Le royaume des rêves de Judith McNaught

Critique roman: Le royaume des rêves de Judith McNaught

Les romances historiques sont mes petits plaisirs coupables. J’aime les lire, confortablement installée au chaud chez moi. J’aime plonger aux côtés des héros d’Amanda Quick, Julia Quinn ou Judith McNaught. La collection des Introuvables offre toujours de très bonnes surprises. J’étais curieuse de voir ce que le tire Royaume des rêves cachait. J’ai rencontré le premier duc de Claymore, le loup noir. Ai-je été conquise? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Pour avoir refusé d’épouser le vieux barbon que lui destinait son père, lady Jennifer a été envoyée au couvent de Belkirk. Un jour, le village est attaqué par l’armée de Royce Westmoreland, surnommé le Loup noir : un colosse aussi redouté que le diable, qui prend la jeune fille en otage. Une digne Ecossaise ne saurait se soumettre à l’ennemi anglais ! L’indocile Jenny ne peut s’empêcher de défier son terrifiant ravisseur et, contre toute attente, de céder à ses baisers passionnés.



☙Mon avis:☙

Le royaume des rêves a conquis mon coeur. J’ai eu un sourire tout le long de ma lecture. J’ai eu ce sentiment de bien-être, de je ne sais quoi de magique, de génial. J’ai littéralement fondu. C’est une petite pépite en barre. Une de celles qui restera dans mes bibliothèques et que je relirai avec plaisir.

Royce Westmoreland est typiquement le genre de héros historique que j’adore. Il est fascinant, tendre, loyal, protecteur, très alpha, imparfait. Derrière sa carapace de chef, il s’avère irrésisitible, craquant, avec une belle dose d’humour. J’ai aimé aussi la compassion dont il sait faire preuve. Ce loup noir est un magnifique personnage. Son quotidien l’a forgé. L’amour ne le changera pas radicalement. Mais il saura lui apporter une nouvelle vision.

Jennifer m’a fascinée. Elle m’a déconcertée. Elle a fait naître une multitude d’émotions.  J’ai été touchée par cette jeune femme. J’ai compris comment elle avait retourné l’univers du Loup. Têtue, brillante, adorable, passionnée, elle chamboule tout sur son passage, tout en douceur. Sa position est délicate entre son clan écossais et son amour pour Royce. Cependant, Judith McNaught réussit parfaitement à montrer comment les deux héros se transforment au contact de l’autre. Les deux amoureux se découvrent de nouvelles forces insoupçonnées. Ils ne renonceront pas à leur famille, à leur camps pour aimer l’autre. Les positions se gardent, se domptent et s’adaptent.

L’alchimie entre Jennifer et Royce crépite dans l’air. La tension croît peu à peu. Les liens se tissent d’une façon irrésistible. La gentillesses, les réparties, les pointes d’humour de Royce m’ont charmée. Il sait comment attiser la flamme. Il sait comment conquérir sa belle. Tout n’est pas simple. Le chemin est somptueux, remplis de doutes, de choix, de sacrifices, de partages, de sentiments. Il est beau et addictif.

Les protagonistes autour ne sont pas en reste. Ils sont attachants, surprenants et prometteurs de belles aventures futures. Les trois chevaliers, Godfrey, Eustace et Lionel,  ou encore Arik, le guerrier nordique, mais aussi Elinor, tous forment un ensemble pétillant, savoureux et séduisant. Je pourrais en citer d’autres comme la soeur de Jennifer. Ils sont tous à rencontrer, tous à aimer. Ils sont délicieux chacun à leur manière. Ils complètent à merveilles les héros.

Judith McNaught a su m’offrir une romance géniale de bout en bout. Je n’ai pas vu le temps passé avec le Royaume des rêves. J’aurai aimé rester un peu plus auprès des personnages. Les scènes sensuelles sont très bien décrites. Les émotions sont au rendez-vous. Les étincelles fusent. Les destins s’entrechoquent dans un ballet sans temps morts. Les rebondissements ne laissent aucun répit. La guerre politique pousse le couple dans des sentiers où ils seront malmenés, et nous, lecteurs avec. Tremblez, aimez, foncez!

En bref, le royaume des rêves s’avère une pépite. Un incontournable qui parvient à marquer des points, il a touché mon âme romantique, et m’a emporté près de Jenny et Royce dans un tumulte passionné et passionnant. Les moments transcrits au fil des pages bousculent les coeurs. C’est intense, tendre parfois, avec une belle pincée d’espoir. Vivement la suite. 

☙Ma note:☙

?9/10?

☙Informations:☙

Les Westmorland
Tome 1 : Le royaume des rêves
de Judith McNaught
Traduit par Nicole Hibert
384 pages
Editions J’ai lu pour elle
Collection Aventures et Passions
Sortie : 7 Novembre 2018

3 commentaires sur “Le royaume des rêves de Judith McNaught

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.