Wild Men, saison 2- Jay Crownover

Critique roman: Wild Men, saison 2 de Jay Crownover

J’attendais avec impatience la suite de Wild Men. La saison 1 permettait de partir à la rencontre des frères Warner. Après l’ainé, voici l’histoire du second Sutton. Vu les épreuves traversées lors du premier tome, les émotions promettaient d’être intenses… A la réception du roman, je n’ai pu résister. Je voulais savoir ce que Jay Crownover avait réservé à son cowboy. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Une chevauchée sauvage au coeur du Wyoming.

L’idée venait pourtant d’elle. En voyant sa meilleure amie en proie à la tristesse, Emrys avait proposé de partir en randonnée équestre dans le Wyoming pour la distraire. Elle n’aurait jamais pu se douter des terribles événements qui surviendraient sur leur route.

Emrys est ressortie de cette expérience l’âme meurtrie et le corps blessé, avec un seul objectif : oublier. Oublier tout ce qui s’est passé et la culpabilité qu’elle ressent vis-à-vis de Sutton, le troublant cow-boy qui a mis sa vie en danger pour la sauver.

Elle a fui, voyagé, mais aujourd’hui il est temps de retourner dans le Wyoming. De retrouver sa meilleure amie, de se pardonner ses erreurs et… de remercier Sutton, qui n’a cessé de hanter ses pensées.

Sauf que l’incident a transformé le cow-boy. Violent, auto-destructeur, il s’est emmuré dans la solitude. Emrys se sent désormais investie d’une mission : réparer cet homme brisé par la vie. Pour, enfin, redevenir elle-même.

Mon avis:

Attention, ce volet est intimement lié au premier Wild Men. Les révélations risquent de vous spoiler si vous ne l’avez pas lu. Il est préférable d’avoir fait la rencontre de Cyrus et Leo avant de partir aux côtés d’Em et Sut.

Jay Crownover a une fois de plus emporté mon coeur dans des montagnes russes. Je me suis retrouvée avec les yeux humides. J’ai pleuré comme pas permis en retrouvant Emrys et Sutton. À travers, ce tome, l’auteure pose une magnifique romance sur fond de pardon et de seconde chance. Rien n’est épargné aux deux héros brisés. 

via GIPHY


J’ai replongé auprès des frères Warner avec une crainte, ne pas craquer, ne pas aimer ce que j’allais découvrir. Le Wyoming a repris ses marques. Le ranch m’a semblé si familier, s’en était presque déroutante, comme si j’avais quitté des vieux amis, laissé la veille. 

Emrys et Sutton ( le second frère Warner) avaient vécu des étincelles. La randonnée à cheval avec Leo et Cyrus a entraîné des événements tragiques. Des trafiquants de drogue les ont mis face à une violence sans nom. Les actes subis ont laissé des marques indélébiles. Chacun des héros est l’objet d’agressions horribles, abjectes, cruelles et brutales. Chacun se reproche de ne pas avoir pu aider l’autre. Les émotions s’entrechoquent. La culpabilité les ronge. 

Sutton s’en veut désespérément de ne pas avoir pu protéger En. Les remords lui pèsent. Leurs blessures les ont éloignées. Leurs corps et leurs âmes gardent à jamais les marques de leurs tourments. 
Le début du roman est dur. Sutton n’est plus que l’ombre de lui-même. Addict à l’alcool et aux médicaments, il refuse l’aide de tous ceux qui l’aiment. Il a poussé en est parti loin de lui. Pourtant, l’héroïne revient au ranch Warner avec l’idée d’avancer, de tirer un trait sur les liens qui l’unissaient à cet homme brisé. Savoir si elle peut encore ressentir des émotions.

Em et Sutton sont deux âmes blessées. Em est belle à en tomber. Elle a toujours fait craquer les hommes. Sutton est le frère du milieu, celui qui a les cheveux blonds dans une fratrie brune, celui qui cherche sa place. Ensemble, ils vont réapprendre à vivre. Ils vont remonter la pente et enfin lâcher prise à leurs sentiments, leurs désirs.

Jay Crownover a le talent pour rendre fantastique, émouvant, touchant, prenant une trame simple. Elle parvient à ajouter une fabuleuse dose de suspense et de policier dans sa trame. Le cocktail produit s’avère délicieux. Etonnant. Captivant. Les cowboys n’ont jamais été aussi séduisants. Les Warner possèdent tous des atouts séductions. Ils ont des forces et des défauts qui font craquer les coeurs qui les côtoient. Les craintes doivent être domptées pour être heureux.

La petite cerise sur le gâteau dans cette romance atypique, est Daye, la fille de Sutton. Cette enfant emporte tout sur son sillage. Sa mère alcoolique et son père se confrontent. La famille Warner est prête à tout pour le bonheur de cet être innocent.

Sur la route tordue, complexe, parfois sensuelle de ses héros, l’auteure sème des graines intrigantes pour ses autres personnages. Personne n’est oubliée sur le côté. Lane et Brynn titillent la curiosité. Les liens se tendent. Sutton est sexy en diable en cowboy perdu, malheureux et terriblement attachant. Em est sa lumière dans les ténèbres. Ses ailes coupées n’ont pas effacé sa bonté, sa gentillesse, sa passion, sa force ni sa fragilité. Les deux héros sont un mélange savoureux. Les ombres et la lumière vont danser dans une chorégraphie sublime.

En bref, Wild Men continue sur sa lancée. Les cowboys de la famille Warner réservent un sacré lots d’émotions. Les coeurs sont malmenés. Ils tombent amoureux. Ils se relèvent et suivent des sentiers brillants. L’attention ne se relâche jamais. Jay Crownover signe une romance géniale avec un bonne dose de mystère, de suspense, d’angoisse, de larmes, de joie et des héros extrêmement attachants. Vivement la suite pour savoir ce que Lane cache.

Ma note:

9/10

via GIPHY

PS: oui mon cerveau voit bien Sutton avec le look de Chris Hemwsorth dans Thor Ragnarok, vous avez cheveux courts et barbe.

Informations:

Auteure: Jay Crownover
Traduction: Joachim Duflot
Titre original : The Getaway, book 2: Shelter (2017)
Saison 1: en vo Retreat (1er mars 2018)
Saison 2
Saison 3
Editions Hugo & cie
Collection New romance
Langue française
316 pages
Sortie : 6 Juin 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *