La famille trop d’filles: les grands-parents se marient- Susie Morgenstern et Clotka

Critique roman jeunesse: La famille trop d’filles: les grands-parents se marient- Susie Morgenstern et Clotka

Passion des vacances d’été, découvrir des romans qui font partie d’une série. Un nouveau titre qui m’entraîne dans une saga, La famille trop d’filles est une aventure pétillante. Elle devrait conquérir tous les coeurs dès 7 ans. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Une nouvelle aventure de la famille trop d’Filles !
Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.

L’histoire : Grand-Mère Léo et Grand-Père Mimi ont décidé de se remarier ! Mimi se contenterait bien d’une cérémonie sobre, simplement entouré de sa famille, mais Léo n’est pas de cet avis : son sixième mariage sera le plus grandiose !
Les enfants sont mis à contribution et avancent leurs idées, seulement… un à un, tous les plans tombent à l’eau. Le mariage pourra-t-il avoir lieu ?
Un roman de vie quotidienne pour les enfants de 7 à 11 ans.

Mon avis:

La famille Arthur est rarement réunie. Les parents se déplacent souvent pour leur travail. Les moments pour se retrouver se savourent. Les grands-parents, la grand-mère Léo (Eléonore) et le grand-père Mimi décident de se remarier. Léo et Mimi vont chambouler toute le monde par leur idée.

Les filles Arthur sont excitées à la pensée des festivités. L’organisation de la fête donne le sourire. Sauf qu’un événement imprévu pointe son nez. Le piquant apporté fait sourire. Léo veut un mariage en grande pompe. Cela sera son dernier. Elle a déjà eu la bague au doigt 6 fois.

Rien ne se déroule comme prévu. Les rebondissements se succèdent. Les noces de Mamie et Papie permettent d’aborder le sujet du mariage. Pourquoi vouloir se marier? Qu’est-ce que cela change le mariage? Le débat s’ouvre. Les fêtes de famille sont aussi pointées. Le ton est agréable, simple et fluide. Les personnages attachants.

En bref, la famille trop d’filles a de quoi ravir les lecteurs, elle possède un capital sympathique frais, pétillant, acidulé et plein de tendresse. Ce tome donne envie de prolonger l’aventure auprès des membres adorables de cette tribu acidulée.

Ma note:

7+/10

Informations:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.