Le songe- Tarryn Fisher

Critique roman: Le Songe par Tarryn Fisher

Tarryn Fisher m’avait emportée avec son style dans Never Never écrit avec Colleen Hoover. Depuis sa sortie, Le Songe m’intriguait. J’ai succombé avec sa version poche. J’avais un peu peur de me lancer avec le résumé et le coup du triangle amoureux. L’auteure a le don de créer des histoires particulières. Ai-je été conquise par cette oeuvre? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Un rêve peut-il être prémonitoire, ou influencer tellement sa vie qu’elle finit par ressembler à ce rêve ?
Tout commence par un rêve que fait Helena, l’héroïne. Elle s’y voit mère de famille avec le copain de sa meilleure amie, dans une ville à l’autre bout du pays, dans un futur très différent que celui qu’elle envisage alors. Le rêve est très vif et troublant et elle va se réveiller en se demandant s’il est prémonitoire. Elle se persuade que tout cela n’est pas important, mais ne cesse d’y repenser.

La vie reprend, à côté de son petit-ami Neil, mais chaque décision ou événement semble la rapprocher du rêve, et cela la trouble. Peu à peu, elle commence à voir sa meilleure amie différemment et le petit ami de celle-ci, Kit, l’intéresse de plus en plus. Ils vont se rapprocher.

Helna agit de plus en plus conformément au rêve. Pour mieux connaître Kit, Helena commence à suivre ce qu’il fait. Il écrit un livre dont le pitch est que deux garçons aiment la même fille. Ce livre et les échanges qu’ils ont à ce propos vont les rapprocher. Elle s’immisce aussi beaucoup dans la vie sentimentale de Kit et de son amie. Peu à peu, elle s’éloigne de Neil, comme son amie s’éloigne de Kit et sa relation avec Kit flirte avec une vraie relation sentimentale. Son amie va avoir un bébé comme le prédisait le rêve, bébé dont s’occupe beaucoup Helena…

Le rêve était-il prémonitoire ou Helena a-t-elle provoqué les circonstances propices à sa réalisation ? La réalité va-t-elle rejoindre l’imaginaire ?



☙Mon avis:☙
Rhaaa, j’ai cru que j’allais reposer le roman pour un point: le triangle amoureux. Je suis loin d’être fan et là j’ai été servi. La dose est élevée. Trop pour laisser une chance au coup de coeur. Pourtant, le Songe possède un charme étrange, envoûtant, fascinant. Il joue avec les réalités. Il démêle le vrai du faux. L’ambiance dans laquelle règne Helena est étonnante. Elle emporte dans un dédale complexe, intéressant et captivant.

Helena entraîne dans son sillage. Où est la vérité? Est-elle mariée à Kit? Ou vit-elle une relation avec Neil? L’intrigue est très bien amené. Le doute s’installe. L’esprit cherche les réponses. Il guette les indices pour comprendre quelle version est la vraie. Les perspectives se transforment. Les questions se posent. Le suspense s’installe. Les pièces se placent sur l’échiquier dans un jeu passionnant.

L’héroïne voit elle sa vie, ses liens ou les imagine-t-elle? J’ai été prise dans le tourbillon intense des pensées d’Helena. Ses émois amoureux, ses désirs explosent. Malgré tout, elle ne cède pas, résiste à l’adultère. Elle se craquèle. La tension sexuelle qui vibre entre Helena et Kit est superbe. Je ne suis toujours pas friande des trucs à trois, seulement Tarryn Fisher pique la curiosité.

Les révélations se savourent. Les pistes sont difficiles à bien cerner. Mais l’aventure au bout du chemin est une merveille dans son genre. Par moments, j’ai eu envie de claquer les personnages. Kit en tête. Tour à tour, je me suis prise d’affection pour chacun des protagonistes. Certains m’ont énervé. Della par exemple, la meilleure amie de la jeune femme, je n’ai pas du tout apprécié cette personne. Néanmoins, ils m’ont tous offerts des émotions. Personne ne m’a rendu insensible.

Rêve ou prémonition? Le destin tire les ficelles. Helena m’a séduite. J’ai rigolé et j’ai pleuré à ses côtés. J’ai guetté les rebondissements. J’ai voulu la voir heureuse. Ses blagues autour d’Harry Potter m’ont conquise. Son charme agit en douceur. J’ai espérer que la fin soit douce pour elle. Son amour impossible avec Kit m’a bouleversée. J’ai eu envie de savoir ce qui les attendait tous les deux au bout de la route.

En bref, Le songe s’avère une lecture déroutante. Surprenante. Originale. Elle sort des sentiers habituels. Le roman se savoure. C’est un cocktail rempli de sentiments, de surprises,parfois drôles, parfois tristes. Tarryn Fisher dépeint les relations humaines avec brio. 

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : F*ck Love (2015)
Auteure: Tarryn Fisher
Editions Hugo Poche
Date de parution: 11 octobre 2018
448 pages
Collection : New romance
Prix: 7,60 euros

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *