Félin pour l’autre tomes 1,2,3 de Wataru Nadatani

Critique:

Félin pour l’autre est un de mes coups de cœur de l’année depuis que la série a commencé. Je suis tombée dessus par hasard. Bon, d’accord, c’est ma miniature qui a repéré le titre en librairie. Et en amoureuses de chat, nous avons craqué. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

(tome 1) Kensuke Fuji vit un drame… Il adore les chats, mais ces derniers ne le calculent pas ! Ses sœurs y étant allergiques, le lycéen n’a jamais eu la chance d’avoir eu un matou à la maison, et il n’a pas vraiment le mode d’emploi pour leur plaire… Sa vie bascule le jour où disparaît Tamako, une charmante chatte de gouttière qu’il croisait tous les matins. Parti à sa recherche, Kensuke va faire la rencontre de Jin Nekoya, un « maître-chat », qui comprend parfaitement le langage félin. Désormais, le lycéen fera tout pour devenir le disciple de Jin, quitte à accepter les défis les plus improbables, et enfin se faire aimer des chats !

(tome 2) Kensuke Fuji est un amoureux inconditionnel des chats, déterminé à tout savoir sur eux pour mieux les comprendre. Malheureusement, les chats avaient tendance à le fuir… Tout a changé depuis sa rencontre avec Jin Nekoya, un « maître chat » complètement déjanté, prêt à lui enseigner ses techniques secrètes pour se faire aimer des félins.
Fort de cet enseignement aussi délirant qu’improbable, Kensuke s’apprête à affronter un des plus grands défis de sa vie : travailler dans un bar à chats. Parviendra-t-il à gérer 51 chats aux caractères a priori incompatibles ? Mystère et boule de poils !

(tome 3) Grâce aux enseignements du maître-chat déjanté Jin Nekoya, Kensuke connaît désormais parfaitement toutes les subtilités des félins. Mais quand on atteint par le virus des chats, on ne guérit pas ! Kensuke entreprend donc maintenant de créer un « cat club » au sein de son lycée, le plus difficile étant d’y intégrer de nouveaux membres. À la surprise générale, il va se tourner vers une des pires terreurs de son école : Ichijô, ancien chef d’une bande de voyous, mais surnommé par certaines personnes bien informées “le loubard à chats »…

Mon avis:

Je suis dingue des chats. J’ai toujours vécu avec un félin. J’ai perdu mon Cookie l’année dernière. Mon coeur a été brisé en mille morceaux. Depuis, une Siamoise est venue occuper mon bureau. Je ne me vois pas vivre sans une boule de poil. C’est mon animal favori pour bien des raisons. J’ai du passer le virus à mes enfants…

Félin pour l’autre nous faisait de l’oeil. Il n’est pas resté longtemps dans les rayons. Le pitch décalé m’a plu. J’ai fondu littéralement avec ce manga. J’adore le ton employé plein d’humour, d’intelligence et de tendresse qui se pose à travers les pages de Félin pour l’autre.

Le regard se voile d’un sentiment de douceur, de propos réaliste sur les liens que l’homme tisse avec les chats. Chaque tome est un vrai plaisir à lire. J’ai le sourire qui ne quitte pas mes joues tout le long. Un vrai moment de détente s’offre aux amoureux des chats.

Le héros Kensuke adore les chats, il ne peut malheureusement pas en avoir chez lui, ses soeurs et sa mère sont allergiques. Le jeune entraîne le lecteur dans ses folles aventures pendant six tomes.

A défaut d’avoir un chat, l’étudiant traîne dans sa ville pour observer les chats errants. Il les regarde sous toutes les coutures. Un jour, un de ses chats disparait. Kensuke se lance à sa recherche. Il rencontre sur sa route Jin Nekoya, un véritable expert en chat.

Ce dernier est plus âgé que Kensuke, vivant dans un mobil-home, c’est un maître-chat. Il connait tous les chats errants. Il sait tout ce qu’il faut savoir sur les félins. Le héros décide de devenir son disciple. Jin montre à Ken comment s’occuper de ses animaux préférés. A travers son apprentissage, Kensuke permet de rencontrer les multitudes de chats possibles. Chacun a son caractère, ses soucis, ses besoins. Une facette très guide à chats s’installe. D’une manière simple, directe et efficace, les mots et les images aiguillent les hommes pour prendre soin des chats.

Je me suis prise d’affections pour les personnages. Et j’ai adoré voir les différents visages des chats. L’édition de Doki-Doki est de très bonne facture. Un vrai manga feel-good se présente avec Félin l’un pour l’autre. Les amoureux des chats et des shonen seront comblés. Les petits intrigues ponctuent la lecture. Elles entraînent dans un dédale sympathique, drôle et agréable. Les chats donnent même leur point de vue. C’est génial.

Au fil des tomes, Kensuke continue d’apprivoiser les chats. Il gère de mieux en mieux toutes les subtilités des félins. Le virus des chats ne s’arrête plus. Il se transmet même. Chaque tome apporte son lot de péripéties. Le petit nouveau du troisième opus Ichijô, ancien chef d’une bande de voyous, surnommé“le loubard à chats » donne une nouvelle dimension au récit. Le coeur succombe un peu plus.

L’amour des chats se ressent à chaque page entre les situations et les dessins. Tout forme un ensemble magnifique. Je me suis retrouvée avec le chat qui mord pour prouver son affection. (Merci mon Olympe…). Le travail des détails est superbe. Les chats prennent vie littéralement sous les yeux du lecteur.

En résumé, Félin pour l’autre est en passe de devenir un des plus beaux mangas feel-good que j’ai pu découvrir. Il aborde avec une grosse bouffée d’amour la thématique du monde des chats. Le ton fait rire, pleurer, glousser. C’est frais, tendre, émouvant. Une petite pépite qui devrait séduire tous les amoureux des félins. Le charme grandit de tomes en tomes. Foncez!!!

Ma note:

9/10

Informations:

Saga en 6 tomes.
Magaka: Wataru Nadatani
176 pages
Editeur : Bamboo
Date de parution: 3 juillet 2019 (tome 3)
Collection : BAMB.DOKI DOKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *