Léna Rêve d’étoile-Tome 4- Amies ou ennemies ?- Tome 5-Un duo d’exception et Tome 6- Retrouvailles de Elizabeth Barféty

Critique roman: Léna Rêve d’étoile-Tome 4- Amies ou ennemies ?- Tome 5-Un duo d’exception et Tome 6- Retrouvailles de Elizabeth Barféty

La collection des petits romans Léna Rêve d’étoile prolonge à la perfection la féérie de la série TV. Dès les couverture, un charme se dégage, classique, sobre. Le récit emporte dans Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Tome 4: Amies ou ennemies?

«Oubliez Violetta, Chica Vampiro ou Soy Luna, voici désormais… Léna, rêve d’étoile ! Alors qu’Henri tente de fabriquer un portail temporel pour ramener Léna en 1905, la jeune ballerine danse en duo avec le beau Max lors d’un cours. Cela provoque la colère et la jalousie de Théa, la petite amie de Max. Pourtant, les deux rivales n’ont d’autre choix que de mettre leur animosité de côté lorsqu’elles doivent créer une chorégraphie ensemble. Vont-elles y parvenir ?»

Tome 5: « Un duel d’exception »

« À l’École de Danse, le gala de mi-saison approche et Léna veut absolument obtenir un rôle : c’est peut-être sa dernière chance de danser sur la scène du Palais Garnier ! Mais sous pression, elle enchaîne les répétitions difficiles avec Max, jusqu’à se faire rétrograder au rang de doublure. Toujours motivé, le danseur élabore alors un plan pour récupérer leurs rôles et aider Léna à reprendre confiance en elle.»

Tome 6: Retrouvailles

«Ayant raté son rendez-vous avec Henri, Léna doit retourner à l‘École de Danse. Mais y a-t-elle encore sa place, après avoir gâché le gala de mi-saison ? Gabrielle Carré, la directrice, décide de l’expulser. Cependant, Léna ne se laisse pas décourager. La danseuse est bien décidée à lui prouver qu’elle mérite de rester au sein de l‘École et se joint à ses camarades pour exécuter un numéro baroque, style qu’elle maîtrise parfaitement.»

Mon avis:

La série « Léna rêve d’étoile » est avec « 20, allée de la danse » un des petits bonbons sucrés que ma miniature dévore. Les deux sagas sont écrites par Elizabeth Barfety. Elle dégage un enchantement délicieux. Chaque volet possède un petit résumé des précédents pour remettre dans le bain. C’est un plus très appréciable. Comme les fiches des personnages. Tout est réuni pour accompagner la lecture et ne pas perdre le jeune public.

Henri tente toujours de faire revenir Léna dans son époque. Il se creuse la tête pour y parvenir. Léna connaît des tensions avec une autre danseuse Théa. Les étincelles augmentent quand la jeune fille doit danser en duo avec Max. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. La rivalité grandit. Les deux apprenties danseuses étoiles devront faire équipe. Pour réaliser une magnifique chorégraphie, les animosités devront se tasser. L’amitié prend parfois des tournants déroutants. Ce tome le montre assez bien.

Dans le 5, un gala aura bientôt lieu. Léna stresse à l’idée d’abandonner le ballet. Son esprit oublie les pas de danse. Les erreurs s’enchaînent. Max décide de la soutenir. Il cherche dans l’ombre des solutions pour rallumer la flamme et lui faire gagner confiance en elle.

Dans le 6, Léna est en prise avec plusieurs soucis. Un rendez-vous loupé, un renvoi, la jeune ballerine aura du chemin à parcourir pour retrouver les grâces de ses pairs. Son combat aura des alliés. Les amis sont précieux.

Les enfants dès 8 ans seront pris dans un tourbillon plein de charmes. La fiction mêle passion de la danse classique, intrigues pleine de rebondissements, amitiés, premiers émois, voyage dans le temps. Le cocktail est original, agréable à découvrir. L’attention ne cède jamais. Léna entraîne dans des épisodes présentés comme la série TV avec quelques pauses, quelques décalages qui permettent de souffler tout en maintenant l’attrait.

En bref, la série Léna rêve d’étoile est une lecture jeunesse idéale pour les passionnées de danse classique. La collection offre des aventures sympathiques rythmées, pleines d’amitiés, de rebondissements. Les illustrations et photographies prolongent la magie des mots. L’impression de plonger aux côtés de Léna, jeune princesse russe dans son apprentissage de la danse. Le jeune lecteur appréciera le ton fluide, simple et efficace pour retrouver l’héroïne de la série TV. Une savoureuse saga addictive se dessine au fil des péripéties de Léna Rêve d’étoile.

Je remercie les Éditions Nathan de leur confiance.

Ma note:

9/10

Informations:

  • Auteure: Elizabeth Barféty
  • Editions : Nathan
  • Collection: Léna, rêve d’étoile
  • Date de parution: 4 juillet 2019
  • Public: à partir de 8 ans
  • Nombre de pages: 128
  • Prix: 6,95 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *