Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer- Anneliese Mackintosh

Critique roman: Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer par Anneliese Mackintosh

Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer cache sous des apparences farfelues une trame plus profonde. Derrière son humour, son originalité, son accroche un peu vulgaire, son auteure interpèle, attire le regard. Du moins, le mien, car j’ai retenue cette lecture pour son combo titre/couverture et résumé. Ai-je été emportée? Ai-je eu l’étincelle que je cherchais? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Ottila a décidé d’être heureuse et ça va faire mal.

Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa sœur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide de faire un doigt à son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe.. Le résultat : un roman insolite, contagieux, qui vous fera autant rire (jamais élégamment) que pleurer :).



☙Mon avis:☙

Parfois, un petit grain de folie est nécessaire.
Parfois, une petite flamme déjantée permet de respirer.
Parfois un rien loufoque devient une bouée.

Dès les premières pages, le ton est donné. Ca passe ou ça casse. Ottila est un personnage hors norme. Son attrait se dessine d’une manière particulière. Les nuances se teintent d’imperfections et de bémols. Un peu comme l’existence j’ai envie de dire. Les mots se parent d’une réalité, d’une magie, d’un côté un peu décalé qui m’ont emportée. Ottila sera l’héroïne qui vous fera craquer ou refermer le roman. C’est une femme alcoolique, coincée dans une relation adultère.

Le Putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer est un feel good qui sort des sentiers battus. Il décape. Il possède des bémols. Mais aussi un caractère incroyable. Je n’ai jamais lu de roman dans son style. J’ai eu l’impression de plonger dans un Ovni pétillant. Anneliese Mackintosh écrit avec une « folie » déconcertante. Parfois hilarant. Parfois terriblement flippant. Son style détonne. Elle ne rédige pas un simple assemblage de phrases. Non, elle offre des mails, des dialogues, des échanges savoureux. Piquants. Incisifs. Mordants.

A travers son roman, l’auteure aborde le développement personnel sous un angle que je n’aurai pas envisagé. Ottila entraîne dans une aventure spéciale. Elle a un côté agaçant qui m’a perturbée. Dans la noirceur de son quotidien, l’héroïne se noie dans la négativité. Pourtant au gré des rencontres, elle évolue. Avec elle, plusieurs thèmes sont présentés, l’addiction àl’alcool ou aux médicaments, les maladies mentales, les maladies…

En bref, je ne peux pas dire que je me suis sentie super bien après la lecture du putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer. J’ai passé un moment plaisant. Ma lecture s’est avérée divertissante. Le ton commence avec un humour décapant puis devient plus grave. Pourtant, le récit a su se détacher du lot. J’ai navigué en eaux particulières, originales avec des hauts et des bas.

☙Ma note:☙

?8/10?

☙Informations:☙

Titre original : So Happy It Hurts (2017)
Auteure: Anneliese Mackintosh
Editions Milady
Collection Feel Good Books
Bien-être , Fiction (Adulte)
Date de parution: 16 mai 2018
Prix: 18,20 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.