Désirs défendus – F.V Estyer

Critique roman: Désirs défendus de F.V Estyer

Si vous lisez des romances homosexuelles, vous avez déjà du croiser F.V Estyer. Désirs défendus abordent un amour interdit entre un professeur et son étudiant. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Un professeur. Un étudiant. Une histoire interdite.

Depuis ce jour d’été qui a fait basculer son monde, James part à la dérive. Son travail est la seule chose qui l’empêche de sombrer : professeur d’anglais dans le supérieur, l’enseignement est sa vocation.

Mais quand il croise les yeux vert sombre de Noah le jour de la rentrée, et perçoit la détresse qui émane du jeune homme, il comprend immédiatement que cette année, les choses seront différentes. Car jamais encore il n’avait désiré un étudiant… Prendra-t-il, par amour, le risque de transgresser les interdits ?

Mon avis:

F.V. Estyer emporte dans un roman surprenant. J’avais peur de lire une histoire d’amour entre deux héros avec une grande différence d’âge. Je ne sais pas pourquoi mon cerveau était parti sur un étudiant de dix-huit ans et un professeur de plus de cinquante ans. Je craignais un truc malsain, tordu. J’ai voulu tenter le coup malgré tout. Et j’ai été agréablement étonnée. Déjà, les protagonistes ont un écart d’une dizaine d’années. Pas 30 ans et plus. (Je bloque, je ne sais pas un côté étrange me remue les tripes).

Désirs défendus s’avère addictif, prenant. Le ton est captivant jusqu’au bout. Mon petit regret sera l’omniprésence des scènes de sexe. La sensualité transpire par tous les pores. Elles s’expriment sans tabou. Sans obstacles, peut-être trop développées par moments. La version soft, édulcoré, sans érotisme presque à haute dose, ne sera pas de la partie. Pourtant, le charme agit.

James, jeune professeur d’une trentaine d’années, dans le privé, se remet difficilement d’une rupture. Son ex Elias a laissé son coeur brisé. La nouvelle rentrée apporte son lot de découvertes. Un nouvel élève attire son attention. Un première année se détache du lot. Le héros pourra-t-il passer outre ses ailes abîmées pour aimer?

Noah semble renfermé, solitaire, mystérieux. Il dégage une aura qui rend dingue son professeur. Il attise une flamme sans s’en rendre compte. Comment s’en approcher sans l’effrayer? Surtout que la tentation et céder à ses envies sont interdits. Chacun est dans une position délicate. L’affection grandit au fil des pages. Les liens se tissent. Les ténèbres du jeune homme trouve un écho dans la lumière de James. Ils se complètent. Le couple se forme non sans heurts.

La romance permet d’aborder la violence, l’homosexualité avec un réaliste brute, sans fards. Les mots sont messagers. Ils marquent l’esprit. Les fleurs bleues auront des égratignures. L’amour est loin d’être simple. L’amitié, les tensions, les désirs, l’alchimie s’entrechoquent avec les drames, les aspérités de l’existence.

En bref, Désirs défendus détonne. La relation professeur élève s’élève dans une romance homosexuelle surprenante. James et Noah sont passionnés, attachants. Leur histoire est à découvrir. Les failles explosent dans un ballet sensuel, riche et complexe. F.V Estyer a un style très addictif.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: F.V Eyster
Editions Hugo & cie
Collection Poche – New romance
300 pages
Date de sortie : 13 Juin 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *