Les Greycourt, tome 1 : Ma sorcière adorée de Elizabeth Hoyt (2019)

Critique roman: Les Greycourt, tome 1 : Ma sorcière adorée de Elizabeth Hoyt (2019)

J’ai choisi le roman pour deux raisons. Son titre ma sorcière adorée me faisait penser à ma sorcière bien aimée. L’auteure Elizabeth Hoyt est un de mes chouchous en romance historique. Résultat, j’ai craqué. J’ai dévoré le tome qui ouvre la saga les Greycourt. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Depuis l’aube des temps, une communauté secrète œuvre à défendre la liberté des femmes. Initiée dès son plus jeune âge, Freya de Moray est devenue leur informatrice. Pour sa nouvelle mission, elle se rend près de la frontière écossaise où, sous l’apparence d’une simple dame de compagnie, elle se mêlera aux invités d’une garden-party pour enquêter sur un parlementaire indélicat. Mais à Lovejoy House, Freya retrouve également Christopher Renshaw, à qui elle voue une haine viscérale depuis le drame qui a brisé leurs deux familles quinze ans plus tôt. Or l’homme qu’il est devenu va troubler ses sens, au point de mettre en péril ses convictions et son combat militant…

Mon avis:

Comment louper un nouveau Elizabeth Hoyt? 

Une nouvelle saga ne pouvait pas m’échapper. J’avais espoir de ressentir les mêmes frissons que j’ai à chaque roman de l’auteure. Les Greycourt me semblaient prometteurs. Le rendu m’a-t-il convaincu?

Ce premier volet est une belle mise en bouche. Il ouvre le bal avec des multiples qualités et quelques défauts. La plongée dans la haute société londonienne au XVIIIe siècle s’avère délicieuse.

J’adore le prénom Freya. J’ai l’impression de partir à la rencontre de la mythologie nordique quand je le lis. Je n’ai pas été déçue par cette héroïne qui sort de l’ordinaire. Fille de duc, issue de la haute noblesse, la jeune femme est une gouvernante hors norme. Elle travaille comme espionne pour une communauté secrète. Les Femmes sages la connaissent sous le nom de Macha. Sa couverture lui permet d’approcher des lords et de transmettre des informations à ses pairs. Sa route croise celle du nouveau duc de Harlowe. Les étincelles fusent.

Le duc est l’ancien meilleur ami de son frère ainé. Il a oublié son existence. Il ignore qu’aux yeux de la lady De Moray, il est un traître. Christopher n’arrive pas à comprendre pourquoi elle le déteste autant.

Elizabeth Hoyt tire son épingle du jeu avec des facilités. Elle éveille l’intérêt des lecteurs d’entrée de jeu. Mais la pression et le charme retombe un peu après. C’est dommage. Car l’intrigue est différente, originale, savoureuse. Le côté espionnage détonne. Malheureusement, il est mal amené. La romance prend le devant.

Christopher se sent coupable des liens perdus avec le frère de Freya. Les mauvais choix se saisissent au fil des chapitres. La séduction repose sur le caractère bien trempé de l’héroïne et du Duc. Ils se complètent à la perfection. Les deux êtres sont blessés. Le héros porte encore les traumatismes de la nuit où tout a changé. Il a une personnalité altruiste, protectrice. Il aime peu importe le prix à payer. Loin des mâles alpha, le Duc a du potentiel plus doux, plus réaliste.

En bref, Elizabeth Hoyt a voulu poser dans sa nouvelle saga des personnages féminins forts, avant-gardistes en avant. Elle pose une réfléxion sur la place de la femme et leurs droits. Le héros s’éclipse et offre un écrin idéal pour que l’héroïne s’exprime. Les joutes, les répliques, les échanges entre Freya et le Duc sont des pépites. Le ton se pare de nuances sensuelles, passionnées, émouvantes, pétillantes, superbes. Je regrette que la communauté des Femmes Sages soit plus en retrait. Les bases d’une future série sympathique, plaisante se détachent au gré des pages. N’hésitez pas à lire Ma sorcière adorée.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: Elizabeth Hoyt
Titre original : Greycourt, book 1: Not the duke’s darling (2018)
Saga les Greycourt
Editions J’ai Lu
Collection: Pour elle – Aventures & passions)
Traduit par Anne Busnel
352 pages
Date de sortie : 1 Mai 2019 
Prix: 7,60 euros
Disponible en numérique: oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *