L’Hôtel des frissons – Il y a un os ! de Vincent Villeminot et Joëlle Dreidemy

Critique roman jeunesse: L’Hôtel des frissons – Il y a un os ! de Vincent Villeminot et Joëlle Dreidemy

Une enquête loufoque avec deux petits détectives plonge les lecteurs dans un récit dosant parfaitement humour et peur. Les enfants de 8/11 ans devraient trouver de quoi les conquérir. Dans il y a un os de Vincent Villeminot, ils suivront les deux jeunes héros dans leur tentative d’aider le Chevalier Jean-Sans-Tête à retrouver son amoureuse. Une collection toute mignonne qui m’a fait penser à Chair de poule en plus doux. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Coup de foudre à l’Hôtel !
Le chevalier Jean-Sans-Tête, grand ami de Margot et Tristan, est tombé fou amoureux d’Ernestine, une charmante squelette que les enfants ont dénichée dans la cave de leur école. Après une nuit à glousser et à parler d’amour, Jean décide d’aller chercher des croissants chauds pour sa bien-aimée. À son retour, c’est le drame : Ernestine a disparu ; sur le sol, son bras droit désarticulé… Que s’est-il passé ?

Mon avis:

La série Hôtel des frissons propose des petites aventures. Chaque tome emporte dans une nouvelle investigation. Les deux héros transportent dans leur univers loufoque, peuplé de créatures comme des squelettes, fantômes, chevaliers, sorcières…

Les frissons sont au rendez-vous. Dans ce volet, nous suivons le chevalier Sans-Tête et ses amis Margot et Tristan. Le premier s’ennuie pendant leur absence. Pour l’occuper, les enfants décident de lui trouver de la compagnie. Qui pourrait bien devenir le copain d’un ami si particulier?

Ernestine, la squelette répond à leur question. Elle tombe amoureuse du chevalier. Tout semble se dérouler à merveille. Jusqu’à la disparition de la demoiselle. Sans tête demande l’aide de Margot et Tristan pour la retrouver. Une enquête commence…

L’histoire est mignonne, très sympathique. Elle mêle habillement des moments drôles avec des ingrédients de frissons. Les deux se côtoient à merveille. Les illustrations collent aux mots. Le noir et blanc agrémentée d’une pointe de vert fluo apportent une impression de clin d’oeil à la saga Chair de poule. Des peurs en miniatures qui pimenteront doucement les enfants dès 7 ans sans les effrayer.

En bref, il y a un os s’avère une lecture frisson pour les débutants. C’est pétillant, plein d’humour avec une petite dose très bien posée d’angoisse. Idéal pour une aventure avec une enquête et des créatures qui sortent de l’ordinaire. Le style se montre simple et efficace.

Ma note:

8/10

Informations:

  • Editions : Nathan
  • Collection: Romans Poche
  • Série: L’Hôtel des frissons
  • Date de parution: 21 juin 2019
  • Nombre de pages: 96
  • Public: à partir de 8 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.