Dossier Evan Cartier, tome 2 : Cité secrète- Déborah J. Marrazzu

Critique roman jeunesse: Dossier Evan Cartier, tome 2 : Cité secrète de Déborah J. Marrazzu

Le premier tome d’Evan Cartier avait été une excellente surprise. J’avais très envie de retrouver le monde créé par Déborah J. Marrazzu . Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Le jeune hacker Evan et les chasseurs de reliques du groupe Vigilance sont sur la piste du Chintamani, plus connu sous le nom de pierre philosophale. Cet ancien artefact permettrait de guérir les maladies et surtout d’accomplir tous les souhaits de celui qui le possède. Les plus dignes comme les plus odieux. Si la Légion de l’oeil d’Horus s’en emparait, une terrible catastrophe pourrait se produire. Voilà Evan et Vigilance lancés dans une nouvelle course contre la montre à travers le monde. Qui trouvera la pierre philosophale en premier ?

Mon avis:

Indiana Jones en culottes courtes version fan d’informatique, Evan Cartier a de quoi conquérir son public. Il possède plein d’atouts dans sa manche. Ses aventures ne manquent pas d’attraits. Son univers est un assemblage de plusieurs ingrédients qui fonctionnent à merveille.

J’adore la plongée que propose Déborah J. Marrazzu. Elle offre un savoureux mélange d’aventure, de suspense, d’intrigues, d’espionnage et de dark web. Sans tomber dans les mauvais pas, l’auteure donne vie à une saga pleine de promesses. Au fil des chapitres, les indices croisent les réponses. Les événements se succèdent. L’action ne tarit pas.

Les personnages sont attachants. Evan en tête, il captive et emporte dans son sillage. La petite bande qui accompagne le héros se complète à merveille. Le coeur vacille. Il veut voir sa quête se terminer avec une fin heureuse. Les frissons se succèdent. La légion de l’oeil d’Horus n’a pas dit son dernier mot. Le danger guette dans l’ombre.

J’ai adoré voyager avec les protagonistes. C’était délicieux de partir visiter à travers les pages des lieux touristiques. J’ai terminé le roman en ayant envie de suivre leurs traces et de fouler la tour de Londres. J’ai reconnu le plaisir de me promener au musée du quai de Branly. Les mots transforment les lieux en de magnifiques découvertes.

Léa, Louise, Edge et tous les autres se dévoilent un peu plus. Si vous aimez la logique, les héros brillants, intelligents, imparfaits vous allez être servis. JE les ai adoré. La curiosité ne cesse jamais. L’esprit reste captivé jusqu’au bout.

En bref, Evan Cartier s’annonce comme une série riches en émotions. Elle touche à plusieurs genres avec brio. Les informations sont énoncés. Des mystères demeurent. Les apparences sont trompeuses. Les gentils et les méchants ne sont pas forcément ceux que nous pensons. Les pistes sont fragiles et peuvent induire en erreur. C’est brillant, passionnant et captivant. La suite promet de réserver encore son lot de surprises. Evan est un mélange détonnant de James Bond et Indiana Jones. Il est à découvrir. Foncez!

Ma note:

8+/10

Informations:

  • Auteure: Déborah J. Marrazzu
  • 380 pages
  • Editeur : Hachette Romans
  • Date de parution: 10 juillet 2019
  • Collection : Aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *