Les souliers usés – Nathalie Leone – Thomas Perino

Critique lecture jeunesse: Les souliers usés de Nathalie Leone et Thomas Perino

Les contes de Grimm sont dans mes lectures favorites. Alors comment résister à une réécriture moderne signée par Nathalie Leone et illustrée par Thomas Perino? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Derrière les remparts de son château, un roi est dévoré d’inquiétude : chaque matin, invariablement, ses douze filles gisent dans leurs lits exténuées, et sur le tapis leurs souliers sont usés comme si elles avaient bataillé toute la nuit. Le roi promet la moitié de son royaume et la main d’une de ses filles à celui qui élucidera cette énigme ; mais si le candidat qui doit veiller s’endort, il connaîtra sous la lame du bourreau un éternel repos. Nombre de princes accourent, mais tous échouent et perdent la vie.
Jusqu’au jour où se présente le Gabelot, un jeune berger inspiré par un rêve : il a cueilli deux fleurs, l’une qui le transforme en prince, l’autre qui le rendra invisible, et il sait qu’il ne doit pas boire le breuvage que lui offriront les princesses. Le roi l’accueille tristement, mais le Gabelot à l’apparence de prince, éveillé et invisible, parviendra à découvrir ce que cache la nuit – une trappe secrète, trois jardins, un lac et des princes ensorcelés, un bal envoûtant, un banquet enivrant, un sortilège fatal, un instant d’amour…

Synopsis officiel

Mon avis:

Les souliers usés se présentent dans un écrin magnifique. Les mots dansent avec les dessins dans cet album grand format,. Les douze princesses se dévoilent dans un style épuré, fluide et sublime. Les traits font voyager. J’ai eu l’impression de toucher la magie japonaise du doigt. C’est comme si l’histoire poussait le lecteur à rêver, à imaginer, à savourer cette version du conte des frères Grimm.

Le roi est déterminé à savoir pourquoi ses filles sont si fatiguées le matin. Que font-elles de leur nuit pour être aussi peu reposées? Et pourquoi leurs souliers sont-il si usés? Quels secrets se cachent derrières ses deux faits? Pour parvenir à rompre le mystère, le souverain promet en récompense la main de ses princesses et la moitié de son royaume. De quoi pousser les prétendants au trône à réfléchir au pourquoi du comment du voile qui entoure les héroïnes. Nombreux sont les princes qui échouent. Ils finissent tous morts de fatigue. Un homme arrive. Un simple berger perce le secret.

Le bal des douze princesses connait une adaptation superbe sous les mains de Nathalie Leone et Thomas Perino. Le mélange des genres visuels offrent un dépaysement enchanté. C’est bluffant, renversant et fantastique.

Les souliers usés sont un version étonnante, épurée, colorée, magique du conte de Grimm. Les adultes et les enfants auront chacun une vision propre de leur lecture. Le ton souffle une cruauté qui brille au fond de la beauté de pas de danses de princesses. Un récit touchant, très bien amené se dévoile au fil des pages. Laissez-vous succomber.

Je remercie La Martinière Jeunesse et l’opération Masse critique Babelio pour l’envoi de cet album.

Ma note:

9+/10

Informations:

  • Auteure: Nathalie Leone
  • Illustrateur: Thomas Perino
  • 36 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : De la Martinière jeunesse
  • Date de parution: 7 novembre 2019
  • Collection : Albums
  • Langue : Français
  • Prix: 16 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.