Le chant du renard – Tome 1 : Traqué- Charly Reinhardt

Critique roman Le chant du renard – Tome 1 : Traqué par Charly Reinhardt

Je ne connaissais par Charly Reinhardt alias Cha Rev avant de lire Le chant du renard. Le résumé m’intrigait. L’idée d’une romance chez les métamorphes me séduisait. J’ai foncé. Et je ne le regrette pas du tout. Le récit dégagé une aura mystérieuse, captivante, originale abec une pointe de mysticisme qui fait mouche. Sans oublier d’autres ingrédients comme un monde riche, détaillé, des personnages très bien décrits…. Les étincelles fusent.

☙Synopsis:☙

Pour des métamorphes qui vivent cachés, l’amour est peut-être le plus grand des dangers…
Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.
Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d’une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant..



☙Mon avis:☙

 

Sander Jolan entraîne dans son sillage. Il possède un caractère énigmatique, attachant, drôle, intelligent, courageux. J’adore la manière dont il traite sa chienne. Leur relation met en avant un côté attendrissant de l’ancien lieutenant. Le héros est le shérif d’une petite ville. Il est obligé d’enquêter sur une étrange attaque mortelle commise par une bête sauvage selon les premières constatations. Le destin le met en contact avec un ranger: Will MacBoyd. La traque de l’animal promet d’être étonnante. Car, les apparences sont trompeuses…

Les pistes sont données progressivement. J’ai apprécié la façon dont Charly Reinhardt installe sa trame. L’intrigue souffle des nuances un vent policier très agréable à mes yeux. La rencontre avec les deux protagonistes principaux Sander et Will se déroule marque l’esprit. Dès les premiers contacts, les deux parties gagnent des points. Will si lumineux bouscule le quotidien solitaire de Sander. L’attraction est immédiate. Elle crépite dans l’air.

Les barrières explosent au fil des chapitres. Le rapprochement se savoure comme un bonbon. Peu à peu, Will et Sander deviennent amis puis amants. Les deux collègues conduisent la danse. Les bases se posent. La confiance s’étend. Les passés se dévoilent. Le couple est adorable. Chacun réussit à passer les forteresses du coeur de l’autre. J’ai adoré. Littéralement le duo. Leur amour est sauvage, tendre. Rhaaaa. J’ai des petites étoiles dans les yeux en y pensant. Les deux hommes sont chauds, sans être vulgaires.

Pour ne rien gâcher, la romance est juste la petite cerise sur le gâteau. L’auteure a pris son temps avec ses héros sans oublier l’enquête derrière leur rencontre. L’esprit est titillé par les indices mis ci et là. Les recherches sont pleines de justesse, de piquant et de points réalistes. C’est un peu comme j’avais mis les pieds dans un NCIS spécial loup-garous et cie. Bluffant. Le meurtre horrible propulse vers un monde complexe. L’addiction grandit. Les métamorphes sont présentés avec des traits prenants. Jamais, pas à un seul moment je ne me suis ennuyée. J’étais curieuse. Piquée au vif. Intriguée. Passionnée. Surprise.

Le mélange formé par l’action, le mystère et la romance est un vrai bonheur. Les émotions papillonnent et virevoltent. Le thème est parfaitement maîtrisé. J’ai adoré la mythologie des métamorphes proposées avec les âmes soeurs notamment. J’ai presque couiné de contentement. Mais chut, je vous laisse la découvrir. Le scénario tient en haleine. Les routes prennent des tournants parfois stupéfiant.

L’auteure n’a pas mis tout son potentiel sur ses héros principaux. Les secondaires ont aussi des atouts charmes: comme l’alpha Lloyd et son épouse Céleste, Solas, Ehaween et Ty. Ils attisent la flamme. Ils apportent des touches en plus. Et ce petit je ne sais quoi qui fait chavirer.

En bref, si vous cherchez une très bon surprise au royaume des métamorphes, le style de Charly Reinhardt (Cha Raev) en est une. Il possède plein d’attrait. L’intrigue posée dans ce premier tome ouvre la voie à un univers prometteur. Une trame complexe, intense, riche, extrêmement bien ficellée et brillante se dessine au fil des pages. Comment vous dire que j’ai succombé? Le coeur du lecteur est emporté dans un tourbillon. Les indices et les pistes s’égrènent doucement augmentant le charme qui s’est déployé. Une petite addiction risque de vous prendre aux tripes une fois plongé à la rencontre de Sander et Will. Les liens se tissent avec brio. Vivement la suite. Ma curiosité est attisée.

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟

☙Informations:☙

Auteur: Charly Reinhardt
Editions Milady
Collection Emma
Date de parution: 13 juillet 2018
Prix: 23 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

1 commentaire sur “Le chant du renard – Tome 1 : Traqué- Charly Reinhardt

  1. Alors celui-là je veux beaucoup trop le lire (en plus je suis dingue de la couverture !!) donc je pense qu’après la fin du boulot, je vais me prendre une journée shopping et je passerais faire un craquage livresques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *