Les dettes s’accumulent. Keira est endettée jusqu’au cou. Une somme astronomique est dûe à Lachlan Mount. Un demi-million de dollars. Le seul à qui il ne faut rien devoir…

Keira et Mount brûlent tout sur leur passage. Les échanges sont chauds comme la braise. L’alchimie est palpable. Même si les circonstances de leur rapprochement reste mystérieuse malgré le contrat passé. Quelque chose titille la curiosité. J’ai été happée dès le début. J’ai été prise dans le filet surprenant de cette combustion qui s’éveille quand les deux sont en contacts.

Le roi impitoyable offre la sécurité à Keira. Il lui tend une porte vers un Enfer (de plaisirs). Le souverain de la Nouvelle Orléans depuis vingt ans a des vues sur la seule femme qui semble prendre le parti de le défier. Là, où d’autres baisseraient les yeux, l’héroïne refuse d’abdiquer. L’arrangement se dessine à double tranchant.

J’ai été fascinée par le tracé du pacte, par ses protagonistes, par les secrets qui se devinent. Keira, irlandaise volcanique, rousse, brillante, ignore son potentiel. Son surnom m’a fait mourir de rire. Ke-Ke. Pardon, mais non. Magnolia sa meilleure amie est une macrelle. Mount dominant, exigeant, pratiquant le sexe comme un dieu… Pourquoi j’ai senti les ondes de choc venir? J’ai adoré l’idée inhabituelle d’une femme aux apparences innocentes alliée à une pécheresse.

Mount est un connard arrogant que j’ai pris plaisir à suivre. Il présente diverses facettes. Je le pense moins bâtard, fourbe même si il est cruel, intransigeant qu’un autre personnage du roman. Il fait monter une vague de chaleur dans la colonne. Le mythe de l’homme fascine, subjugue, invite à danser avec le diable. C’est un sacré héros qui se dessine. Loin des tendres habituels, il éveille les sens, les désirs et la sensualité de Keira.

Personne ne refuse une affaire avec Mount. Et l’offre qu’il fait à Keira risque d’avoir des répercussions sur son entourage, sa société, sa famille, tout ceux qui compte pour elle. Comment tout envoyer valdinguer? Entêtée, la dame ne s’incline pas à ses bons vouloirs. Elle joue avec les nerfs du roi. Soumise, elle parvient à inverser les rôles dans un sens.

Les enjeux sont plus complexes que les apparences ne le laissent voir. Les ficelles se tendent. Les indices se posent. Keira combat Mount tout en éprouvant une excitation intense avec ce qu’il lui fait vivre et ressentir. Le règne du Roi va connaître un tourbillon. Une tornade rousse modifie la donne… Une combinaison mortelle pour un homme dangereux se déploie au fil des pages.

Meghan March écrit un récit qui monte crescendo. Elle pose les promesses d’une aventure sombre, sinistre, érotique. Des notes de musiques invitent à tomber un peu plus dans les ruelles sombres de Mount. Le charme né doucement mais sûrement. Les mots sont addictifs. La révélation finale m’a laissée sur le cul.

En bref, Le roi sans pitié s’avère une histoire surprenante totalement addictive. La magie se propage au gré des échanges entre Keira et Mount. Attention, ici, la romance est loin d’être douce. Ce premier tome est un arrangement sexuel, mystérieux, divertissant. Les graines des raisons des actes de chacun se distillent au compte gouttes. Ce qui paraît anodin possède plus de poids que les apparences ne semblent le dire. L’enfer se déploie. Le diable intrigue, fascine et séduit. Meghan March offre une Reine rebelle parfaite pour contrebalancer un Roi hors du commun. Vivement la suite.

Ma note:

9+/10

Informations:

Auteure: Meghan March
Trilogie Mount
Mount tome 2 (6 juin 2019)
Mount tome 3 (4 juillet 2019)
Traductrice: Caroline de Hugo
Editions Hugo & cie
Collection: New romance
281 pages
Sortie : 2 Mai 2019

2 commentaires sur “Mount, tome 1 : Le roi sans pitié- Meghan March

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *