Tout ce que je n’ai pas dit de Tamara Ireland Stone

Critique roman: Tout ce que je n’ai pas dit de Tamara Ireland Stone

Tamara Ireland Stone avait su me toucher avec son roman Dans chacun de mes mots. Je guettais une prochaine plongée dans son écriture. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Hannah et Emory sont voisines et meilleures amies depuis toujours. Et pourtant, elles ne se sont pas parlées depuis des mois. Depuis ce fameux jour où elles sont allées trop loin et ont dit des choses qu’elles ne peuvent retirer…
Depuis, Emory se concentre sur ses concours pour intégrer une école d’art à la rentrée prochaine. Ainsi que sur Luke, son petit ami, et les quelques mois qui leur restent ensemble avant le grand déménagement. Pendant ce temps, la vie d’Hannah est chamboulée par les problèmes financiers de ses parents. La famille de cette fille de pasteur, très pieuse, éclate à petit feu. Et chacune dans son coin s’interdit de franchir les quelques mètres qui séparent leurs chambres respectives…
Jusqu’au jour où Luke a un accident juste en bas de la rue. C’est Hannah qui le découvre, et qui est là pour l’aider… Cette nuit va tout changer dans la vie de ce trio peu commun. Ils devront affronter leurs secrets, questionner leurs plus intimes convictions et apprendre à prononcer tout haut ce qu’ils n’ont jamais affronté.

Mon avis:

Hannah et Emory sont les meilleurs amies au monde. Elles sont voisines. Leurs personnalités opposées se complètent. Un jour leur amitié éclate en mille morceaux. Un événement transforme tout. Il perturbe leurs liens. Les coeurs se brisent.

Tamara Ireland Stone plonge les lecteurs dans un univers de non dits, de secrets et d’une rupture. Emory a avoué quelque chose à Hannah fragilisant leur relation. Plus rien ne sera jamais comment avant. Les deux adolescentes entraînent dans un ballet mêlant émotions et quête de soi.

Le passage de l’enfance au monde des adultes se déploie à travers les actes et leurs conséquences des deux héroïnes. Le ton se pare d’une délicatesse et d’une finesse qui saisissent l’âme. L’esprit cherche à savoir tout a pu se casser ainsi entre les deux jeunes femmes.

Deux univers différents se percutent avec Emory et Hannah. L’une est populaire avec un petit ami Luke, l’autre est discrète comme tout le monde pourrait s’imaginer de la part de la fille d’un pasteur. L’idée est originale, sympathique. Le rendu un peu moins. J’avoue que j’ai eu du mal avec le rythme. La lenteur s’impose jusqu’au déclic… L’accident modifie tout.

Luke en a un juste sous les fenêtres d’Hannah. Cette dernière sera la première a lui porter secours. J’avais peur d’un triangle amoureux. J’ai découverte autre chose… J’ai été surprise. Les thèmes abordés sont brillants. Ils marquent en plein coeur. Ils trouvent un écho plus ou moins prononcés selon le vécu du lecteur: la religion, la vie après la mort, l’amitié, l’amour, les abus, la famille, la dépression…Les mots tracent un dédale d’hypothèses complexes. J’ai aimé. Néanmoins, je n’ai pas réussi à m’attacher complètement aux personnages ni à rentrer dans l’histoire. Je le regrette.

En bref, Tamara Ireland Stone signe un récit touchant. Les émotions sont au rendez-vous. La fin m’a emportée dans un tourbillon, brut et doux. J’ai aimé que le ton soit réaliste jusqu’à la dernière note. Une lecture émouvante vous attend sur fond d’amitiés, de passage à la vie d’adulte et bien d’autres choses encore.  

Ma note:

7/10

Informations:

Titre original : Little Do We Know (2018)
Auteure: Tamara Ireland Stone
Editions Hugo & cie
Collection New way
360 pages
Date de parution: 14 Février 2019 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *