Mortal Engines- Mécaniques fatales- tome 1- Philip Reeve

Critique roman: Mortal Engines- Mécaniques fatales- tome 1 par Philip Reeve

Le 12 décembre 2018, le film Mortal Engins va sortir au cinéma. La bande annonce a attiré mon regard. J’ai été encore plus piquée dans ma curiosité quand j’ai vu que c’était une adaptation d’une oeuvre young adult dystopique avec un pincée de science-fiction et d’action. Le premier tome est paru une première fois sous le titre Mécaniques fatales. Je ne l’avais jamais lu. J’ai pu découvrir ce roman jeunesse avant d’assister à la projection. Et que vous dire… c’est un petit bijou surprenant. J’ai encore plus hâte de voir le rendu réalisé par Peter Jackson sur grand écran.

☙Synopsis:☙

Nous sommes dans un futur lointain où Londres est une ville sur roues pourchassant les autres cités pour survivre. À toute allure, elle part en chasse dans cet océan de boue qu’est devenue la planète. Tom, jeune apprenti à la Guilde des Historiens, vit dans cette cité depuis sa plus tendre enfance. Un jour, alors qu’il est puni par son maître pour avoir désobéi, il est envoyé dans les bas-fonds de Londres. Il y rencontre Frusquin, chef de la Guide des Ingénieurs. Sa vie bascule lorsqu’il tente de déjouer la tentative d’assassinat sur ce dernier. Pourchassant le tueur, Tom tombe par-dessus bord avec cette mystérieuse personne balafrée. Ainsi, commence pour notre héros, une folle poursuite à la recherche de Londres.



☙Mon avis:☙

Que dire? Dès les premières pages, j’ai été happé dans l’univers de Mortal Engines. J’ai adoré. Littéralement. Je suis partie à la rencontre des deux héros Hesther et Tom avec un paquet de surprises à la clé. J’ai eu l’impression de partir à l’aventure. J’ai pris énormément de plaisir à lire Mécaniques Fatales. Je suis conquise.

Direction un monde qui se situe plusieurs siècles après notre époque. La Terre est ravagée. Les villes sont devenues des moyens de locomotions. Elles se déplacent comme des véhicules, s’adaptant à leur environnement. Les plus fortes chassent les plus faibles. La loi du plus habile, du plus doué, du plus combattant l’emporte. Nos pas nous mènent sur la route d’Esther et Tom.

Hesther Shaw compte déjouer les plans machiavéliques de Thaddeus Valentine et se venger du meurtre de ses parents. L’héroïne est défigurée. Balafrée, souvenir inoubliable de son passé, son visage affiche ses blessures de guerrière. Par un concours de circonstances, son destin se retrouve lier à celui de Tom, apprenti historien. Deux personnages opposés rentrent en collision. Deux univers se percutent.

En un coup de cuillère à pot, j’ai été transporté auprès d’Hester et Tom. Je n’ai pas réussi à les lâcher avant la fin. Le destin joue un tour aux deux compagnons. L’un rêve de retrouver Londres, l’autre de se venger. Il parvient à les lier d’une manière étonnante. Tout fonctionne à merveilles.

Les gros atouts charmes de cette saga reposent sur plusieurs points.

Tout d’abord, ses personnages, ils sont géniaux, attachants. Rapidement, je me suis prise d’affection pour leurs caractères, différents mais complémentaires. J’ai adoré faire le voyage avec Hester et Tom. J’ai adoré être à leurs côtés. J’ai adoré les sentiments ressentis. Tom a une partie un peu naïve en lui qui contrebalance avec sa dualité aider Hester dans sa quête de tuer Thaddeus tout en la protégeant. Le héros est complexe. Il évolue lentement mais d’une façon brillante. Son raisonnement change au fil des chapitres.

Hester ne vit que pour exécuter sa vengeance. Elle s’en oublie dans sa colère. Cette dernière la maintient en vie loin des autres. Discrète, abîmée, loin des beautés habituelles, l’héroïne renferme une force incroyable. Son visage est défigurée, un oeil en moins, nez écrasé, elle aurait de quoi effrayer bien des personnes. Au delà de son apparence, son coeur est en or. Derrière le cadeau du meurtrier de ses parents, se cache une âme troublée, extrêmement captivante. Pas à pas, j’ai craqué pour elle. Son sarcasme, ses mots, ses réflexions, son attitude, tout forme un cocktail explosif fascinant. Une combattante imparfaite qui m’a conquise.

Et la dernière perle: Kate Valentine, la fille de Thaddeus Valentine/ Mais chut, je vous laisse la croiser. D’autres personnages augmentent le potentiel. Les chemins font se croiser bien des personnalités, bien des horizons, pas forcément de camps bien définis.

Les méchants, rhaaa, nom d’une noisettes, il mérite le détour. Vicieux, cruels, sombres. Thaddeus en tête, ne se laisse gouverner par aucune morale, ni notion de bien de mal. Il avance sans regarder les morts. Et ils sont nombreux sur ses traces. Valentine obéit aveuglément à Magnus Crome, le maire de Londres. Ce cher « ange » rêve de pouvoirs, toujours et encore plus, de richesse, peu importe le prix pour y accéder.

L’ambiance, les détails, les richesses, les multitudes d’informations forment ensemble un récit construit, addictif, fluide. Tout semble couler naturellement. Les chapitres sont très bien écrits, ils alternent d’un point de vue à l’autre, tout en conservant l’attention du lecteur. J’ai été secouée à de nombreuses reprises. Pas une once de perte de temps, rien n’ébranle la trame dans un arc déplaisant, c’est très bien mené de bout en bout. Je suis restée captivée. J’ai guetté les rebondissements. J’ai apprécié les évolutions, les tournants de l’histoire. J’ai été bluffée.

Philip Reeve réalise une saga pleine de promesses. Je me suis attachée à Hester et à Tom. Je prendrais part sans hésiter à leur prochaine aventure. Le style m’a fait vivre à leurs côtés, vibrer. J’ai eu mille émotions lors de ma lecture. J’ai adoré voir comment les pièces se placent. Les conséquences se dessinent avec brio. La trame s’avère fluide, addictive et passionnante. La fin du monde se montre sous un jour qui devrait en conquérir plus d’un. Je signe pour la suite pour ma part, si elle est aussi intense, je ne risque pas de m’ennuyer. Foncez!

Ps: je suis encore plus impatiente de voir son adaptation cinématographique.

☙Ma note:☙

🌟10/10🌟

☙Informations:☙

Saga: Mortal Engines
Titre original : Hungry City Chronicles, book 1: Mortal Engines (2001)
Mortal Engines, tome 1 : Mécaniques fatales (Hungry City Chronicles, book 1: Mortal Engines)
Mortal Engines, tome 2 : L’Or des prédateurs (Hungry City Chronicles, book 2 : Predator’s Gold)
Mortal Engines, tome 3 : Machinations infernales (Hungry City Chronicles, book 3 : Infernal Devices)
Mortal Engines, tome 4 : Plaine obscure (Hungry City Chronicles, book 4 : A Darkling Plain)
Mortal Engines, tome 5 (Hungry City Chronicles, book 5: Fever crumb)
Auteur: Philip Reeve
Traduction: Luc Rigoureau
Editions Gallimard Jeunesse
Grand Format Littérature- Romans Junior
Date de sortie: 8 novembre 2018
Thèmes: Aventure, Littérature jeunesse, Dystopie, Science-fiction, Amour, Steampunk, Futur, Amitié, Fantastique, Espace, Machines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *