Tous les bonheurs du monde – Céline Miannay

Critique roman: Tous les bonheurs du monde de Céline Miannay

Tous les bonheurs du monde de Céline Miannay est arrivée par surprise dans ma pile à lire. La couverture poétique a attiré mon regard. Le titre promettait une je ne sais quoi d’un peu magique. J’ai confiance en les petites graines qui traversent la route. Parfois avec des belles découvertes. Céline Miannay en fait partie. Pourquoi ? Réponse après le résumé.

Synopsis:

A l’aube de la trentaine, le bilan de Juliette n’est pas très réjouissant : un quotidien qui lui semble vide de sens, une énième rupture amoureuse, une carrière sans intérêt… La solution : tout changer. Alors quand son employeur lui propose une mutation au Québec, elle accepte de s’envoler outre-Atlantique. Mais Juliette est loin d’imaginer les surprises qui l’attendent. Sur place, elle fait des rencontres improbables et noue des amitiés complices avec des femmes et des hommes qui, eux aussi, sont à la croisée des chemins. Et surtout, elle vit de folles aventures bien éloignées de son ancienne vie trop casanière Au,fil de ses péripéties, on rit et on pleure, à la reconquête du bonheur. Juliette va retrouver le sourire et voir sa vie transformée à jamais : il suffit parfois d’oser pour que revienne la joie de vivre.

City Editions

Mon avis:

J’ai aimé l’accroche du roman et sa présentation. Je n’avais pas prévu de le lire. Je ne savais même pas qu’il était sorti. Je crois que le destin a voulu m’offrir un sourire, un bain d’optimisme et d’espoir en le posant sur mon chemin.

Je suis fan des citations qui ponctuent chaque mois. L’histoire se pare avec les mots d’autres oeuvres d’un dédale rempli de sentiments. C’est comme un ami qui tente de vous guider, de vous aiguiller sans vous forcer. Les phrases de Pancol, Marc Aurèle, Françoise Sagan, Amélie Poulain et j’en oublie tapent dans le mille. Elles accompagnent à merveille Juliette. Céline Miannay a su les employer avec brio.

Juliette emporte dans un récit touchant. Emouvant. Doux. Intense. Un petit doudou réconfortant pour l’âme se dégage au fil des pages. J’ai pris un immense plaisir à plonger dans les pas de l’héroïne. J’ai adoré la suivre dans son périple direction le Québec. J’ai eu de nombreux sourires et quelques larmes.

Un cocktail sympathique naît autour de Juliette. La jeune femme a quitté son pays pour un autre. Elle se cherche. La casanière change au contact des Canadiens. D’aventures en aventures, le ton léger se dévoile plus profond qu’il n’y paraît. Il prend aux tripes, réaliste, imparfait, tendre et étonnant. La trame se décline en petites histoires autour de la grande. Elle relie entre eux plusieurs protagonistes pour le plus grand plaisir des lecteurs. Pour ma part, j’ai fondu. La dynamique, le peps, le mélange feel good et romance m’a conquise.

En bref, tous les bonheurs du monde est un baume pour le coeur. Il souffle un vent de sirop d’érable qui fait du bien. Acidulé, doux, parfois brut, le roman est comme la vie avec des hauts et des bas. Sauf qu’il offre des très belles surprises pleine d’optimisme, de sucre, de rencontres. Si vous voulez une lecture détente, Céline Miannay en écrit une magnifique. Attention par contre, après vous risquez d’avoir envie de prendre un billet d’avion pour le Québec.

Ma note:

9/10

Informations:

  • Auteure: Céline Miannay
  • 288 pages
  • Editeur : City Edition
  • Date de parution: 15 janvier 2020
  • Collection : CITY EDITIONS
  • Prix:
  • Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *