Le Jardin des mensonges- Amanda Quick

Critique roman: Le Jardin des mensonges d’Amanda Quick

Amanda Quick entraîne ses lecteurs dans le Londres de l’époque victorienne. Elle distille toutes les indices d’une romance historique sur fond de mystères. Elle narre le récit d’une femme d’affaires indépendantes Ursula Kern qui se retrouve associer à un archéologue Slater Roxton pour mener à bien une enquête… Ai-je craqué pour le jardin des mensonges? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Ursula Kern fait face à la pire crise de sa carrière, et de son existence. Son employée et amie Anne est retrouvée morte et la police conclut à un suicide. Mais Ursula ne peut y croire : des indices probants lui font soupçonner un meurtre. Elle décide donc de mener l’enquête en remplaçant Anne sur son lieu de travail. « Une folie ! » la met en garde Slater Roxton, un riche archéologue qui lui impose sa présence troublante pour résoudre cette sombre affaire. Entre un assassin à débusquer et Slater, dont la personnalité énigmatique cache un tempérament ardent, Ursula comprend vite qu’elle court au-devant de grands dangers…



☙Mon avis:☙
Amanda Quick a un don pour créer des romances merveilleuses. Elle réussit à lier la destinée de héros intelligents, sans oublier sur leur chemin des personnages secondaires puissants. Elle parvient à chacun de ses romans à offrir un moment d’évasion unique. Ici, l’auteure allie un bon mystère et un amour fantastique. Les mots se mêlent dans un ballet somptueux. C’est un vrai régal de plonger à leurs côtés pour découvrir ce que le sort réserve aux protagonistes.

Quand une employée d’Ursula est assassinée, elle décide de prendre les choses en main et d’enquêter sur ce prétendu suicide. Elle connaissait son amie. Et elle désire savoir ce qui s’est réellement passé. Pour y parvenir, l’héroïne prend sa place au travail. Sa mission sera entravée par Slater Roxton. Il refuse de la laisser s’exposer aux dangers. Le duo forme une équipe de choc.

Le rythme est inégal. Le début emporte dans un tourbillon puis le flot diminue un peu. Puis il reprend avec force et brio. Malgré tout, l’attention est maintenue. Captive de la plume de Quick, elle suit le destin des héros. Ursula est déterminée à démissionner de son poste de sténographe auprès de Roxton pour lever le voile sur la mort de son amie. Ursula et Slater unissent leurs forces pour résoudre l’énigme. Il s’ensuit une enquête mêlant secret et amour. Un mystérieux criminel les rajoutent sur sa liste noire. Les événements se succèdent. Le sort leur sera-t-il favorable?

Amanda Quick c’est une douceur sucrée. Si vous avez envie d’une lecture passionnante, captivante, ses écrits en recèlent plus d’une. Rare sont les déceptions, pour ma part, quand j’opte pour cette auteure. Le jardin des mensonges a su conquérir mon coeur. Le schéma reste un peu le même dans chacune de ses romances historiques, néanmoins, ceux qui adhérent à son style sont ravis de le retrouver. J’en fais partie. J’ai été charmée par la dualité entre les deux héros et l’intrigue. La magie a une fois de plus opérée. Même si j’en conviens, Le jardin des mensonges ne sera pas dans mes favoris. Il m’a offert un très bon divertissement.

En bref, le jardin des mensonges offre un voyage fascinant à l’époque victorienne. Les héros sont brillants. Ils ont tous les traits propres aux personnages principaux d’Amanda Quick, audacieux, indépendants, lumineux, intelligents… Et les secondaires ne sont pas en reste. Les caractères sont bien décrits. La trame entraîne dans un labyrinthe d’indices savoureux. La romance historique teintée de suspense, de secrets, d’enquête s’avère un plaisir pour les sens.

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

  • Titre vo: Garden of lies
  • 376 pages
  • Editeur : J’ai lu (31 octobre 2018)
  • Collection : J’ai lu Aventures & Passions
  • Prix: 7,40 euros
  • Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *