Mission Séduction- Laurène Reussard

Critique roman: Mission Séduction de Laurène Reussard

Mission séduction partait sur une idée de base qui piquait ma curiosité. Un séducteur se donne pour mission de changer les idées de ses jeunes clientes sans tomber amoureux… Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Romeo, 20 ans, est agent en séduction.

Principe  : aider de jeunes filles en souffrance à retrouver goût au bonheur.

Armes  : son sourire, sa répartie et son expertise en matière de relations.

Règles  : personne ne doit souffrir, personne ne doit tomber amoureux. Taux de réussite  : 100%.

Sa nouvelle mission représente un défi de taille car Héloïse est une lycéenne rebelle, sarcastique et hautaine. Depuis quelques mois, elle ne laisse personne l’approcher, pas même ses amis. Romeo a beau lui sortir le grand jeu, chacune de ses tentatives pour percer ses défenses se solde par un échec.

Mais Romeo n’a pas dit son dernier mot  ! Quelque chose chez cette fille aux smokey eyes l’intrigue  : et si plutôt qu’une blessure, son attitude masquait de grandes forces  ? Qui de l’agent séducteur ou de la cible séduite mène véritablement la danse  ?

Mon avis:

Mission séduction accroche rapidement l’oeil. Il séduit l’air de rien comme ses héros. Derrière le métier atypique de son protagoniste masculin, il cache un joli message, parfois pour sortir de sa chrysalide, un petit coup de pouce est nécessaire. Pas forcément avec des doses d’amour ou de sexualité, même si au tournant d’une route, ils peuvent arriver…

Laurène Reussard propose à travers Roméo, un soutien pour les âmes perdues. Le jeune homme est agent de séduction. Il est embauché par l’entourage pour aider des adolescents en déroute, en souffance ou brisés par un événement. Il les séduit. Il rallume une étincelle dans leur quotidien. J’ai surtout vu toute la tendresse, tout la gentillesse, tout le désir de ne pas laisser dans l’ombre sa cliente.

Le physique doux, sympathique de Roméo incite ses « clientes » à s’ouvrir, à se confier, à se dévoiler et à avancer. Il leur offre une porte de sortie, une confiance en elle, une nouvelle piste avec une pincée d’amitiés. Ses règles sont simples, ne pas mélanger travail et plaisir, ne pas tomber amoureux. Seulement, le destin s’en mêle avec Héloïse avec un H.

Les cibles ont les ailes cassés. Roméo est un ange qui les soutien. Héloïse devait être une mission de plus sur sa liste. Le hic, au fil des échanges, une fascination, un trouble s’installent. Un attrait grandit. La jeune femme ne se laisse pas approcher. Elle reste sur ses gardes, conserve un mordant et du répondant qui intrigue le héros. Ce dernier pas à pas va s’immiscer dans le vide de notre lycéenne. Il va la faire réagir. L’alchimie entre le duo fonctionne à merveille. Même si j’avoue le côté coach de séduction m’a parfois fait tiquer, surtout si jeune… Pourtant, un charme opère.

Chacun des héros a des secrets, des mystères et des raisons d’agir. Les liens se tissent. Les esprits apprennent à se connaître. Héloïse se dévoile avec l’utilisation des réseaux sociaux et les conséquences. Leur nocivité possible se détaille et marque. Le jeu des apparences pèse énormément. Il est lourd, dur. Les adolescents restent sur le qui vive avec les nouvelles technologies. Tous les pas sont contrôlés, surveillés et mis sur le devant de la scène. La raison de sa condition de loup solitaire se cerne avec une réalité brute, sans fioritures. Laurène Reussard pose son message avec brio. La reconstruction après un choc est délicate.

La relation entre Héloïse et Roméo ravive des flammes en chacun des héros. Ils s’apprivoisent. L’amitié naissante sera-t-elle le début d’une romance mignonne? Leur amour contrebalance avec le poids des réseaux sociaux, du net, l’utilisation des hastags et la haine si facile à développer. Les mensonges ne briseront-ils pas tout?

En bref, Mission séduction s’avère une belle surprise. Originale. Sympathique. Tendre et réaliste sur sa génération. Laurène Reussard utilise des mots qui font mouche. Je me suis attachée à Héloïse et à Roméo. J’ai pris plaisir à les suivre, à voir l’évolution de leur histoire. Tout est bien ficelé.

Ma note:

8+/10

Informations:

Auteure: Laurène Reussard
Editions Hachette Romans
513 pages
Sortie : 2 Janvier 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *