Un cow-boy perdu dans les Highlands- Karen Ranney

Critique roman: Un cow-boy perdu dans les Highlands par Karen Ranney

Une romance historique mêlant highlanders et cow-boys, deux plaisirs coupables que j’assume. Je ne pouvais pas passer à côté. Karen Ranney entraîne dans un cocktail liant les deux. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Propriétaire d’un ranch au Texas, Connor McCraight ne s’attendait pas à devenir le nouveau duc de Lothian. Mais, noblesse oblige, le voilà qui débarque dans cette Écosse glaciale balayée par le blizzard. Son projet ? Vendre au plus vite le domaine et retourner en Amérique.
À Bealadair, les mœurs locales ont de quoi dérouter un cow-boy, et les habitants sont aussi accueillants que le climat. Il existe toutefois une exception : Elsbeth, la pupille du défunt duc, que les McCraight considèrent comme une domestique. Que faire ? Car la beauté brune de la jeune femme a tôt fait d’enflammer Connor et de retarder ses projets…



☙Mon avis:☙

Connor McCraight est né et a grandi dans un ranch au Texas. Pour lui, sa vie était aux Etats-Unis. Il ne pensait pas hérité de son père écossais un titre. Il n’a jamais vraiment prêté attention à ses origines. Jusqu’à ce que le destin y jette son grain de sel. Exit, le cow-boy, le héros doit devenir le duc de Lothian. Pour satisfaire sa mère et les souhaits de son défunt paternel, il décide de partir en Ecosse avec l’idée de tout vendre et de revenir. Seulement… une surprise l’attend là-bas.

Bien déterminé à vendre le manoir familial écossais, à tout liquider, Connor embarque pour l’Ecosse. Arrivé à destination, par un concours de circonstances, il passe plus de temps que prévu sur les terres ancestrales. Sa famille écossaise se confronte à son éducation texane. Les étincelles fusent. Mais pas autant que celles qui naîtront suite à la présence d’Elsbeth.

Connor n’éprouve aucun attachement à l’Écosse ni aux coutumes qui devraient lui servir pour sa tâche de Duc. Il souhaite repartir. Une rencontre avec une jeune femme Elsbeth Carew élevée par le vieux Duc bouleverse tout son univers. Il ne pensait pas trouver l’amour.

Connor et Elsbeth sont rapidement attirés l’un par l’autre. Les deux héros sont à l’opposé l’un de l’autre. Lui est trop poli pour un cow-boy (non sérieusement, il est gentleman jusqu’au bout des ongles, il est où le cow-boy des plaines? je suis un peu restée sur ma faim), je voulais de la testostérone, de l’homme viril… Il est palichon face aux fantasmes du cow-boy. C’est un rancher calme, posé, familier avec le bétail. La sauce n’a pas prise totalement malheureusement. Trop lisse. Je rêvais d’aventure. Je rêvais d’explosion des sens. Je rêvais de deux mondes qui s’entrechoquent. Le résultat est différent de mes souhaits.

Pourtant, un charme est là dans l’ombre. Ajoutez à cette impression, une Elsbeth très, trop gentille, le coup de coeur n’a pas pu être atteint. Néanmoins, l’histoire d’amour maintient l’attrait. Comme les personnages secondaires, le complot mystérieux, des petites graines subsistent pour garder le lecteur alerte. La découverte est sympathique, vivante, il manque simplement la passion. Je devais trop en attendre… Les liens sont mignons, sans être étincelants. C’est dommage.

En bref, Un cow-boy perdu dans les Highlands s’avère une lecture en demie-teinte. Peut-être que j’imaginais trop un héros du Far west débarquant dans les salons mondains et mettre son grain de sel dans toutes les histoires. Je ressors avec une impression étrange. Je ne suis pas déçue. Juste surprise. Mon imagination avait fait son chemin. Karen Ranney lui en a offert un autre, savoureux, sympathique et différent.

 

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : The Texan Duke (2017)
Auteure: Karen Ranney
Editions J’ai lu pour elle
Collection Aventures et Passion
Prix: 7,40 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *