Les Lords Solitaires, Tome 7 : Andrew- Grace Burrowes

Critique roman: Les Lords Solitaires, tome 7: Andrew de Grace Burrowes

Andrew est le septième tome de la saga Les lors solitaires. Le tome peut-être lu séparément des autres histoires. Mais les liens se tissent et se découvrent au fil des volets. Les tournures de chacune des aventures se profilent avec talents. Elles peuvent se lire de manière autonome. Grace Burrowes offre une romance à son personnage torturé Andrew Alexander. Le héros est le frère de Gareth croisé dans un arc précédent. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Andrew Alexander a quitté l’Angleterre pour sillonner le monde et fuir son passé. Aujourd’hui, il rentre au pays, inquiet de revoir l’adorable Astrid, son amour de jeunesse à jamais perdue pour lui puisqu’elle s’est mariée à un vicomte. Quel choc lorsqu’il apprend qu’Astrid est veuve ! Veuve… et enceinte. Dès leurs retrouvailles, la passion de naguère renaît, toujours aussi impétueuse. Au fond, Andrew sait bien qu’Astrid est la femme de sa vie. Alors, pourquoi persiste-t-il à fuir le bonheur ?

Mon avis:

Andrew se sent responsable d’un drame qui a changé à jamais la vie de Gareth et la sienne. Le chagrin le tenaille. Les remords l’étouffent et le broient. Un événement tragique a ruiné toutes ses chances de bonheur. L’homme n’est plus q’une épave. La culpabilité et le désespoir ont envahi son corps et son âme. Alexander n’a plus rien de lumineux.

Andrew, a juré de ne pas se marier. Persuadé d’être incapable qu’il serait un horrible mari et un père détestable. Son quotidien est bouleversé par les retrouvailles avec son amour de jeunesse Astrid. La jeune femme, la soeur de la femme de Felicity, l’épouse de Gareth, est veuve et enceinte… Le destin joue de drôle de tour.

Les sentiments ne se sont jamais éteints. Les années ont passé sans avoir raison de l’alchimie qui flamboyait entre Astrid et Andrew. Les deux amants ont grandi. Ils sont brisés et pourtant si forts face aux tourments de l’existence.

Au fil des pages, les deux héros se rapprochent. Andrew se porte au secours de la belle Astrid. Il fera tout pour l’aider elle et son enfant à naître. Les révélations entraînent leur lot d’émotions. Les secrets sont nombreux.

Les sentiments fleurissent. La romance est à la fois pleine de culpabilité, de douceur. Un mélange détonnant qui fonctionne à merveille. Les échanges se savourent. Les joutes verbales sont un délice. J’ai adoré le sarcasme et le second degré dont la trame s’imprègne. Tout est habillement mis en scène. Le charme agit et ne retombe jamais.


En bref, Grace Burrowes signe une romance rythmée, surprenante, remplie de suspenses, de mystères et de passion. Andrew et Astrid sont deux pépites dans leur genre. Les Lords solitaires sont des héros malmenés qui trouvent une moitié à leur mesure. Ce tome est une fois de plus un petit bonheur.

Ma note:

8+/10

Informations:

Auteure: Grace Burrowes
Traduction : Elisabeth Luc
Série : Les lords solitaires
Volume : 7
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Romance historique
Date de parution : 03/04/2019
Nombre de pages : 352

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *