Le Retour de Mary Poppins (Mary Poppins Returns) de Rob Marshall

Critique film: Le Retour de Mary Poppins (Mary Poppins Returns) de Rob Marshall

Mary Poppins fait partie des petites madeleines de Proust qui ont bercé un nombre impressionnant d’enfants. C’est ma petite pépite nostalgique que j’adore regarder. J’aime la magie que ce film dégage. Je suis fan de Julie Andrews et Dick Van Dyke. J’ai eu des étoiles dans les yeux avec leur prestation. Le premier film date déjà de plus de cinquante ans. Le temps a filé. Les attentes aussi. Les générations ont changé. Le côté émerveillé s’est transformé. Ai-je été conquise par la nouvelle version?

☙Synopsis:☙

 

Michael Banks travaille à la banque où son père était employé, et il vit toujours au 17 allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Comme sa mère avant elle, Jane Banks se bat pour les droits des ouvriers et apporte son aide à la famille de Michael. Lorsque la famille subit une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages plein de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy.



☙Mon avis:☙

J’ai eu des petites bulles de bonheur et en même temps j’ai regretté mon enfance devant le Retour de Mary Poppins. J’ai été transportée dans l’univers de la plus extra-ordinaire nounou du monde. Jane et Michael Banks sont devenus des adultes. Ils ont chacun suivi leur route. Michael est veuf, père de trois enfants. Il est interprété par Ben Wishaw (Q dans les derniers James Bond). Il a du mal à faire son deuil et à faire face en solo à l’éducation de sa progéniture. Artiste devenu caissier banque, il semble perdu. qui incarne le père de famille quelque peu perdu de ce nouveau long-métrage. Sa sœur Jane jouée par Emily Mortimer vient l’aider. La maison de leur jeunesse est toujours là au coeur de Londres. L’amiral, le voisin loufoque aussi. Des petites graines de rappel se posent par ci par là, pour faire de l’oeil aux parents ou amateurs de l’ancien film.

Emily Blunt is Mary Poppins, Joel Dawson is Georgie, Pixie Davies is Annabel and Nathanael Saleh is John in Disney’s MARY POPPINS RETURNS, a sequel to the 1964 MARY POPPINS, which takes audiences on an entirely new adventure with the practically perfect nanny and the Banks family.

Le Retour de Mary Poppins écrit sa propre histoire. Il offre à Emily Blunt un rôle lumineux. Elle emporte tout dans son sillage. Le coeur bondit. Le coeur vibre. Le récit se pare d’une douceur, d’une folie, d’un peps sympathique. Il se détache de son grand frère tout en apportant sa poésie. Les notes dégagées sonnent leur musique. Les chansons sont omniprésentes. Etonnantes. Dynamiques. Entraînantes. Merveilleuses. Mary vient sauver ses enfants Banks, petits et grands. Elle arrive pour les soutenir peu importe leur âge. Sa mission est de les guider vers le bonheur.

Le Retour de Mary Poppins : Photo Ben Whishaw, Emily Mortimer

Les émotions sont au rendez-vous. Peut-être plus en dents de scie, plus en retenues, plus prévisibles, je ne sais pas, mais quelque chose a fait mouche tout en me laissant plus sur le bas côté. Pourtant, j’ai vu une histoire fantastique prendre possession de la pellicule. J’ai rêvé d’une fantaisie surprenante, décalée, tendre avec son lot de pensées. Les enfants ont pris les devants. Ils semblent plus matures, plus réalistes, plus enclin à faire deuil que les adultes. C’est déroutant, bluffant. Peut-être parfois irréaliste, moralisateur, pourtant, étrangement, j’ai aimé, j’ai voulu rêvé. Je me suis attachée à Jane et à Michael que la vie n’a pas épargné. J’ai aimé partir avec eux dans les aléas du quotidien.

La vie essaie de s’adapter, d’apprendre aux héros à exister sans la présence d’un être cher. Le mort ne s’oublie pas. Elle pose son ombre. Emily Blunt débarque pour remettre les Banks sur les rails, chasser les nuages et la grisaille. Lin Manuel Miranda est moins pétillant que ne l’était Dick Van Dyke, il se montre divertissant, mais moins éclatant. Les Banks devenus adultes pointent du doigt, les compromis, l’innocence, les rêves oubliés.

La bande originale accroche l’oreille. Les images tourbillonnent. C’est majestueux, magique et beau comme tout. Une nouvelle légende se dévoile. La nouvelle génération voit éclore une Mary Poppins succulente, imparfaite, divine dans son style. Les étoiles brillent. Les yeux s’embrument un peu surtout avec les apparitions de Angela Lansbury ou Dick Van Dyke. La passation se fait tout en douceur.

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Date de sortie 19 décembre 2018
Durée: 2h 11min
De Rob Marshall
Titre original Mary Poppins Returns
Distributeur The Walt Disney Company France
Avec Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Whishaw, Meryl Streep, Angela Lansbury, Julie Walters, Dick Van Dyke
Genres Comédie musicale, Famille, Fantastique
Nationalité Américain

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *