Phantom Wheel- Tracy Deebs

Critique roman: Phantom Wheel de Tracy Deebs

Mon petit pêcher mignon se dévoile. J’aime beaucoup les histoires avec des hackers, génies informatiques. J’ai pu enchaîner sur deux excellentes lectures avec des sorties chez Hachette Romans. Après Evan Cartier, je suis partie à la rencontre de six jeunes. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

  «  Si un truc est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.  »
 
Lorsque six jeunes hackers sont invités par la CIA à passer un test d’aptitude, avec à la clé une bourse d’études et une promesse d’emploi, cinq d’entre eux acceptent de participer. Après tout, pour certains, c’est un ticket en or pour un avenir meilleur.
Seul Owen refuse.
  Un simple coup d’œil à l’énoncé de l’exercice lui a suffi pour comprendre que quelque chose clochait. Des recherches plus poussées viennent confirmer ses soupçons. En se faisant passer pour la CIA, la société Jacento – leader sur le marché des télécommunications – cherche à exploiter les compétences en informatique des six adolescents dans le but de créer Phantom Wheel,  la Roue Fantôme, un virus destructeur qui permettrait à l’entreprise d’accéder aux données personnelles des internautes du monde entier.
  Conscients de ce que cela signifie – une surveillance maximale, des libertés bafouées  –, Issa, Ezra, Owen, Alika, Seth et Harper vont tenter d’arrêter Jacento par la force – en informatique comme dans la vraie vie.

Mon avis:

Je ne lis pas que de la romance. Je vous en parle beaucoup. Mais je savoure aussi d’autres genres littéraires. Et Tracy Deebs a réussi à me faire plonger dans Phantom Wheel.

J’ai adoré l’histoire. J’ai craqué pour les six adolescents. Issa, Ezra, Owen, Alika, Seth et Harper ont tous su me toucher d’une façon ou d’une autre. Ils ont laissé leur marque. J’ai adoré plongé dans une ambiance teintée de suspense, de méfiance et de dangers sur fond de Big Brother. C’est dans l’ère du temps. C’est d’un réalisme assez saisissant qui pousse à s’interroger sur nos liens avec la technologie.

Tracy Deebs met en scène un groupe d’adolescents qui est invité par la CIA à un test. Les six jeunes voient la chance de changer de vie leur sourire. Mais l’événement ne cache-t-il rien? Trop beau pour être vrai… si l’opportunité se retournait contre eux… qu’arriverait-il? Car Issa, Ezra, Owen, Alika, Seth et Harper ont tous un talent pour le hacking. C’est des petits génies dans leur domaine. Ils sont attachants, brillants et très courageux. Une affection se dessine dans le coeur pour les six personnages.

Owen, se méfie de l’offre. Il la décline. Et découvre le pot aux roses. Bien décidé à lever le voile sur les vraies raisons du CIA, il contacte ses camarades pour les prévenir. Rien ne se déroule comme prévu. Une course contre la montre s’enclenche. Les données fournies, les logiciels développés par le groupe est utilisé au damn de la société. Le monde risque de s’écrouler.

L’aventure monte en tension. L’aventure ne connaît pas de temps morts. Chaque héros se dévoile en donnant son point de vue. L’auteure mêle habillement plusieurs genres complot, suspense, enquête, informatiques.. L’action est au rendez-vous. C’est original, addictif, fluide et passionnant.

Les liens se tissent. Issa, Ezra, Owen, Alika, Seth et Harper évoluent tout le long de leur péripétie. J’ai adoré les suivre avec leurs différences, leurs forces et leurs faiblesses. Une bande d’amis soudée fait face aux dangers. J’ai été impressionnée.

En résumé, Phantom Wheel s’avère une très bonne surprise. L’intrigue est passionnante. Je me suis prise au jeu. Les six hackers pointent du doigt la technologie et son utilisation avec un fond réaliste assez glaçant. Tracy Deebs signe un roman pour adolescents captivant. A lire!!!

Ma note:

9/10

Informations:

Auteure: Tracy Deebs
Traduit par Valérie Drouet
416 pages
Date de parution: 6 Février 2019
Editions Hachette Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *