La lune comanche- Catherine Anderson

Critique roman: La lune comanche de Catherine Anderson

Les introuvables offrent des petits bijoux de la romance historique. Des récits sans fards, violents parfois, intenses toujours et addictifs. La lune comanche me séduisait depuis un moment. J’aime l’écriture de Catherine Anderson. Et l’idée d’une romance au Far-west me tentait énormément. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Sept ans après le meurtre de ses parents, Loretta Simpson vit toujours dans la terreur que les guerriers comanches ne reviennent. Sa peur est si envahissante qu’elle en a perdu la parole. Considéré par l’armée américaine comme son ennemi le plus retors, Loup Noir est convaincu que Loretta est « la femme sans voix aux cheveux de miel » de l’antique prophétie – la femme qu’il doit honorer pour l’éternité. Mais Loretta ne voit en lui que l’ennemi qui l’a enlevée, et elle refuse de se soumettre. Malgré la haine qui oppose leurs deux peuples, Loretta et Hunter dépasseront peu à peu leurs préjugés, et il faudra toute la force de leur amour pour trouver, dans ce chaos, un havre de paix…

Mon avis:


Catherine Anderson écrit une romance classique pour la date de publication de ce titre. Elle teinte son récit d’aventure dans une ambiance sombre, loin d’être douce pour ses héros. L’auteure ne les épargne pas. D’entrée de jeu, le coeur part en vrille. Et les événements ne le soulagent pas complètement.

Nous avons Loup Noir, métis indien, moitié tunique américaine, moitié comanche. Ses yeux bleus, sa grande taille, son corps entier l’ont toujours mis à l’écart de ses frères. Il est le centre d’une prophétie. Sa moitié sera une peau nacrée aux cheveux de miel. Cette idée le répugne, surtout après le raid qui lui ôté toute sa joie. Sa femme enceinte a péri aux mains de blancs après avoir subi des sévices innommables.

La fureur, la vengeance coulent dans les veines du héros. La rencontre avec la jeune Loretta, « sa » lumière bouleverse tout son quotidien. La jeune femme de vingt ans a perdu la parole suite aux meurtres de ses parents. Les actes se dévoilent sans être édulcorés. C’est brut, percutant.


La violence est omniprésente. Elle campe dans les deux camps blancs et indiens. Les conflits se parent de sang, de viols, de tortures. Les massacres s’installent en toile de fond. Pourtant, la romance est d’une douceur infinie. Elle est juste magnifique.

Le coeur des deux héros se transforme au contact de l’autre. Rien n’est précipité. Les liens se tissent petit à petit. Loup Noir ne force pas Loretta, sa Fleur bleue. Il prend son temps. Le respect, la tendresse, l’apprentissage de l’autre, l’éclosion des sentiments se savourent comme un écrin. L’amour éclos dans un tableau touchant. Il n’oublie pas la guerre. Il la contourne. Il apprend les compromis.

Loup Noir offre un nouveau monde à Loretta. Protecteur, sensuel, il l’initie de bien des manières. Leurs échanges sont sensationnels. L’héroïne n’abandonne jamais, c’est une combattante. Elle ne cède pas facilement. L’indien apprécie ses réactions, sa flamme. J’ai adoré comment les deux s’ouvrent à l’autre malgré leurs différences de culture. J’ai adoré comme les rebondissements arrivent.

Le héros est brut de décoffrage, mais c’est un guerrier, il a sa tribu à défendre. Ceux en face, ne sont pas en reste niveau cruauté. J’ai été immergée dans le Far-West. Les circonstances des actes de chacun se pointent du doigt. Rien n’est tout blanc ou tout noir. Les dommages et les dégâts sont dans les deux parties. Je me suis prise d’affection pour Loretta, Loup Noir, Cerf Blanc, Amy… D’ailleurs j’espère que les prochains tomes seront traduits. Je serai ravie de lire la suite.

Catherine Anderson dépeint un monde brutal pour les blancs comme les indiens. Elle transporte dans un Far-West sans cacher les faits et y inclus une romance touchante. Loup Noir et Loretta forment un couple délicieux. Deux opposés qui brillent au firmament. La lune comanche est un trésor. J’en veux d’autres de ce style. Merci pour ce petit joyau.

Ma note:

9+/10

Informations:

Titre original : Comanche Moon (1991)
Auteure:Catherine Anderson
Poche: 416 pages
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 3 avril 2019
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Prix éditeur : 7,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 5,99€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.