Le vent nous portera-The Giver of Stars- Jojo Moyes

Critique roman: Le vent nous portera (The Giver of Stars) de Jojo Moyes

Jojo Moyes fait partie des auteurs dont je lis les oeuvres sans lire le résumé. Je sais que le roman se retrouvera dans ma bibliothèque. Je suis sous le charme de ses mots depuis Avant toi. J’ai succombé au fil des écrits à ses personnages, à ses romances, à ses histoires. J’étais curieuse de découvrir Le vent nous portera qui s’inspire d’un point de départ réel. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

« Je crois que vous aimez ces montagnes autant que moi. Là-haut, vous pouvez respirer. Vous n’entendez pas l’incessant bavardage de la ville. Aucun regard sur vous. Il n’y a rien que vous, les arbres, les oiseaux, la rivière, le ciel et la liberté… Là-haut, c’est bon pour l’âme. »

Alice a soif d’aventures et se sent à l’étroit dans la bonne société anglaise. Aussi s’empresse-t-elle d’épouser le bel Américain qui succombe à son charme, saisissant l’occasion d’un nouveau départ. Mais le rêve américain est mis à rude épreuve dans la petite ville du Kentucky où elle atterrit, et les désillusion de la vie conjugale ne se font pas attendre. 

Lorsqu’un projet de bibliothèque itinérante voit le jour, Alice se porte volontaire : c’est l’occasion rêvée d’échapper à son quotidien étouffant. Elle se lie alors d’amitié avec quatre bibliothécaires, parmi lesquelles la fascinante Margery, qui n’a peur de rien ni de personne. Ensemble, elles sillonnent à cheval les montagnes du Kentucky pour apporter des livres dans les zones les plus reculées, bravant tous les dangers. Mais s’il y a bien une chose dont ces porteuses d’histoires ne manquent pas, c’est de courage.

Un roman profondément émouvant sur l’épopée de la culture et l’émancipation féminine.

Mon avis:

Jojo Moyes plonge ses lecteurs dans un somptueux drame historique. Elle dessine un récit épique, brillant et émouvant. Les événements se déroulent pendant la période de la dépression américaine au Kentucky et dans les Appalaches. Ils trouvent leur inspiration dans l’Histoire avec un grand H. La plongée dans les traces d’Alice et les bibliothèques itinérantes sont un clin d’oeil à celles qui ont été créées sous l’impulsion d’Eleanor Roosevelt, Première Dame des Etats-Unis.

Je ne pouvais qu’accrocher à l’idée de départ. Les livres changent des vies. L’histoire est remarquable. Fascinante. Captivante. A cette héroïne Alice, issue de la bonne société anglaise, imaginait pouvoir gagner sa liberté en quittant son foyer pour se marier. La réalité est toute autre. Elle quitte un joug pour un autre. Son époux est lui aussi sous la coupe d’un parent.

Pour s’échapper de son quotidien, la jeune femme se porte volontaire pour distribuer des livres dans des coins reculés du Kentucky. Le début d’une nouvelle aventure s’ouvre à elle. Un monde de rencontres, de changements et de possibilités accompagne son périple.

Sa route croise celle de Margery O’Hare, une femme indépendante, franche, étonnante. Pour l’époque, elle ne mâche pas ses mots et ne s’en cache pas. autre volontaire. Les femmes volontaires sont courageuses, fortes, brillantes. Des personnalités qui refusent de plier à un univers d’hommes, elles ne faiblissent jamais.

Jojo Moyes pose les bases avec lenteur au début, puis le rythme monte crescendo. Les personnages s’installent, entraînent dans leur périple. Le portrait de six femmes aux profils éclectiques, horizons, origines se dresse. Leur bibliothèque itinérante est une bouffée d’air, un vent de liberté. Il se saisit au vol et se savoure précieusement.

Le roman se teinte de mille émotions. Les années se suivent sans se ressembler. Les aléas de la vie passent par là avec les joies, les amitiés, les amours, les passions, les petits et grands bonheurs mais aussi les peines, les malheurs. Rien n’est épargné. Tout s’imbrique avec un réalisme bluffant. Les mots transportent dans la croisée de ses destins de bibliothécaires peu ordinaires. J’ai adoré.

J’ai été charmé par toutes les femmes qui peuplent le vent nous portera. Même si le récit se focalise sur Alice, la lady anglaise et son opposé la montagnare Margery, il n’en oublie pas de belles découvertes. Izzy, jeune fille timide, Beth, le garçon manqué, Kathleen (oh punaise les filtres n’existent pas avec elle) ou encore Sophia femme noire célibataire en pleine ségrégation….

Six héroïnes fantastiques, six coeurs qui se lient d’une amitié profonde, sincère, qui permettra faire front face aux épreuves. pris beaucoup de plaisir à suivre l’histoire de ces femmes qui, après des débuts compliqués, vont nouer une réelle amitié. Une amitié très forte qui ne se forge que dans l’adversité et les épreuves.

Le projet des bibliothèques itinérantes permet de voir comment les livres permettent d’accéder à une liberté. Chacune des femmes est enfermé dans un carcan, leur projet les en émancipe. Jojo Moyes le démontre à merveille. J’ai adoré les liens qui se tissent et l’évolution des héroïnes. Je suis sous le charme. Totalement. Les nuances dégagées sont belles, addictives, émouvantes, touchantes et bien d’autres choses encore.

En bref, Le vent nous portera est un roman exceptionnel. Il narre le destin de six femmes extraordinaires dans un époque peu encline à accorder des libertés si vous n’êtes pas un homme. L’histoire se pare d’émotions, d’humour, de drame. L’amitié est le point central avec les livres. Jojo Moyes signe un récit superbe sur fond de solidarité, amitié, amour, épanouissement et émancipation féminine. Une lecture à s’offrir et à offrir. Une lecture à vivre.

Ma note:

9/10

Informations:

  • Titre original : The Giver of Stars (2019)
  • Auteure: Jojo Moyes
  • Pages : 597
  • Prix : 19,50 €
  • Parution : 16/10/2019
  • Disponible en numérique: oui

1 commentaire sur “Le vent nous portera-The Giver of Stars- Jojo Moyes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *