Stars, tome 1 : Nos étoiles perdues- Anna Todd

Critique roman: Stars, tome 1 : Nos étoiles perdues par Anna Todd

Anna Todd gagne en maturité dans ses écrits au fil de ses romans, son style prend de l’ampleur. Il se détache d’After pour prendre son envol. Ai-je accroché? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l’a fait déménager à l’autre bout du pays, ce qui ne l’a pas dérangée car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard,
Karina travaille comme masseuse à Atlanta et se sent bien pour la première fois de sa vie.

Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L’engrenage des affectations de son père ne facilite pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrolable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C’est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l’aide à reconsidérer le chaos qui l’entoure. Il ne la connait pas, et n’a pas l’air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas… jamais.

Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu’elle pouvait imaginer.



☙Mon avis:☙

J’ai accroché au fond. Mais j’ai un petit soucis au niveau de l’héroïne. Karine est une tête à claque. J’ai levé plusieurs fois les yeux aux cieux face à ses agissement. Elle est jeune. Mais ça ne pardonne pas tout. Elle enfonce son frère jumeau en le traitant d’immature. Seulement, par moments, la jeune femme ne vaut pas mieux. Voir pire. C’est frustrant et énervant. Elle m’a donnée envie de la secouer. Ses paroles incessantes, sa manière d’être, j’ai failli décrocher. Pourtant, la magie des mots d’Anna Todd opère. J’ai aimé suivre ses traces. Un vrai paradoxe, car le personnage principal qui ne m’attire pas, j’ai tendance à refermer ou à finir ma lecture en trainant des pieds. Alors qu’ici, j’avais envie de voir l’évolution de la relation avec Kael.

C’est le militaire, le vrai atout séduction du roman. Le héros est plein de mystère. Il attise la curiosité. Il attise les flammes. J’ai envie de savoir plus sur lui. J’ai envie de découvrir ce qu’il cache. J’ai envie de suivre la suite des aventures qui le lie à Karina. Le duo improbable avec Karina détonne. Lui est comme la lumière qui attire la papillon. Elle est moins engageante. Seulement ensemble, ils sont intéressants.


Attention, si vous cherchez une romance détaillée, la trame prend son temps pour s’installer. Elle pose ses bases, ses indices doucement, pas à pas. Rien ne presse. Tout se savoure. Peut-être trop pour certains, moi j’ai apprécié cette lenteur. J’ai aimé découvrir comment les deux héros tombent amoureux. Anna Todd semble laisser des traces de sa propre vie dans le récit. Cette sensation apporte une note plus attendrissante, plus complexe et riche. L’univers des militaires se déploie avec des détails fascinants. L’esprit est titillé jusqu’à la dernière page.

En bref, Stars pique la curiosité. Le roman emmène dans un sentier parfois déroutant, addictif, brillant. Kael reste une énigme. La romance se teinte de nuances toute en couleur, de passion et d’un fragilité déconcertante. Le charme agit lentement par touche. Karina et Kael sont deux mondes opposés, deux visions qui se percutent. J’ai hâte de lire le fin mot de l’histoire. 

☙Ma note:☙

🌟7+/10🌟

(La faute à Karina, sans son côté agaçant, j’aurai mis davantage)

☙Informations:☙

Auteure: Anna Todd
480 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 4 octobre 2018
Collection : New Romance
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

1 commentaire sur “Stars, tome 1 : Nos étoiles perdues- Anna Todd

  1. Comme dans beaucoup de YA et de romances, l’héroïnes est souvent tête à claque. C’est dommage je ne comprends cette volonté de faire des héroïnes idiotes et immature qui enfonce les personnages féminins :/
    C’était un peu le même problème dans After d’ailleurs :p
    En tout cas longue vie aux romans d’Anna Todd, je ne sais pas si je lirais Stars mais j’avais quand même bien aimé After :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *