UnderLife de Anne-Gaëlle Balpe

Critique roman: UnderLife de Anne-Gaëlle Balpe

UnderLife de Anne-Gaëlle Balpe est un roman arrivé par surprise dans ma boîte aux lettres. La couverture m’a fait pensé à un comics croisé avec un manga. J’ai eu un mélange de WildCats et Gunnm (adapté au cinéma sous le nom Alita Battle Angel). Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Dans un monde hostile et étranger, Alix – fille d’un chef de clan reclus – se bat pour sa survie et pour s’approprier son destin.Les yeux rivés sur les falaises qui ceinturent l’horizon, la jeune Alix n’a qu’un rêve en tête : braver l’interdit de son père et fuir le carcan dans lequel son clan l’enferme pour explorer le monde.

Mais un soir, malgré la présence protectrice de son ami Jean, l’imprudence de la jeune femme fait basculer son destin. Projetée dans un monde inconnu appelé La Cité, Alix, qui n’a jamais voulu prendre la tête de son clan, découvrira qu’elle est pourtant désormais la seule à pouvoir sauver son peuple.

Editions Slalom

Mon avis:

Dès les premières notes, le monde d’Alix a confirmé mon idée. Un mélange subtil, délicieux se construit. Il entraîne dans un cocktail où se côtoie des références comme Hunger Games, Alita, Games of Thrones… tout en se détachant. Un univers particulier se dessine. Prenant. Captivant.

Alix s’avère une héroïne complexe, fascinante. J’ai accroché à cette vision d’un futur déshumanisé où l’intelligence artificielle semble devenir la maîtresse de tout. Les mots font mouche. Ils construisent une intrigue brillante. Elle séduira le public jeunesse par son efficacité et son style.

Alix est la clé du changement. Fille d’un chef de clan de Neuveterre, elle modifie la donne. Un nouveau monde s’ouvre avec son désir de liberté. La jeune femme refuse de rester inerte. Elle rêve d’autre chose que de son village. Un événement change tout… Son destin l’entraîne dans des chemins interdits. Ses interrogations accompagnent celles du lecteur. Les réflexions se posent avec talent.

Les belles rencontres, des pensées et un bouleversement réservent les surprises agréables. Etonnantes. Les personnages sont passionnants. Alix se dévoile au fil des chapitres. Son réveil permettra de créer de nouvelles perspectives.

L’histoire s’avère intelligente. Anne-Gaëlle Balpe a construit un roman intéressant. Sa trame emporte dans un monde riche, intense, rempli de clins d’oeil. Son monde dystopique est attirant, touchant et excellent. La société actuelle est critiquée dans ses travers. Et le rôle de l’intelligence artificielle se pointe du doigt avec brio. Underlife a un petit côté Hunger Games qui fait mouche.

Je regrette la fin un peu abrupte pour moi. Elle m’a laissée sur ma faim. J’ai l’impression d’avoir une mise en bouche pour une autre aventure. Quelque part, c’est un bon signe. Je n’avais pas envie de quitter Alix et son monde. Les fans de dystopie seront conquis. Foncez!

Ma note:

8/10

Informations:

  • Auteure: Anne-Gaëlle Balpe
  • 240 pages
  • Editeur : Slalom
  • Date de parution: 24 octobre 2019
  • Langue : Français
  • Prix: 11,90 euros
  • Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.