La librairie des rêves suspendus- Emily Blaine

Critique roman: La librairie des rêves suspendus d’ Emily Blaine

Emily Blaine signe un nouveau roman. J’avoue que j’ai choisi ma lectures pour deux raisons: le titre et la couverture. J’aimais cette douceur et cette rêverie qui se dégageait de cette mise en bouche. J’étais curieuse de voir ce que ce combo pouvait cacher.  Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

Mon avis:

Imaginez une romance avec une librairie en toile de fond. Comment aurai-je pu résister?

Emily Blaine emporte dans le sillage de la rencontre entre deux opposés. Les deux héros sont deux pendants d’une pièce. Sarah est une timide libraire vivant en Charente. Maxime, lui est un acteur très connu, expressif, survolté. Deux caractères que rien ne semblaient pouvoir rapprocher. Seulement le destin entre les mains de l’auteure a décidé d’y mettre son petit grain de sel. 

La jeune libraire est lumineuse, solaire, adorable, une beauté qui s’ignore. Sa vie est bouleversée par l’arrivée de Max dans son quotidien. Cet être grand, tatoué, sombre, plein de rancoeur, d’ombres va lui aussi être chamboulé. Leur rapprochement est improbable, délicieux, charmant. Il est difficile de ne pas craquer pour leur duo.

Les contacts entre les deux partis sont mordants. Piquants. Savoureux. Rien n’est acquis aux premiers abords, ils se taperaient presque dessus. Mais au fil des échanges, un lien se créée, une confiance se déploie. Un sourire s’installe. Un sentiment doux, plein de petites bulles tendues qui éclatent pour laisser libre cours à un amour difficile à dompter.

J’ai adoré l’ambiance qui est décrite dans le roman. La ville, la librairie et son entourage, les habitants, tout forme un ensemble où il fait bon vivre. J’ai eu l’impression de toucher un cocon sympathique qui agit comme un baume sur l’âme. J’ai eu envie de m’installer dans un des rayons de la librairie de Sarah, de lui tenir compagnie et de profiter de la magie de l’instant.

Emily Blaine donne vie à une romance toute mignonne. Elle sait manier avec talent les émotions et les tensions. Le cocktail détonne. Et cela, malgré les imperfections, les codes et les traits presque trop poussés à l’excès. Le charme agit. Sarah et Maxime font rêver. Ils soignent l’autre. Ils lui apportent une étincelle qu’il lui manquait pour être heureux. Le bonheur se distille au compte gouttes. J’aurai aimé plus de développements sur les rancunes et les passés de chacun…

En bref, La librairie des rêves suspendus est un souffle d’amour, de feel good, de joli conte qui laisse un goût sympathique après la lecture. Un grand sourire accompagne la découverte de Sarah et de sa passion pour les livres. L’atmosphère de foyer, simple, chaleureuse et agréable met du baume au coeur. L’envie de rester aux côtés des personnages s’installent. Partez à leur rencontre avec les hauts et les bas pour une lecture sucrée.

Ma note:

8/10

Informations:

Auteure: Emily Blaine
Editions Harlequin 
Collection &H
Date de sortie: 5 juin 2019

1 commentaire sur “La librairie des rêves suspendus- Emily Blaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *