Les Pétales de sang- Dorothy Koomson

Critique roman: Les Pétales de sang de Dorothy Koomson

J’avais envie de lire un thriller. Le titre et la couverture m’intriguait. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Tami pensait avoir une famille parfaite. Jusqu’à ce soir tragique où la jeune femme, impuissante, voit son mari Scott se faire menotter sous les yeux de leurs deux fillettes terrifiées. Le choc est total : Scott est accusé d’un acte odieux, impensable. Et c’est sa meilleure amie Mirabelle qui a porté plainte. Qui croire ? L’homme qu’elle aime depuis toujours, le père de ses enfants ? Ou celle en qui elle plaçait une confiance aveugle, sa presque soeur ? Alors que Scott nie tout en bloc et que Mirabelle fuit les explications, Tami enquête. Et bientôt, le passé trouble de Mirabelle se dévoile… Mais aussi les nombreux secrets que Scott dissimule depuis tant d’années. 


Il est des vérités plus difficiles à supporter que le mensonge. Et si le pire, pour Tami et les siens, était à venir ? 

Mon avis:

Dorothy Koomson entraîne dans un thriller psychologique impressionnant par sa manière de poser les pièces. Il interpèle. Il pousse à s’interroger. Il mène la barque et pose des chemins. L’esprit cherche la vérité. L’esprit essaie de comprendre.

L’intrigue balade le lecteur. Elle le déroute. Elle met son petit grain de sel partout. Les clichés ne s’évitent pas toujours. Mais, ils s’oublient. Le style fluide, addictif, la construction mêle habillement le mystère et les faux-semblants. L’attention est maintenue captive jusqu’à la dernière page.

Tami voit son univers parfait s’écroulait quand son mari est arrêté pour agression sexuelle sur sa meilleure amie. Elle veut comprendre le fond derrière cette accusation. Elle part dans une enquête qui se complique quand la victime présumée est retrouvée assassinée.

La vérité se dévoile doucement. Le voile ne se lève pas d’un bloc. Il prend son temps pour perdre dans des pistes de possibilités. Les flashbacks accentuent cette impression. L’auteure semble avoir un petit malin plaisir à dérouter son lectorat.

L’énigme se savoure page après page. Je me suis attachée aux personnages. J’ai cherché à comprendre le pourquoi du comment. Tout se mélange. Les apparences éclatent. Les secrets explosent. A qui peut se fier Tami? Les interrogations augmentent avec les alternances de point de vue féminins. Les femmes apparaissent avec plusieurs visages.

Le récit est maîtrisé, captivant. La légende derrière le titre « les pétales de sang » ajoute un plus. Beaucoup d’informations se succèdent. Beaucoup de narratrices aussi. Peut-être trop pour toucher totalement le coeur. Pourtant, le charme agit avec les petites imperfections comme les longueurs en fond… Les surprises permettent de les dépasser.

En bref, les pétales de sang s’avère un roman surprenant, addictif. Le dédale des destins des femmes croisées à travers les protagonistes de Dorothy Koomson ne laisse pas indifférent. Un chemin se trace qui interpelle, remue et secoue les branches.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: Dorothy Koomson
Traduction: Muriel Levet
Titre original : The Rose Petal Beach (2012)
720 pages
Editeur : CHARLESTON
Date de parution: 9 janvier 2019
Collection : Charleston Noir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *