La bande à Bébel- Philippe Durant

Critique livre: La bande à Bébel- Philippe Durant

Jean-Paul Belmondo est un des acteurs fétiches de mon enfance. J’ai grandi en regardant ses films Les Tricheurs, A bout de souffle, Un nommé La Rocca, Un singe en hiver, L’homme de Rio, Pierrot le fou, La Scoumoune, L’héritier et j’en passe. Il a posé sa marque dans mes goûts cinématographiques. J’étais curieuse de lire le roman de Philippe Durant. Ai-je succombé? Réponse après le résumé.

Synopsis:

Les copains d’abord
L’une des raisons majeures du succès de Jean-Paul Belmondo – outre son talent – réside dans son humour et son sens de l’amitié. Il suffit d’évoquer son nom pour que surgisse l’image d’un homme toujours décontracté, le sourire aux lèvres, l’oeil goguenard. Tel est le Bébel que l’on a aimé et que l’on aimera toujours…Dès le Conservatoire, il intègre un groupe fidèle composé de Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Claude Rich, Bruno Cremer… Ces joyeux drilles seront bientôt rejoints par Claude Brasseur, Guy Bedos, Philippe de Broca, etc.
Ensemble ils élèvent l’humour au rang de grand art, avec leur désinvolture et leurs plaisanteries potaches. Cela va du faux débile qui arpente les rues de Paris, jusqu’aux chambres déménagées du grand hôtel de Rio de Janeiro.Des folies dont sont victimes les copains autant que les partenaires, le temps d’un film. Certaines iront si loin qu’elles provoqueront l’intervention de la police. Aucune méchanceté, jamais. L’envie de rire, toujours. La bande à Bébel a sévi par tous les temps, sous toutes les latitudes, pendant plus de trente ans. Témoignage d’une époque où les films se tournaient dans la bonne humeur. Ce livre fait revivre les aventures hors écran de Belmondo et ses potes. Une amitié indéfectible que seule la mort est parvenue à briser.

Mon avis:

La Bande à Bébel (éd. de L’Archipel) m’a plu dès les premières pages. Le récit retrace le destin de ces copains, anciens du Conservatoire à Paris. Autour de Jean-Paul Belmondo, l’amitié se savoure à travers un semblant de documentaire. Ne cherchez pas une biographie, ni une vérité, les mots se posent comme une découverte sympathique d’un joyeux groupe de lurons.

C’est une lecture parfaite pour se détendre, sourire et penser avec une petite larme de nostalgie à tous ses grands acteurs qui ont fait le cinéma avec un grand C à une époque. Le ton est frais, drôle. Le dépaysement vaut le détour.

Philippe Durant dresse le portrait d’une bande d’amis qui ont en leur temps formé l’un des plus grands rassemblements du cinéma. Les années 50 ont vu des comédiens et réalisateurs se prendre d’amitiés au conservatoire. La joyeuse troupe profite de la vie. Elle la croque par tous les bouts. La rigolade est présente. Jean-Paul Belmondo se retrouve chef de bande. A ses côtés Pierre Vannier, Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Michel Beaune, Bruno Cremer, Claude Rich ou Guy Bedos participent à des belles aventures. J’ai eu un énorme sourire en lisant le roman. Un de ceux qui vous donne un sentiment agréable. Même si les larmes sont là d’avoir vu plusieurs de ses étoiles s’éteindre.


J’adore les échanges qui se dessinent. De l’inconnu à la popularité, des chauds et froids, les aléas de l’existence nuancent la Bande à Bébel de teintes réalistes. Les anecdotes, la solidarité, l’accompagnement dans les bons et mauvais jours tracent un ouvrage fantastique. Les rires de Bébel s’entendent presque. L’impression d’être aux côtés de tous ses talentueux noms s’installe. C’est comme si vous assistiez à une rencontre de copains à la vie à la mort.

En bref, La bande à Bébel est un merveilleux roman sur l’amitié. Il se voile d’une larme de la voir brisée par la mort. Car seul la fin a séparé les copains. Philippe Durant offre un magnifique écrit qui donne envie de replonger dans la filmographie de tous ceux que nous croisons.

Ma note:

9+/10

Informations:

« La Bande à Bébel »
Auteur: Philippe Durant
Editions de l’Archipel, 272 pages, sorti le 12 juin 2019
Prix: 20 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *