Une douce odeur de pluie -Jojo Moyes

Critique roman: Une douce odeur de pluie de Jojo Moyes

Difficile de passer à côté d’un nouveau Jojo Moyes, la sortie d’une douce odeur de pluie m’intriguait. J’ai cherché un petit peu et j’ai vu que c’était un roman paru sous le titre « sous la pluie » épuisé depuis un moment aux éditions Milady. Cette version me permet de découvrir ce titre. Ai-je été séduite? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Lorsque Kate fuit son Irlande natale afin d’échapper aux tensions familiales, elle se fait une promesse, celle de toujours être une amie pour son enfant. Quinze ans plus tard, l’histoire semble pourtant se répéter : un gouffre immense s’est creusé entre Kate et sa fille Sabine. L’adolescente quitte Londres pour se rendre chez Edward et Joy, les grands-parents qu’elle connaît à peine.
Marquée par sa séparation douloureuse avec Kate, Joy se réjouit à l’idée de passer du temps avec sa petite-fille mais la réticence de cette dernière s’avère très vite décourageante. Bientôt, la curiosité de Sabine fait resurgir un secret de famille longtemps enfoui, et Joy doit enfin confronter son passé. Après tout, il est peut-être temps de guérir de vieilles blessures…



☙Mon avis:☙
Une douce odeur de pluie aborde avec une douceur infinie, un chaos des sentiments les liens mère-fille. Jojo Moyes offre à ses lecteurs de croiser plusieurs destinées. Le coeur suit avec émotions les liens qui se tissent et se défont au fil des années entre les différents protagonistes.

Direction Londres, Kate du haut de ses trente cinq ans, a une fille de seize ans Sabine. Leur relation est tendue. Pour détendre l’atmosphère, l’héroïne l’envoie chez ses grands-parents Joy et Edward en Irlande. Le voyage sera l’occasion de remettre tout à plat.  Non sans heurts, car l’adolescente se retrouve propulser dans un univers inconnu sans modernité. Loin de son quotidien, le regard change.

Les rencontres de Sabine avec Thom, Mme H modifient son champs de vision. Pas après pas, les trois générations se confrontent, réapprennent à s’aimer, à se comprendre et à se rapprocher. Les tensions se défont. Le récit se teinte de plusieurs passages dans le passé qui permettent de mieux cerner les choix des femmes devenues mères et grand-mères. La naissance d’un enfant a chamboulé, la vie de Joy, comme celle de Kate. Les héroïnes entraînent dans un dédale de secrets inavoués, d’événements marquants.

 

Toutes les familles possèdent leur cadavre dans le placard. Celle de Kate, Joy et Sabine se téléscopent. Chapitre après chapitres, ils se dévoilent. Ils se montrent à la surface à travers les mots justes, touchants et les routes empruntées. Jojo Moyes signe un roman plein de non-dits, de douceur amère, de ce je ne sais quoi de troublant, de marquant.

L’esprit est tiraillé. Il veut voir exploser au grand jour l’amour de ces trois femmes, de ces trois destins. La complexité des liens se pointent du doigt avec une infinie tendresse en fond. Une force incroyable se dessine dans ce cercle de mère/fille. Il leur fallait juste un coup de pouce pour laisser éclater leurs émotions. Une douce odeur de pluie se teinte d’une saveur légèrement triste, étonnante, complexe et simple à la fois. Un mélange particulier mais remarquable.

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Jojo Moyes
580 pages
Editeur : Milady
Date de parution: 17 octobre 2018
Collection : Milady Feel Good Books
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *