Mes voisins les esprits, tome 1- Shirotori Ushio

Critique: Mes voisins les esprits, tome 1 de Shirotori Ushio

Une évocation à l’un de mes films favoris du Studio Ghibli a suffit pour avoir envie de lire Mes voisins les esprits. Le charme de la couverture a allumé une étincelle supplémentaire. Le manga signé Shirotori Ushio m’a-t-il convaincu? Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Embarquez pour un fabuleux voyage au pays des esprits japonais, dans la veine du film « Le Voyage de Chihiro ».

Afin de retrouver les “notes sur le royaume des morts” qui lui permettront d’en savoir plus sur la disparition de sa mère, Yachiho Takahara, jeune lycéenne, emménage dans une vieille maison abandonnée où se passent des choses très étranges. Elle va notamment y faire la rencontre de Moro, un mystérieux esprit qui lui demande de l’aider dans son “travail”…

Mon avis:

Alerte petit bijou!

J’adore les contes fantastiques et l’univers du Studio Ghibli. J’ai retrouvé cette magie qui me renverse, me touche et me bouleverse dans Mes voisins les esprits. J’ai découvert une lecture coup de coeur magnifique de bout en bout.

Partez à la rencontre de Yachiho avec des étoiles dans les yeux, si vous avez aimé le voyage de Chihiro, l’aventure de l’héroïne risque de vous séduire. Moi, je l’ai été. La jeune femme est bien décidé à mettre la main sur les « Notes sur le royaume des morts » afin d’en apprendre davantage sur sa mère disparue.

Yachiho emménage avec son chat Fuku dans une vieille demeure. Elle vit loin de tout. Sa maison est abandonnée à l’extérieur de la ville. Les habitants la fuient comme la peste. Ils craignent son aura mystérieuse et ses secrets. Ils avaient raison…

La propriété cache bien quelque chose. Dans son sous-sol, un passage est présent. Il relie le monde des humains et le monde « de l’éternel », le monde des esprits. Un gardien en garde l’accès, prénommé Moro, il est peu ordinaire.

Une amitié étrange, envoûtante naît entre l’esprit et Yachiko. Tous les deux vont vivre des aventures hors du commun. La quête se dessine sur un chemin spirituel fascinant. Les créatures rencontrées sont sublimes à leur manière. J’ai vraiment eu l’impression de toucher du doigt la poésie de Ghibli. J’ai souri en croisant les Smiki. Les petits esprits de maison se posent avec une délicatesse infinie. J’ai été subjuguée et emportée dans un récit captivant. La magie est palpable. Les graphismes ont accentué l’attrait. Ils sont touchants, ensorcelants et doux.

Shirotori Ushio signe avec « Mes voisins les esprits » un tome prometteur. Le folklore et les traditions japonaises ponctuent les pages. L’imaginaire est riche, intense, bluffant et merveilleux. Yachiko semble aussi forte, brillante que Chihiro, elle m’a conquise. J’ai adoré suivre ses traces. J’ai adoré plonger dans la quête de la jeune héroïne. Les dessins accompagnent son chemin avec un trait, un esthétisme somptueux. Un joli voyage vous attend si vous passez les portes de la maison abandonnée rempli de sourires, de tendresse, de magie et d’émotions.

Ma note:

9+/10

Informations:

Auteur: Shirorori Ushio
Titre original : Ayashikoto-Gatari, book 1 (2018)
180 pages
Editeur : Bamboo
Date de parution: 3 juillet 2019
Collection : DOKI-DOKI

2 commentaires sur “Mes voisins les esprits, tome 1- Shirotori Ushio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *