Black wings, tome 3 : Black howl de Christina Henry

Critique: Black wings, tome 3 : Black howl de Christina Henry

Black Wings gagne peu à peu ses galons. La saga devient un petit incontournable de la bit-lit. Elle marque des points à chaque opus. Le charme s’accentue. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

À la vie, à la mort…
En tant que Faucheuse, Madeline Black a pour rôle d’escorter les défunts dans l’au-delà. Enfin, en théorie… Car les fantômes arpentent les rues de Chicago, prisonniers dans ce monde. Au même moment, le pacte involontaire que Maddy a passé avec les loups-garous se retourne contre elle lorsque leur alpha est enlevé. Et Maddy a beau être l’héritière de Lucifer, les déchus refusent de lui adresser la parole depuis qu’elle a accepté de protéger le demi-frère de Gabriel. Pour couronner le tout, sa relation avec ce dernier bat de l’aile depuis quelque temps. Au moins, Nathaniel, son odieux ex-fiancé, a disparu dans la nature. Du moins, c’est ce qu’elle croit…

Mon avis:

J’ai un faible pour les faucheuses de chez Milady. Je craque pour les héroïnes badasses, peu ordinaires, hors du communs, attachantes. Christina Henry parvient à insuffler dans son récit, tous les ingrédients pour captiver. Elle n’épargne pas ses héros ni les lecteurs. L’action emporte dans une aventure pleine de rebondissements. L’intrigue dévoile des indices, des nouvelles pistes. L’attrait ne se tarit pas. Au contraire…

Je n’ai pas vu venir plusieurs arcs de l’histoire. Je suis restée scotcher. J’ai adoré voir comment tout s’imbrique. Madeline Black m’a entraînée dans ses pas avec un plaisir infini. L’héroïne est juste brillante. La trame la met au centre de manipulations, de trahisons qui l’égratigne. Elle n’a pas le temps de panser ses plaies. Le bien-être et la protection des êtres chers priment sur son propre bien. J’ai adoré l’idée d’un personnage avec Lucifer comme aïeul. Et au fil des pages, la séduction et cette originalité se déploie avec brio. Les conséquences de cette hérédité sont très bien gérées.

Les rebondissements apportent des réponses. Les protagonistes semblent prendre un malin plaisir à suivre leur route. Les accompagner n’est pas de tout repos. C’est intense. Les ficelles se posent dans un ballet passionnant. L’esprit cherche. L’esprit est tenaillé. Il voit venir certains pans. Il souhaite les ignorer. Puis, le drame arrive… Les larmes coulent… Mais je ne vous en dirai pas plus. Lisez ce troisième tome. J’ai eu l’impression de prendre un grand coup de pelle dans la tête. Les montagnes russes bonjour, je voudrais un suivi.

L’évolution de Black Wings est étonnante. Les pièces se posent comme un puzzle. Tout semble avoir une fonction, un but. Les émotions sont hachées, percutées. Le coeur malmené. Madeline devra décider de certaines choses… La vengeance se dévoile dans toute sa splendeur. Horrible. Saisissante… J’en suis encore retournée. Vivement la suite. Je veux la suite!!!

L’ouragan est tombé. Il déchaîne ses chaînes. Les tensions changent de visage. Je me demande bien comment notre Faucheuse va tirer son épingle du jeu et s’en sortir…

En bref, Christina Henry parvient à poser de nouvelles promesses sans oublier les anciennes. Son héroïne est juste incroyable. Comme tous les personnages. Les manipulations se saisissent au gré des chapitres. Tout s’imbrique. Tout se met en place. Le jeu d’échec n’est pas terminé. Il ne fait que commencer. Accrochez-vous.

Ma note:

8+/10

Informations:

Black Wings tome 1
Black Wings tome 2
Auteure: Christina Henry
Titre original : Black wings, book 3: Black howl
Date de parution: Juillet 2019
Prix: 7,90euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *