The Player- K. Bromberg

Critique roman: The Player par K. Bromberg

K. Bromberg et romance sportive, le combo pour craquer. The Player offre une rencontre explosive entre un joueur superstar de base-ball et une physiothérapeute. L’idée de base m’a remis Premier Round: Seducing Cinderella en tête. J’avais hâte de plonger dans le roman. Easton et Scout réservent bien des surprises. Ai-je apprécié ma lecture? Je vous réponds de suite OUI. Un grand OUI. Pourquoi? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

« Jouer sa vie ou gagner son amour ? »

Easton Wilder, est le lanceur vedette de la MLB. Beau, charmeur, il va et vient à son aise sur le terrain. Victime d’une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur qu’on puisse trouver. Malheureusement ce dernier envoie sa fille à sa place. Scout est bien déterminée à se montrer à la hauteur de la réputation de son père (personne ne sait que celui-ci est gravement malade et n’a plus que quelques mois à vivre).
Assurer la rééducation d’Easton Wylder est pour elle la voie royale pour honorer cette promesse. Mais, ce que redoutent par dessus tout Easton et Scout, c’est de tomber amoureux. Alors quand l’étincelle se sera produite, quand les limites seront franchies, pourront-ils résister au feu de la passion ou l’un des deux voudra t-il s’en affranchir pour s’y consumer ?



☙Mon avis:☙

Easton Wylder est une star du base-ball. Il est le joueur de vedette de son équipe basée à Austin, au Texas. Son talent a été brisé en vol lors d’un match. Sur la touche par la force des choses, forcé par contrat de revenir sur le terrain à une date limite, il accepte de suivre les conseils d’un préparateur physique. Au départ, le héros pense atterrir entre les bons soins du légendaire Doc Dalton. Il ne s’attendait pas à se retrouver face à une femme. Il voit débarquer pour sa séance, Scout, la fille de Doc.

La première confrontation envoie des éclairs. Ni l’un ni l’autre ne manquent de répondant. Easton refusant de penser que Doc a été remplacé. Il remet en cause les compétences de Scout. Elle souhaite faire ses preuves loin de l’ombre de son père. Leur rencontre est haute en couleur. Savoureuse. Etonnante. Pétillante. Elle donne le ton pour leur relation. Les joutes verbales sont délicieuses. Le mordant des répliques est un petit bonheur à lire.

La date butoir approche. Les douleurs dans le bras persistent. Comment l’arrogant, séduisant, têtu Easton pourra reprendre sa place parmi les joueurs? L’alchimie qui crépite entre le sportif et sa kiné mènera à une relation? J’ai aimé retrouver les ingrédients qui m’avaient séduite dans les autres romans de K. Bromberg. Les personnages sont plus intenses que les apparences ne le laissent entrevoir. Les secrets se dévoilent au fil des chapitres. Les sentiments grandissent. Le côté sportif n’est pas oublié, avec les règles, les statistiques. Le base-ball est décrit avec un réalisme parfait.

Easton. WAOUH. Easton. J’ai adoré ce héros persévérant, patient, sexy en diable, protecteur. Il prend soin des autres. Son image ne colle pas avec le coureur de jupons arrogant. Sa vie repose sur une seule chose base-ball. Et une autre personne, mais il le cache. Du moins, avant l’arrivée de Scout. Car cette dernière bouleverse son univers. Elle le fragmente, le modèle, le modifie et l’agrandit avec brio. La vulnérabilité de la blessure ouvre une fail dans ce sportif sûr de lui. 

Scout n’est pas en reste. Difficile de chasser les ombres de son existence, Doc l’a formé. Doc est tout pour elle. Dès le début, le lecteur devine un mystère autour de son absence. L’héroïne est sportive, déterminée, adorable, forte, brillante… Son évolution dans un monde essentiellement ne manque pas de piquants. Elle souffre d’une peur de l’abandon qui le pousse à agir en fuyant dès que les liens se tissent. Les deux coeurs blessés seront-ils se soignés? Le rapprochement aurait pu durer un peu plus longtemps, je n’aurai pas refusé. Les scènes d’ébats s’avèrent chaudes, sensuelles, terriblement brûlantes. La passion prend son envol avec une force magistrale qui ne manque pas de titiller les sens. (Puis les corps parlent avant les coeurs, ils s’expriment par des gestes avant les mots, j’ai adoré car leur amour se sent vraiment).

K. Bromberg centre sa romance sur Scout et Easton. Les protagonistes secondaires comme Santiago (j’ai détesté ce sportif, littéralement, j’ai eu envie de lui coller un coup de batte), Finn… et d’autres sont des petits grains qui interviennent en filigrane. Les indices permettent de mieux cerner les caractères des personnages principaux. Je les ai profondément aimé tous les deux. Les casseroles de chacun se découvrent, tordent le coeur et accentuent l’attachement qui est apparu rapidement. Scout comme Easton ont grandi avec un père légendaire. Comment ne pas se sentir petit face à une parent célèbre? Comment trouver sa place? Celui d’Easton a le pompon du paternel loin d’être évident.

J’ai adoré cette romance sportive. J’ai succombé à Scout et à Easton. Tous les deux ont réussi à conquérir mon coeur. Chacun à leur manière emporte dans un tourbillon d’émotions. K. Bromberg ponctue sa romance de notes plus graves, complexes. Elle parvient à donner vie à un récit plein de peps, torride, charmant. La magie agit dès les premières étincelles de la rencontre entre les deux héros. Et ne cessent jamais. Le mélange amour, sport et rééducation est très bien mené. Mon côté fan de base-ball a été aux anges. Prenez garde par contre, The Player se termine sur un cliffhanger. Si vous voulez éviter de crier de frustration (comme moi…) essayez d’avoir The Catch sous le main pour vous lancer. Mais dans tous les cas, partez à la rencontre de East et Scout.

☙Ma note:☙

🌟10/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: K Bromberg
Traduction: Marie-christine Tricottet
Editions Hugo Romans
Date de parution: 4 octobre 2018
Prix: 17 euros
Collection : NEW ROMANCE
Langue : Français
ISBN-10: 2755639814
ISBN-13: 978-2755639810
A noter: K. Bromberg sera présent au Festival New Romance du 19 au 21 octobre 2018.
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

1 commentaire sur “The Player- K. Bromberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *