Le prince charmant existe… je l’ai inventé- Catherine Monroy

Critique roman: Le prince charmant existe… je l’ai inventé de Catherine Monroy

Avec son résumé,  et le titre, le roman de Catherine Monroy m’attirait. J’ai remporté le livre à une masse critique Babelio. J’en suis ravie. Imaginez, une maman divorcée, de plus de quarante ans, désillusionnée par l’amour qui se retrouve avec un amant virtuel pour éconduire son patron. La situation de départ promet bien des aventures piquantes. Ai-je trouvé ce que je voulais au final? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

«Moment de panique. Tandis que mes yeux cherchent désespérément un objet auquel se raccrocher, ils s arrêtent sur les photos des clients célèbres du restaurant. Je pourrais dire qu il a le regard ensorceleur de George Clooney, la voix de Richard Gere, le charme indéfinissable de Dustin Hoffman, un peu du côté déchirant d Adrien Brody mâtiné du fatalisme d un Ryan Gosling, mais une description trop précise me ferait courir des risques. Un homme vient d entrer dans ma vie et il me faut lui donner corps.» Camille divorcée, deux enfants assume et revendique son statut de femme seule et heureuse, jusqu au moment où, à la veille de Noël, son patron, Maxence, lui fait des avances. Ne voulant pas blesser son ego, Camille s invente un amant imaginaire. Un prince charmant virtuel taillé sur mesure qui va bouleverser sa vie comme celle de son entourage, bien au-delà de ce qu elle aurait pu imaginer.



☙Mon avis:☙

Camille, alias Caca (là j’avoue j’ai eu un fou rire en lisant le petit surnom… j’ai eu en tête la bande dessinée Super Caca… le caca qui sent la rose… rien à voir, mais j’avais déjà le sourire), éconduit son patron en lui racontant avec déjà un homme dans sa vie. Le hic? Il n’existe pas son prince charmant.

Difficile de ne pas froisser l’égo masculin sans expliquer, que le boss ne séduit pas l’héroïne. Pas à pas, le lecteur suit Camille dans sa quête de la perle rare. Le mensonge ne peut pas être dévoilé. Débordée, prise entre ses enfants, son travail et ses amies, Duralex, Virginie, Charlotte, elle ne prend plus le temps de guetter l’amour. Remarquez, elle n’y croit plus, alors à quoi bon l’attendre en pamoison? Surtout que ce n’est plus une jeune femme vierge, innocente et amourachée aux premiers muscles venus. Je caricature. L’idée est là. La quadragénaire montre un vision réaliste de la femme moderne, qui a un vécu. J’ai apprécié ce point. Comme plusieurs autres…

Notre attachée de direction dans une grande entreprise de cosmétique, mère célibataire arrive très bien à vivre sans homme dans son quotidien. Elle s’invente un amoureux fictif pour éloigner les idées séductrices de son employeur. Un dédale de mensonges, de quipropos, de moments hilarants, émouvants s’ensuivent.

Entre un ex mari dévalorisant, un patron envahissant, Camille se désire libre, indépendante. J’ai adoré son personnage. Elle est divine dans ses imperfections. J’ai adoré la suivre. J’ai adoré voir ses amies vouloir son bonheur. Les soucis de l’héroïne n’ont rien de surréalistes. Elle est confrontée à des moments que tout le monde peut rencontrer. Entre sa fille Anna (j’en suis restée comme deux ronds de flan avec son attitude), les hommes de sa vie… rien n’est simple. Théo est un amour. Le fils emporte tout sur son passage.

Catherine Monroy entraîne dans un récit passionnant. Les sujets comme la quête de l’amour, l’amitié, les limites sont très bien posés. Le mélange humour et réalisme est étonnant. Direct. Sincère. Addictif. J’aime comment l’auteure montre que ce n’est pas un drame d’être seule avec des enfants. La solitude n’est pas une tare. Une belle réflexion se dessine toute en douceur avec des rebondissements qui emportent dans un tourbillon parfois hilarant, mais toujours juste.

Le prince charmant existe… je l’ai inventé s’avère être une lecture parfaite pour décompresser. Fraîche. Drôle. Réaliste. Sympathique. Etonnante. Légère. Elle apporte son lot de sourires et d’émotions. Le ton touche peu importe l’âge, plein de peps, de je ne sais quoi d’attendrissant et irrésistible, il déploie une charme qui fait mouche. Catherine Monroy signe une comédie romantique délicieuse. Un joli bain de douceur, d’humour qui chasse les nuages.

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Catherine Monroy
296 pages
Editeur : PYGMALION
Date de parution: 13 juin 2018
Collection : ROMANS
Prix: 18 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *