Le voleur de baisers – The Kiss Thief- de L.J. Shen

Critique roman: Le voleur de baisers – The Kiss Thief– de L.J. Shen

L.J. Shen est devenue une de ces auteurs dont je guette les sorties. Je suis tombée sous le charme de ses héros avec Midnight Blue et sa série Sinners, Vicious, pff, j’ai encore chaud en y repensant. J’adore la couverture et le titre, ils invitent à plonger dans l’histoire, à savoir ce qu’ils cachent derrière cette dualité entre conte et brutalité. L’intrigue promet des sensations… Accrochez-vous, vous allez rencontre un sombre connard. Je vous préviens Wolfe est loin d’être un prince charmant. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Elle ne lui était pas destinée.Être la fille d’un parrain de la mafia italienne de Chicago fait de la toute jeune femme une personne à part. Francesca va vite le découvrir que son avenir qui semblait tout tracé va être bouleversé par un homme qu’elle ne connaissait même pas.
Depuis son plus jeune âge, elle rêve d’épouser un homme qu’elle connaît depuis toujours : comme elle, il appartient à une famille criminelle ; ils s’aiment et ont la même vision de la vie.
Mais le sénateur Wolfe Keaton a d’autres projets pour elle. Cet avocat a une revanche à prendre sur la famille de Francesca et il a bien l’intention de l’utiliser comme un pion dans la partie d’échec qui l’oppose au père de la jeune femme. Pour cela, il veut en faire son épouse.
La voilà obligée d’oublier tous ses projets, celui qu’elle est sûre d’aimer, sa liberté.
Wolfe estimait avoir pensé sa vengeance jusque dans les moindres détails. Mais il a sans doute sous-estimé Francesca et les sentiments qu’elle lui inspire.

Editions Hugo Roman

Mon avis:

Le voleur de baisers entraîne dans un ballet fascinant mêlant politique et mafia. J’ai adoré l’ambiance qui se forme. Particulière. Intense. Brutale. Envoûtante. Le mélange des deux parties s’avère brillant, captivant, percutant.

L.J. Shen fait rentrer en collision le monde de Francesca, fille d’un mafieux, avec une sénateur. Elle rêve d’épouser son amour d’enfance. Lui rêve d’atteindre les sommets. Tous les deux ont une vision particulière de leur avenir. Sauf que leur univers va se rencontrer…

La romance se teinte de couleurs sombres. Le crime est roi. Il est sans fard. Douloureux. Wolfe est un représentant étrange des pires facettes de l’humanité. Les sentiments ne peuvent pas toujours se développer comme nous le souhaitons. Francesca le comprendra non sans heurts.

Le voleur de baisers note cette première fois. Le sénateur Wolfe Keaton a usé de ses pouvoirs. Il a volé le premier baiser de Fran. Ce geste aura des répercussions. Le premier baiser marque une ouverture vers plusieurs changements. Le début d’une nouvelle route… La vie rêvée de princesse s’effondre. L’héroïne doit sceller son destin à cet homme adject qui s’est joué de son innocence.

Wolfe Keaton est mystérieux. Ténébreux. Intense. Il ne rêve que d’une chose, se venger du père de Francesca. Son coeur ne vibre que pour parvenir à ses fins. Il a muri un plan depuis des années. Le hic, il n’avait pas prévu que son épouse serait l’étincelle qui mettrait le feu aux poudres.

Le pion se retourne contre le roi. L’échiquier est habillement mis en scène. Les souffrances se pointent du doigt. Le coeur se brise à de nombreuses reprises. Wolfe n’épargne pas Fran. Il découvre que les apparences de petite princesse cache autre chose, de plus profond, de plus intéressant.

Francesca a du potentiel. Elle ne se brise pas. Elle refuse de se laisser biser par son mari. Son univers a peut-être été volé, mais une force, un désir de liberté s’est éveillé. Son nouveau monde lui permet d’ouvrir les yeux sur l’ancien. Sa bulle éclate. La condition de la femme dans la mafia se dévoile avec des moments percutants. La normalité change…

La relation entre Fran et Wolfe est étrangement fascinante. Les deux opposés s’apprivoisent. Ils se séduisent. Le danger apporte un peps agréable. Francesca fait sortir les dents du loup. Elle le force à devenir encore plus féroce, protecteur. Il ne s’attendait pas à tomber sous le charme de son épouse. Le pion se rebelle.

Les hommes de L.J Shen sont mauvais, profondément. Ils ne sont pas tendres, doux. Ils sont fixés sur leurs envies. Peu importe le prix a payé pour les assouvir. Francesca réveille une humanité enfoui chez Wolfe. Il a du mal à gérer ses émotions. Son seul moyen est de montrer le monde loin de sa cage dorée à Fran.

En bref, le voleur de baisers n’est pas une romance mignonne, tendre. Elle est brute, intense, envoûtante. Elle entraîne dans les pas de deux héros attachants, sur un fond de pouvoirs sombres, malsains. L.J Shen sait donner vie à des personnages forts, brillants, atypiques et bouleversants à leur manière. Un cocktail explosif entre amour et haine sur fond de vengeance se dessine avec talents. Partez à la rencontre de Wolfe. Partez dans les pas de Francesca. Vous n’en ressortirez pas indemne.

Ma note:

9/10

Informations:





  • Titre original : The Kiss Thief (2019)
  • Auteure: L.J. Shen
  • 391 pages
  • Editeur : Hugo Roman
  • Date de parution: 5 décembre 2019
  • Collection : New romance
  • Prix: 17 euros
  • Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *