Deux mondes à l’opposé – Scrap metal #2 – Jana Rouze

Critique roman: Scrap metal
Tome 2 : Deux mondes à l’opposé
de Jana Rouze

Scrap Metal gagne des galons à chaque pierre posée. Mis à la casse avait retenu mon attention. Le second tome monte crescendo une fois de plus. Jana Rouze sait jouer à merveille avec le genre Thriller romantique. Ai-je succombé ? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Pendant des années, Sauvage a cherché son frère jumeau enlevé et vendu en même temps que lui et n’a pensé qu’à sa vengeance.
Pendant des semaines auprès de lui, Hope a exploré toutes les possibilités pour que son père n’ait rien à voir avec les accusations portées contre lui par le sectateur.
Tous les deux ont échoué.

Abandonnant toute idée d’intégration, chacun d’eux va devoir se reconstruire dans le monde auquel il appartient. Vingt ans plus tôt, un crime affreux a été commis. En avouant le motif de ses actes, le père de Hope a aussi désigné un nouveau coupable, pire que le précédent.
L’identité de ce coupable leur interdit toute relation authentique.

Mais que se passe-t-il lorsque l’amour devient immoral entre deux êtres différents, l’un égoïste, l’autre altruiste, dressés l’un contre l’autre par le destin ?
Combien de temps vont-ils pouvoir tenir sans tout connaître du drame qui les lie ?
L’épreuve du désir, de la souffrance, et du manque, leur permettra-t-elle de trouver une issue ?

Deux mondes à l'opposé de Jana Rouze

Mon avis:

J’ai par moments détester Jana Rouze pour les émotions traversées et la manières dont les événements sont amenés. Je ne sais toujours pas si j’ai adoré au point d’avoir un coup de coeur pour ce second tome de Scrap Metal.

Le style est captivant. Remarquablement bien ficelé, le ton pris par l’auteure maintient l’attention et pique la curiosité. Il retient captif jusqu’à la dernière page. Je trouve juste dommage certains points qui traînent en longueur et ont haché ma lecture. Des petits riens qui bloquent. C’est tout bête car le charme est là.

Je suis contente car le côté suspense, thriller prend le dessus. La romance se met en sourdine. Peut-être trop pour convaincre ceux qui voulaient tout savoir sur l’évolution de Hope et Sauvage. Je pense que les pièces continuent de se placer sur l’échiquier pour tirer les dernières ficelles de façon à tout emporter sur leur passage. L’action est constante, prenante et bouleversante. Les petites graines pour tout comprendre se sèment avec talents.

Hope a vécu un enfer. Les faits expliquent son caractère bien trempé. Sauvage reste Sauvage. Des nouveaux venus viennent ajouter de l’huile sur le feu. L’ennui n’est pas au rendez-vous. Les rebondissements secouent.

En bref, Scrap Metal est une série addictive. Les émotions en pagaille se bousculent. L’esprit s’interroge sur comment tout finira. L’échiquier est installé. Les héros jouent leurs pions. Les traumatismes se dévoilent un peu plus. Le ton est palpitant, surprenant, intense et passionnant. Vivement le dernier tome.

Ma note:

8+/10

Informations:

  • Auteure: Jana Rouze
  • Trilogie Scrap Metal
  • Tome 1 Mise à la casse
  • Tome 2 Deux mondes à l’opposé
  • Tome 3 xxx
  • Editions Hugo Roman
  • Collection New Romance
  • Date de parution: Octobre 2020
  • Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.