Biker Girls – tome 1 Biker babe – Audrey Carlan

Critique roman: Biker Girls – tome 1 Biker babe – Audrey Carlan

Mon année 2019 s’est terminé sur la lecture du premier tome de la nouvelle série d’Audrey Carlan. Après Calendar Girl, International Guy et Trinity, je commence à connaître le style de l’auteure. Je sais à quoi m’attendre. J’aime son écriture et ses personnages. L’idée d’une plongée dans le monde des bikers me tentait. Puis je voulais une pause détente. Biker girls l’a-t-elle était? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

L’univers des bikers est ici parfaitement décrit, des personnalités fortes, des hommes et des femmes libres, mais aux valeurs immuables. Gare à ceux qui passent les limites.
Le premier tome, Biker Babe, nous plonge dans l’univers des bikers. Nous faisons connaissance avec un club de bikers de l’Oregon, dirigé d’une main de fer par Riot. Riot a une fille Shay, la prunelle de ses yeux, mais aussi dotée d’un gros caractère et la princesse des Hero’s Pride.
C’est l’histoire de Shay que nous allons suivre dans le premier opus de la série. Shay et son tout nouveau magasin d’articles pour bikers, Shay la passionnée au tempérament de feu. Son univers est bousculé par l’arrivée de Rex, transfuge du club des bikers de Californie. Il vient prendre la place de vice-président des Hero’s Pride. Grand, sexy et avide de liberté, Rex ne laissera pas Shay indifférente. Mais la loi des Hero’s Pride est sans appel, pas de fraternisation entre frères et sœurs…
Cette série, c’est un hommage aux femmes, car les bikers sont aussi des femmes et elles sont très présentes dans chacun des tomes. Nous les découvrons indépendantes et fières, féminines et courageuses, manipulatrices et sauvages. Avec elles, on ne s’ennuie pas et, sans elles, les bikers ne seraient pas ce qu’ils sont.

Editions Hugo New Romance

Mon avis:

Dans ma tête, je partais sur un univers à la Sons of Anarchy en plus soft. Je ne m’attendais pas à avoir une nuée de sang, de violences et de précisions en un tome de 160 pages. J’avoue, j’ai tendance à tiquer avec un récit court. Le format nouvelle pose toujours un soucis à mes yeux. Il offre une histoire rapide. Peut-être trop sur certains côtés.

Biker Babe permet de rencontrer les membres de Hero’s Pride. Tous des anciens militaires, pompiers ou officiers des forces de l’ordre. Le ton est donné, ils sont brutaux dans un sens, mais respectueux des limites. Adieu l’idée d’un Jax Teller. Pourtant, un charme se dégage. Une séduction particulière se déploie. Je me suis retrouvée à enchaîner les pages avec un sourire décalé. 

Shay O’Donnell est indépendante. Elle connaît les règles du club. Mais refuse de s’y plier totalement. L’homme qui se fera une place dans son coeur doit s’accrocher. La jeune femme ouvre son propre magasin. Elle a ses envies et les suit. L’héroïne Shay O’Donnell a une statut à part. Elle est la fille de Riot, le président du club de motards. Intouchable, et princesse des Hero’s Pride, personne n’a le droit de lui faire du mal sans craindre des répercussions. L’arrivée de T-Rex, nouveau vice président allume une étincelle…

Rex est né parmi les bikers. En désaccord avec son père, il a quitté la branche de Californie pour une nouvelle vie. Dès le premier regard, son coeur fond pour Shay. Macho en façade, il s’avère respectueux, protecteur, intelligent…

La romance se conclut vite. Très. En peu de faits, les héros succombent. Les ébats se pointent comme un TGV. C’est chaud. Vous voulez du sexe torride? Vous allez être servis. Brûlant comme souvent chez Audrey Carlan. J’ai eu du mal avec le côté sans protection… Mais quelque part, cette absence colle avec le monde des bikers que souvent les gens s’imaginent… surtout dans les fictions. Les événements souffrent de manques de détails. Le coup de foudre est expéditif. Les flammes emportent tout. Shay tombe amoureuse en un rien de temps. Pareil pour Rex. (pardon j’ai pouffé de rire au surnom je voyais un dinosaure tout doux).

Malgré tout, j’ai accroché. Le fond est addictif. Les ingrédients se distillent dans une recette qui passe ou casse. Pour ma part, j’ai pris la trame comme elle vient. Sans me prendre la tête, j’ai savouré l’instant. Une nouvelle sympathique se dessine. La romance érotique dans un monde de bikers sera convaincre une partie de son public.

En bref , j’ai passé un bon moment de lecture avec les Bikers Beauties d’Audrey Carlan. Une romance différente de ses autres romans est proposée. L’ensemble s’avère addictif et prenant. Les bikers sont loin d’être ceux que vous pourriez rencontrer dans Sons of Anarchy. Ils sont plus tendres. Je reste intriguée par les Hero’s Pride. Les héroïnes ne manquent pas de piquants. Je suis curieuse de continuer l’aventure. Surtout que la deuxième nouvelle promet de se pencher sur le frère de Shay. Affaire à suivre.

Ma note:

8/10

Informations:

  • Auteure: Audrey Carlan
  • Titre vo: Biker Babe (Biker Beauties #1)
  • Editions Hugo Roman
  • Collection: New romance
  • Date de parution: 2 janvier 2019
  • Prix: 9,99 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.