Coupée en deux- Charlotte Erlih

Critique roman: Coupée en deux par Charlotte Erlih

Coupée en deux aborde un thème délicat. Il parle de la garde alternée avec délicatesse. Charlotte Erlih dresse à travers la vie de Camille les déchirures des enfants face aux couples formés par leurs parents. Doux, intense, percutant et étonnant.

☙Synopsis:☙

Depuis le divorce de ses parents, chaque dimanche soir, c’est le même déchirement pour Camille. Elle connaît la fissure créée par la garde alternée, elle l’a même apprivoisée avec le temps. Mais aujourd’hui, Camille doit faire un choix. Elle a rendez-vous avec la juge, son avis va être entendu. Désire-t-elle rester à Paris avec son père, sa nouvelle compagne et leur bébé ? Ou bien préfère-t-elle partir avec sa mère en Australie et changer complètement de vie ? Un dilemme adolescent mis en scène avec justesse et pudeur dans un huis-clos au cœur du Palais de Justice.


☙Mon avis:☙

Coupée en deux est une pépite. Coupée en deux annonce dans son titre la couleur. Comment choisir entre son père et sa mère? Comment un enfant peut-il faire un choix aussi important? aussi dur? aussi violent pour son coeur d’adolescent? A l’âge de l’insouciance, Camille est fissurée. Son quotidien souffre et se partage entre deux foyers.

La garde alternée lui a ouvert un autre monde. Un univers différent, teinté d’absences, de séparation, de coeur scindé en deux. Comment vivre avec un parent sans oublier l’autre? Comment aimer un parent sans négliger l’autre? Comment un enfant peut-il ne pas se noyer, ne pas sombrer dans les méandres des soucis d’adultes? Cette hantise du dimanche soir, de la passation de pouvoir entre le père et la mère sont magnifiquement dépeints. Les mots marquent. Les mots se teintent de nuances toutes en couleurs. Le traumatisme se dévoile.

Ici pas de pathos, pas de phrases inutiles, juste de direct, du brut, de l’émotion à l’état pur, Coupée en deux frappe en plein coeur. Le roman s’adresse aussi bien aux adolescents qu’aux parents. Il réussit à poser sans faux-fuyants, sans dérives, sans fioritures à faire mouche. La garde alternée, le choix forcé, les questions se succèdent dans un tourbillon de sentiments.

Charlotte Erlih rappelle que l’enfant a son mot à dire sur la garde. Mais le juge prendra sa décision. Il sera le responsable. Le seul. Le poids est déjà lourd sur les frêles épaules de Camille et de tous ceux dans son cas, les laissaient sans garde fou serait, je pense encore plus dure pour eux si la solution prise ne convient pas. Les arrangements existent. Le roman tente de dédramatiser la situation, d’y apposer des réponses. Et il y parvient très bien.

En bref, coupée en deux s’avère un roman toute en finesse. Il pose un regard simple, concret, direct sur les conséquences des séparations dans la vie d’un enfant. Les mots se parent d’une douceur infinie, d’une justesse qui laisse des traces. La délicatesse se pose comme un nuage poétique. Charlotte Erlih signe un récit très émouvant. A lire pour toucher du doigt le quotidien de beaucoup d’enfants.

☙Ma note:☙

?9/10?

☙Informations:☙

Auteure: Charlotte Erlih
96 pages
Éditions Actes Sud
Date de parution 3 janvier 2018

Lu via NetGalley
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.