Scrap metal – tome 1 Mis à la casse – Jana Rouze

Critique roman : Scrap metal – tome 1 Mis à la casse de Jana Rouze

Au risque d’en choquer dans la romance, je n’avais pas lu Jana Rouze et son Effet de vague. Je découvre l’auteure avec sa nouvelle trilogie Scrap Metal. Une totale surprise qui m’a laissé sur le cul. Nom d’un bordel de poisson en coin. J’en suis tourneboulée. Le résumé est intrigant. Il même fiction et réalité. Les fils s’entrecroisent dans un récit qui m’a passionnée. Clairement, oui j’ai succombé. Pourquoi? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.

Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.

Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger.

Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé.

Hope n’appartient pas à son monde.

Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur.

Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais.

Sauf quand leur malheur est étroitement lié.

Editions Hugo Roman

Mon avis:

Je ne serai vous décrire toute la palette d’émotions que j’ai traversé en rencontrant Hope et Sauvage. J’ai été emportée dans un tourbillon. Difficile de rester de marbre devant leur destinée. Difficile de ne pas avoir envie de connaître toutes les ramifications derrière leur statut lui sectateur et elle wog. Difficile de ne pas avoir envie de savoir le fin mot de l’histoire.

Pages après pages, les indices, les brides, les faits se posent, ils s’entrecroisent avec la réalité et la fiction. Le cocktail fonctionne. Addictif. Captivant. Haletant. Hallucinant. Original. Les sentiments semblent se jouer dans plusieurs catégories. Impossible de rester de marbre face aux mots de Jana Rouze. Je ne suis toujours pas remise plusieurs jours après.

J’avais peur du pavé. Les 720 pages se dévorent en un rien. L’attention est maintenue tout le long de la lecture. Captivée. Passionnée. Les rebondissements, les surprises, les héros donnent vie une aventure délicieuse et particulière. Je suis restée sur le cul par la tournure des événements.

J’ai adoré le ton romantic suspense. J’ai apprécié le style de Jana Rouze. Vif, piquant, électrique, brillant. Sa manière de traiter son thriller romantique m’a conquise. Je ne pensais vraiment pas craquer… J’ai eu en tête le roman de Mi Sheridan par moments. J’ai eu le coeur qui palpitait autant avec Calder et Eden. Le fond aborde les sectes et ceux qui vivent en dehors de leurs règles. Les enfants n’ont pas d’actes de naissance. Les bases sont différences de notre société. C’est incisif, réaliste, déroutant… Les ombres se dévoilent sans fards.

Les personnages sont hors normes. Complexes. Spéciaux. Ils dégagent un truc qui retient le coeur. Les émotions virevoltent autour d’eux. Jana Rouze pose les bases de son histoire avec des promesses diaboliques et riches. Jusqu’où l’auteure ira-t-elle? L’univers de la Formule 1 veut brouiller les pistes… Accrochez-vous.

Une toile se construit. Une intrigue se distille peu à peu avec son lot de rebondissements. Hope et Sauvage n’ont pas fini de faire parler d’eux. Surtout… non… je ne vous dirais rien. Laissez-vous tenter. Attention, vous risquez de tomber sous le charme des deux héros. Ils se dévoilent avec l’alternance de point de vue. Ils poussent vers des sentiers qui ne sont pas sans ténèbres à la clé.

Hope et Sauvage sont deux héros qu’il faut croiser. Indéfinissables. Incroyables. Deux pendants d’une même pièce, deux âmes soeurs qui m’ont séduite. Les liens entre eux sont perturbants et troublants. Sensuels. Erotiques. Les étincelles ne sont jamais loin.

En bref, Scrap Metal est un texte original. Il ne laisse rien au hasard. Le puzzle proposé entraîne dans des routes sinueuses, sensuelles, enivrantes et addictives. Les deux héros sont un condensé intense. Le suspense grandit sans jamais décroître. Il attire dans un filet audacieux, rempli d’émotions en pagaille. Hope et Sauvage ont réussi à me prendre au dépourvu.

PS: Jana Rouze, si tu me lis, je boude toujours… vivement la suite.

Ma note:

9+/10

Informations:

  • Auteure: Jana Rouze
  • Trilogie Scrap Metal
  • Tome 1 Mise à la casse
  • Tome 2 xxx
  • Tome 3 xxx
  • Editions Hugo Roman
  • Collection New Romance
  • Date de parution: 12 mars 2020
  • 720 pages
  • Prix: 18,50 euros
  • Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.