Les petites reines – Clémentine Beauvais

Critique roman jeunesse: Les petites reines de Clémentine Beauvais

Clémentine Beauvais est dans mes auteurs jeunesse chouchous. J’adore sa douceur, ses mots. Je n’avais jamais encore lu son roman Les petites Reines. C’est chose résolue. Je l’ai dévoré. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Sacrées «Boudins de l’année» sur Facebook, Mireille, Astrid et Hakima sont décidées à ne pas se lamenter tout l’été. En selle ! Direction Paris, et la garden-party de l’Elysée où elles ont chacune une excellente raison de se rendre. Tandis que les «boudinettes» pédalent, les réseaux s’emballent…«Les petites reines c’est le voyage initiatique de quatre personnages qui ont toutes les raisons de se plaindre, mais qui décident, à la place, d’en rire, et de partir pédaler sur 500 km. Et comme tout road-trip, ça raconte, au-delà de leurs problèmes personnels, une société, son histoire, sa culture» (Clémentine Beauvais).

Mon avis:

J’ai adoré Mireille, Astrid et Hakima. J’ai adoré la manière dont Clémentine Beauvais pose sa trame et les sujets traités. Ses héroïnes sont imparfaites, craquantes, irrésistibles, terriblement réalistes. J’ai eu un gros coup de coeur pour leur personnalité et leurs aventures.

J’ai pris un plaisir infini à suivre leurs péripéties. J’ai eu envie de voir le trio plus heureux. J’ai eu envie de plonger aux côtés des adolescentes et leur dire que demain sera un autre jour. J’ai eu envie de gommer les méchancetés.

Le harcèlement dont Mireille, Astrid et Hakima sont victimes fend le coeur. Le concours de boudins de l’année donne envie d’hurler. La cruauté des réseaux sociaux se déploie avec une force impossible à éviter. Les mots touchent, marquent et frappent en plein coeur avec un humour désarmant. Ils dédramatisent les situations. Les amitiés gonflent et prennent leur envol. Car derrière la souffrance des trois boudins, il se dégage une tendresse, une douceur, une sympathie incroyable.

Mireille part à la rencontre d’Astrid et Hakima. Les trois élues apprennent à mieux se connaître. Elles vont sortir de leur chrysalide. Elles portent haut et fort leur message à l’occasion d’un voyage.

Les trois adolescentes sont extrêmement attachants. Elles sont superbes. Je voulais savoir ce que Clémentine leur réservait. J’avais envie de croire à un lendemain meilleur. J’ai adoré les voir se battre bec et ongles. J’ai adoré voir leur force éclore. Le road trip est un joli déclencheur. Il éveille une étincelle. Il allume un feu. Le trio s’en empare avec talents.

En bref, Les Petites Reines est une excellente lecture. J’ai adoré. Mireille, Astrid et Hakima sont géniales. Elles emportent dans une aventure pétillante, tendre. Un roman qui fait du bien. Une pépite douce, qui souffle un vent magique.

Ma note:

9/10

Informations:

  • Auteure: Clémentine Beauvais
  • 352 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Date de parution: 5 septembre 2019
  • Collection : Pôle fiction
  • Prix: 7,40 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.