Puisque c’est ma Rose, tome 1 : Eclore- Jade River

Critique roman: Eclore par Jade River

Eclore me sort un peu de ma zone de confort. En lisant le résumé, j’ai eu des réserves. Je lis rarement les amours interdits. Une part de moi est totalement réfractaire à l’idée d’une relation entre une mineure et un adulte. Alors une romance entre une élève et un professeur, j’ai du mal. Ca me bloque. Ca me retient. Pourtant, j’ai voulu me lancer. Tout m’intriguait aussi bien la présentation du roman que la très belle couverture. Je me suis lancée. Ai-je été déçue? Réponse après le synopsis.

☙Synopsis:☙

Lectrice acharnée, boxeuse à ses heures perdues et lycéenne à peine studieuse… Abélia se sent en décalage avec les jeunes de son âge.

Heureusement pour elle, sa nature discrète lui permet de rester à l’écart de l’agitation de ses camarades. Et surtout, loin des problèmes.

Le jour où M. Valverde, son nouveau professeur de littérature, arrive au lycée, Abby est certaine qu’entre eux le courant ne passera pas.

Mais au contraire, cette rencontre l’électrise et le contrôle qu’elle exerce tant bien que mal sur ses émotions vole bientôt en éclats.

Conscients que le lien qui se tisse entre eux est interdit, tous deux vont s’efforcer de garder leurs distances. Mais pourront-ils lutter longtemps contre leurs sentiments ?



☙Mon avis:☙
La première chose que je dois vous dire c’est que j’ai été surprise. Agréablement surprise. Je ne pensais pas accrocher. J’ai même eu peur de lâcher ma lecture en cours de route. J’ai eu peur de détester. Rien de tout ça. La magnifique couverture très historique, romantique a attiré mon regard. Elle m’a conquise. Les mots de Jade River ont fait le reste.

Difficile de partir à la rencontre de ces héros qui s’éprennent l’un de l’autre, au premier abord, j’étais dubitative, perplexe. Je me demandais comment j’allais réussir à aller au-delà de ma zone de confort. Les sentiments naissants entre une adolescente et son professeur sont dépeints avec délicatesse. Ce point m’a troublée. Car les liens se tissent doucement. Ils sont là attendant leur heure. Ils se développent au fur et à mesure des échanges.

Eclore porte bien son nom. Comme un bourgeon, la romance éclot pour donner vie à une relation surprenante, touchante. J’ai été emportée dans un tourbillon. Abélia m’a séduite. Elle est bonne élève, studieuse, sage, parfaite. L’héroïne possède deux pères. Sa famille m’a plue. Enormément. Ils l’écoutent. Ils la comprennent, l’aiguillent, lui servent de soutien sans failles. J’ai eu des larmes.

Abélia serait le cliché sur pieds de la créature abandonnée, la laisser de côté, la détestable première de la classe si nous étions dans un teenmovie. Ses goûts différent de ses camarades de son âge. Réaliste du haut de ses 17 ans, elle captive dès son apparition. J’ai adoré ses réparties, ses réflexions. Imparfaite. Magnifique dans son genre, Abe est une perle agréable, charmante. Il faut la rencontrer!!

J’ai aimé les nuances dans ses relations. J’ai adoré la voir évoluer. J’ai adoré dont Jade river tisse sa relation avec son professeur. Ce dernier voit le potentiel de la jeune femme. Il voit la fleur qui ne demande qu’à éclore. Il voit la beauté en devenir dejà là tapie sous l’adolescence. L’auteure dépeint à merveilles tous les liens humains. Les relations familiales, amicales, amoureuses se déploient sous divers visages somptueux, réalistes, touchants. Les accrocs les emportent, les chamboulent, les rendent vivants. C’est beau.

Je ne valide toujours pas les relations élèves professeurs surtout avec des mineurs. J’ai déjà lu des amours mettant en scène des étudiants et leur maîtres. Rarement avec autant de différences d’âges. Mais j’avoue qu’Eclore a réussi à me surprendre. Le rythme se cale sur Abélia etM. Valverde. Au contact de l’autre, les deux sortent de leur chrysalide. Leurs discussions s’avèrent intéressantes, passionnantes, elles sont teintées de référence, de leçons, de mots d’adultes. Le poids de l’interdit pèse dans la balance. Il ne s’oublie jamais. Il est là. L’amitié s’installe avant tout. Doucement, les sentiments grandissent.

En bref, Eclore est un petit ovni pour moi. J’ai été étonnée par la façon dont les deux personnalités des héros s’épanouissent ensemble. Comme si l’un était le pendant pour se libérer d’un carcan et inversement. Abélia et Arthur se complètent. C’est touchant. Surprenant. Doux. Tendre. Mignon. Il se dégage une étincelle. Une magie délicate que j’ai beaucoup apprécié. Et à travers Eclore, Jade River aborde des sujets avec une sensibilité, une force incroyable comme l’homosexualité, les amours interdits, l’addiction aux drogues, les amitiés, les aléas de la vie, les secondes chances et bien d’autres choses. Je suis restée scotcher. La fin s’arrête sur une révélation qui donne envie de continuer un peu plus l’aventure. Vivement la suite. 

 

☙Ma note:☙

?9/10?

☙Informations:☙

Auteure: Jade River

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

2 commentaires sur “Puisque c’est ma Rose, tome 1 : Eclore- Jade River

  1. J’ai vu venir certaines choses (surtout la fin en fait) mais j’ai beaucoup apprécié. Le meilleur ami de l’héroïne m’a touché en plein cœur ; au niveau des amis de l’héroïne d’ailleurs, c’était soit j’aimais, soit je n’aimais pas mais Abélia et M. Valverde ont su me marqué et j’ai apprécié cette lecture. Je suis d’ailleurs curieuse de lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.