Frank – ALFA tome 2 – Milly Taiden

Critique roman: Frank – ALFA tome 2 de Milly Taiden

Parish m’avait laissé un poil sur ma faim. L’univers n’avait pas réussi à me convaincre. Mais l’idée de Mafia dans le second tome me séduisait. Frank a-t-il rattrapé le coup? Ou Milly Taiden et moi, c’est une affaire classée? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Leur nom ? L’Agence des Ligues Fédérales d’Alphas. Leur mission ? Servir et protéger l’humanité. Leurs hommes ? Pas tout à fait humains… Amarella Capone est la petite-nièce du célèbre Al Capone, et gare à celui qui l’oubliera. Mais lorsqu’elle se retrouve mêlée à une sordide affaire familiale contre son gré, Amarella devient le témoin-clé d’un procès important. L’A.L.F.A. confie alors sa protection à l’agent Frank Dubois, un métamorphe puma à qui elle a déjà eu affaire par le passé. Les secrets entre eux pourraient bien se révéler plus dangereux que les balles perdues…

Mon avis:

Comment une série peut avoir un tel virage? Le tome 1 avait été une déception. Le second est un coup de coeur. Je me suis attaquée à la suite d’A.L.F.A avec une crainte de déchanter. J’ai attendu. J’avais peur de tomber encore une fois de mon perchoir d’espoir. Seulement, quelle surprise. J’ai été très agréablement étonnée.

L’histoire de Frank et Amarella est largement au-dessus du récit de Parish. bon, j’avoue, j’ai un faible pour les secondes chances. J’ai été servie. J’ai dévoré Frank. Littéralement. J’ai été happée dans la trame.

Amarella a des pieds dans la Mafia par le sang. Sa famille fait parti des piliers du crime à Las Vegas. Elle tente de rester loin d’elle. Le destin en décide autrement. Un braquage change la donne. Son cousin est un des malfrat qui tente de voler la banque. L’héroïne se retrouve à témoigner. ALFA et les métamorphes se mêlent de la partie. Frank avec qui elle a un passif doit la protéger des siens.

Les deux anciens amants ne pensaient pas se revoir. Les retrouvailles dont renaître les sentiments enfouis. Les émotions s’entrechoquent. J’ai adoré les échanges d’Amy et Frank. Ils sont divins tous les deux réunis. Leur relation est explosive, piquante. La vie d’Amarella est en danger. Le duo va devoir apprendre à mettre ses craintes et rancoeurs de côté.

Le désir et l’alchimie font crépiter l’atmosphère. L’un comme l’autre, ils tentent de résister. Frank pense avoir la solution pour éviter tout soucis. Il emmène Amy dans la communauté qui l’a vu grandir. Les voilà qui débarquent chez la mère du héros. Le hic, tous sont des métamorphes et Amy l’ignore. Tout le monde a des secrets. La révélation risque d’avoir des répercussions. J’ai passé un bon moment.

Amarella réussit à se faire une place dans la meute. J’ai adoré son attitude. J’ai adoré la voir évoluer avec son secret. Les liens avec Frank sont tendres, intenses et pimentés à la fois. L’action et la romance forme un cocktail plus que sympathique dans le récit.

En bref, ALFA Frank est une agréable surprise. Sans transcender le genre, l’intrigue parvient à emporter dans une romance seconde chance mignonne. Amarella ne manque pas de peps, combattante, forte, elle est parfaite pour Frank. L’univers des métamorphes est parfois survolé. Néanmoins, un charme se déploie. Le tome se lit. Et il se referme sur l’envie de continuer auprès des nouveaux la saga.

Ma note:

8+/10

Informations:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.